Articles liés pour ‘ Emmanuel Macron ’

Michel Drac analyse l’actualité mondiale et française du mois d’avril (La Vraie Actu – 11 mai 2018)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 22 mai 20180
Michel Drac analyse l’actualité mondiale et française du mois d’avril (La Vraie Actu – 11 mai 2018)

Posté par : Michel Drac 11-05-2018    

Lire la suite

Du mauvais côté d’un conflit – Par le général Henri Roure

La Plume parcourt le Net
Le 13 avril 20180
Le général Henri Roure

Publié le : 12 avril 2018 Source : comite-valmy.org Les Anglo-saxons sont coutumiers du mensonge d’État ou de la désinformation. Ils manipulent l’opinion internationale avec un profond mépris pour l’intelligence des peuples et des gouvernants étrangers. Ce qui se déroule actuellement, face à la Russie, est typique de cette suffisance et de la vision des relations internationales qui en découle. Nous savons ce qu’il en était de l’arsenal de destruction massive de Saddam Hussein et de la « quatrième armée du monde ». Nous revoyons Colin Powell faire défiler, sans honte, à la tribune des Nations-Unies, des photos de camions censés représenter un « laboratoire mobile de recherche » irakien. Le président Chirac avait alors refusé de participer à une guerre préventive contre l’Irak ce qui avait provoqué, aux États-Unis, une flambée de haine contre la France. L’histoire est riche de ces mensonges orchestrés pour la plupart par la CIA, chaque fois pour...

Lire la suite

« Face à Macron, la recomposition du clivage gauche droite ? » Une conférence avec Thibault Isabel et Pierre Yves Rougeyron (Cercle d’Artagnan – 30 mars 2018)

Conférences & Colloques
Le 11 avril 20180

Le Cercle d’Artagnan est heureux de vous présenter sa première conférence lilloise : « Face à Macron, recomposition du clivage droite-gauche ? » Nous aurons le plaisir de recevoir : - Thibault ISABEL, rédacteur en chef de la revue KRISIS - Pierre-Yves ROUGEYRON, fondateur du cercle Aristote L’élection d’Emmanuel Macron nous a été présentée comme la fin des anciennes références politiques et des anciens clivages. Qu’en est-il réellement ? Emmanuel Macron est-il le président « pragmatique » présenté par les médias ? Quelles visions du monde se cachent derrière ce phénomène politique majeur ? Posté par : Cercle d’Artagnan 30-03-2018

Lire la suite

Emmanuel Macron veut « réparer » le lien avec les catholiques. Même les « atroces » ? Par Gabrielle Cluzel

La Plume parcourt le Net
Le 11 avril 20180
acron rendant visite aux atroces..

Publié le : 10 avril 2018 Source : bvoltaire.fr Que lit-on, ces jours-ci, dans Marianne ? Qu’Emmanuel Macron ne réitérera pas l’erreur de son prédécesseur. Que concernant la PMA – les États généraux de la bioéthique ont été ouverts en janvier -, il « n’humiliera » personne, pour reprendre le mot que, candidat, il avait utilisé pour désigner le traitement infligé aux opposants du mariage gay. En effet, « théorise-t-on dans son entourage », « il est très important » pour le chef de l’État que « même les associations catholiques les plus atroces (sic) puissent s’exprimer, car les gens accepteront mieux la décision s’ils se sentent écoutés ». C’est gentil tout plein, ça. Et le Larousse confirme… « Atroce : extrêmement pénible à supporter (une souffrance atroce) » ou bien encore « Qui révolte par sa cruauté (un crime atroce) » ou, enfin, dans le registre « familier », « très désagréable par sa laideur, son mauvais goût, etc. (elle portait une robe atroce) ». C’est...

Lire la suite

Syrie, Bachar, attaque chimique et communauté internationale… Un entretien avec Alain Rodier

La Plume parcourt le Net
Le 11 avril 20180
L'ogre Bachar, comme l'apellent volontiers les occidentaux

Publié le : 10 avril 2018 Source : atlantico.fr Alain Rodier est ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée. _____ « La logique derrière la brutalité assumée par Bachar El Assad » Bachar El Assad est une nouvelle fois accusé d’avoir mené une attaque à l’arme chimique sur sa population. Des agissements condamnés comme toujours par la communauté internationale, mais le président syrien semble bel et bien intouchable. Une riposte de la part de l’Occident semble en effet improbable. Atlantico : Alors que le régime Syrien est accusé d’avoir conduit une nouvelle fois une attaque chimique sur sa population, une riposte conjointe de la France et des États-Unis pourrait voir le jour, en raison de ce nouveau franchissement de la « ligne rouge ». Cependant, et...

