Faire-un-don PaypalLes plus fidèles lecteurs l’auront remarqué : le rythme de parution de La Plume à Gratter s’est nettement accéléré depuis le début de l’année 2015. Comme je l’avais à plusieurs reprises déjà annoncé, j’ai en effet décidé d’enfin franchir le pas, et de m’y consacrer à plein temps !

C’est un pari un peu fou, j’en conviens, car malgré la notoriété et la fréquentation qui augmentent de façon assez sympathique, il n’est bien évidemment absolument pas question de monnayer l’audience de La Plume, de quémander une aide financière à quelque structure officielle que ce soit, pas plus qu’il n’est envisageable d’ouvrir les pages du site à la publicité. Il ne reste donc du coup pour assurer la viabilité de La Plume à Gratter… que l’appel au soutien des lecteurs. Je sais combien vous êtes tous, comme moi, constamment sollicités pour telle ou telle cause, bonne ou mauvaise… mais il n’y a pas moyen de faire autrement.

Si je veux pouvoir continuer à temps plein la tâche – je le crois utile – de réinformation qui est celle de La Plume à Gratter, comme celle de dégonflage des baudruches du politiquement et médiatiquement correct qui nous affligent, j’ai donc besoin de votre aide. La recherche d’infos véritables et souvent cachées, la vérification scrupuleuse de celles-ci, le visionnage et la réalisation de vidéos, la consultation de dizaines de sites alternatifs (ou pas) pour sélectionner dans la rubrique La Plume parcourt le Net les articles essentiels du jour, le travail de webmestre et la maintenance du site quasiment systématiquement sept jours sur sept, et bien sûr la rédaction de mes propres articles, remplissent très aisément, je vous prie de le croire, la journée d’un (à peu près) honnête homme, et il n’est pas rare que ces journées se terminent d’ailleurs du coup à deux ou trois heures du matin… Bref, effectuer cette tâche très gourmande en heures de travail devant mon ordinateur, en totale indépendance, nécessite votre soutien, sans lequel je ne pourrai pas continuer l’aventure.

Vous êtes à présent quotidiennement un bon millier, voire plus, à me faire le plaisir de venir faire un tour sur La Plume, et ce chiffre ne cesse de croître. Plus de deux cents quarante d’entre vous m’ont déjà fait l’honneur et le plaisir d’aimer La Plume sur leur page Facebook, plus de mille quatre cents internautes se sont abonnés à mes deux chaines vidéo sur Youtube, des articles de La Plume ont été relayés sur Agoravox, Polémia, Nouvelles de France et des dizaines de sites et blogs indépendants…

Si seulement cinq cents de ces lecteurs et relais avaient par exemple la générosité de donner 5 euros par mois à La Plume à Gratter, le pari serait presque gagné et l’avenir du site assuré ! 5 euros ou bien sûr un peu plus, en fonction des moyens de chacun.

Vous trouverez donc ci dessous un bouton « faire un don » pour accéder au module de paiement en ligne sécurisé via Paypal . (effectuer un paiement avec sa carte bancaire mais e passant par Paypal est le mode de paiement en ligne le plus sécurisé qui soit). Le module n’est pas encore aussi ergonomique que je le souhaite, mais il permet déjà un don ponctuel ou mensuel d’un montant libre, selon votre envie et vos moyens. Pour un don mensuel, il suffit de cocher la case « récurrence de l’action (mensuel) » et le tour est joué !  Vous pouvez bien-sûr à tout moment décider d’arrêter votre contribution mensuelle ! J’espère, comme je vous l’ai écrit précédemment, très rapidement pouvoir mettre à votre disposition un système plus ergonomique, complet, plus souple, pour favoriser si possible le don (sans doute plus modeste) mensuel, un peu comme un abonnement, ce qui permettrait à La Plume d’avoir des rentrées plus régulières, une visibilité financière plus simple à analyser, et donc un avenir  plus facile à anticiper.

Vous pouvez aussi bien-sûr aider La Plume en envoyant un soutien sous forme de chèque à l’ordre de Marc LEROY (pour avoir l’adresse où envoyer votre don, me joindre à contact@laplumeagratter.fr). Bien entendu, je tiendrai au courant chaque mois le lectorat de La Plume de l’évolution de la situation. J’espère pouvoir compter sur vous, afin de continuer ce qui est une épuisante, parfois démoralisante mais toujours passionnante tâche de réinformation. Mille mercis à tous ceux qui répondront à cet appel !

 

Marc LEROY – La Plume à Gratter

 

 

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

5 Responses to Je soutiens La Plume à Gratter !

  1. Nicolas Marie le 17 octobre 2016 à 15 h 48 min

    Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog et il m’a beaucoup plu.
    Je suis Nicolas Marie, je viens de publier « Le B.A.I.N. », qui, je pense, pourrait vous plaire.
    « Le B.A.I.N », pièce en trois actes, est une utopie politique sur l’aptitude à l’intégration nationale, que l’on soit français de souche ou étranger.
    Si vous le souhaitez, je peux vous envoyer un exemplaire numérique du livre en échange d’une chronique, si bien sûr le livre vous plait :)
    Qu’en pensez-vous ?
    En attendant, voici le lien du site où vous trouverez le résumé du livre et des extraits.

    https://2017lebain.blogspot.fr

    Je me tiens à votre disposition pour toute remarque ou autre proposition.
    Très belle journée
    Nicolas Marie
    06 45 52 08 84

  2. biyidi le 26 juillet 2016 à 3 h 42 min

    l ‘ analyse de guillaume Borel me parait pertinente

  3. biyidi le 26 juillet 2016 à 3 h 41 min

    l  » analyse de guillaume BOREL me parait pertinente .

  4. biyidi le 26 juillet 2016 à 3 h 38 min

    l ‘ analyse de guillaume Borel me parait pertinente .

  5. applincourt le 28 juin 2015 à 17 h 05 min

    Je vous découvre avec plaisir, et souhaiterai être tenu au courant de vos publications et actions s’il en existe.

    Je ne serai pas opposé à vous aider en fonction du montant modeste de ma retraite…hélas!, mais suis un vieil utilisateur des chèques, et souhaiterai savoir si la réduction fiscale est applicable à votre structure?

    Bon courage et peut être à bientôt.

    P.A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*