Lire la suite

« il serait temps de s’attaquer à la base islamiste, qui n’est pas que djihadiste » (Radio Sputnik – 03 mars 2018)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 5 avril 20181
« il serait temps de s’attaquer à la base islamiste, qui n’est pas que djihadiste » (Radio Sputnik – 03 mars 2018)

Et si le sacrifice d’Arnaud Beltrame marquait un tournant dans la lutte contre l’islamisme? Son geste a-t-il forcé une prise de conscience des politiques? En tout cas, pour le géopolitologue Alexandre Del Valle, Emmanuel Macron a le mérite d’avoir –enfin– ciblé l’ennemi. Un ennemi islamiste qu’il décrypte dans son dernier ouvrage. Entretien. Posté par : Sputnik 03-04-2018

Lire la suite

« Comment peut-on être macroniste ? » Une épatante conférence de Michel Drac (Toulouse – 17 mars 2018)

Conférences & Colloques
Le 1 avril 20180
« Comment peut-on être macroniste ? » Une épatante conférence de Michel Drac (Toulouse – 17 mars 2018)

Note de La Plume : A l’invitation du Cercle Rébellion deToulouse, Michel Drac  a donné cette conférence le 17 mars 2018, conférence qu’il qualifie lui-même de  « causerie sur les électeurs et les militants d’En Marche, sur ce qu’on sait de leur sociologie et ce qu’on peut subodorer de leurs motivations« . Mais croyez-en La Plume, cette dense et passionnante conférence est bien plus qu’une simple causerie : elle dresse un portrait particulièrement pertinent de ce que constitue sans doute le « macronnisme », mais nous parle aussi de l’état plus général de la France, et grâce au jeu des questions réponses à la fin de son exposé, la marche du monde… à consommer sans modération ! Posté par : Michel Drac 31-03-2018

Lire la suite

Nouveau coup de théâtre dans l’affaire Skripal : cette fois, c’est (presque) la guerre !

Politique Monde
Le 1 avril 20181
docteur Folamour

La Plume, particulièrement matutinale en ce premier jour du mois d’avril et comme toujours à l’affut d'informations dûment vérifiées qui feront date (contrairement à presque tous les autres médias, moins réactifs...

Lire la suite

« Les Européens ne sont plus des partenaires fiables » – Entretien avec Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine

La Plume parcourt le Net
Le 30 mars 20180
Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine

Publié le : 22 mars 2018 Source : galacteros.over-blog.com Dmitri Sergueïevitch Peskov est l’un des plus proches collaborateurs de Vladimir Poutine. Il travaille à ses côtés depuis l’accession de celui-ci au pouvoir, en 2000. Aujourd’hui secrétaire de presse ‒ porte-parole ‒ du Kremlin, il a accepté, au lendemain de la réélection du président russe, de recevoir Le Courrier de Russie pour faire un point sur la situation politique internationale. Propos recueillis par Caroline Galactéros. _____ Le Courrier de Russie : Comment jugez-vous l’atmosphère politique internationale qui a entouré cette élection présidentielle en Russie, par rapport à celle de 2012 ? Est-elle pire ou équivalente ? Dmitri Peskov : La tension va croissant, avec, cette fois, une agressivité vraiment sans précédent de la part de certains États. Je parle évidemment du scandale de la Grande-Bretagne accusant la Russie d’une chose à laquelle notre pays n’est aucunement lié. Et cela sans aucune preuve, sans aucune raison… excepté l’affirmation : « La Russie est coupable ». C’est...

Lire la suite

Hommage aux Invalides : le discret double discours d’Emmanuel Macron – Par Herdé

La Plume parcourt le Net
Le 30 mars 20180
Emmanuel Macron lors de l'hommage au lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame

Publié le : 29 mars 2018 Source : atlantico.fr Dans son poignant discours d’hommage au colonel Arnaud Beltrame, le président s’est élevé au-delà de son habituel mélange de catéchisme centriste et de vocabulaire managérial. Mais que penser alors de ses autres discours, ceux qu’il tenait durant sa campagne et qu’il continue de tenir aujourd’hui en d’autres occasions ? Est-ce bien le même Emmanuel Macron qui nous vantait la « start-up nation », et qui nous parle aujourd’hui de l’attachement à la France éternelle, celle qui va « de Jeanne d’Arc au Général De Gaulle » ? Emmanuel Macron a su trouver les mots. Dans son poignant discours d’hommage au colonel Arnaud Beltrame, le président de la République s’est élevé au-delà de son habituel mélange de catéchisme centriste et de vocabulaire managérial. Il a donné à sa parole la hauteur et la coloration nationale que méritait l’événement. Il a, enfin, renoué avec les grands...

Lire la suite