Articles liés pour ‘ OTAN ’

Le rôle trouble de l’Allemagne dans la politique mondiale – Par Karl Müller

La Plume parcourt le Net
Le 20 mars 20170
Tatie Merkel est-elle en train de précipiiter la chute de l'UE

Publié le : 06 mars 2017 Source : zeit-fragen.ch Il y a 15 ans, le 11 février 2002, j’écrivis pour la première fois à propos de la Conférence sur la sécurité de Munich (« La guerre mondiale est planifiée »). Déjà à cette époque, le sénateur américain John McCain, intervenant lors de cette réunion, apparaissait ouvertement comme faisant partie du parti belliciste. Pour ce sénateur des Etats-Unis, la guerre en Afghanistan, démarrée quelques semaines plus tôt, n’était qu’une avant-garde d’une guerre à mener dans le monde entier. Il s’agissait, selon McCain, « de créer un monde nouveau » ce qui signifiait pour les Etats-Unis et leurs alliés militaires: « Nous sommes chargés de cette mission devant l’Histoire. » John McCain est resté fidèle à ses plans de jadis, y compris en cette année. Il n’a toujours pas saisi que ce plan d’alors du gouvernement américain n’était plus réalisable, le monde s’étant...

Lire la suite

« Cultiver le dialogue au lieu d’enflammer des guerres d’informations hystériques » – Par Sergueï Lavrov

La Plume parcourt le Net
Le 8 mars 20170
Serguei Lavrov

Publié le : 06 mars 2017 Source : zeit-fragen.ch Allocution de Serguei Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, tenue au Forum sur la sécurité de Munich, le 18 février 2017. Mesdames et Messieurs, Il y a dix ans, le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a adressé cette conférence par un discours qui fut perçu en Occident comme un défi, voire comme une menace, bien que son message soulignait avant tout la nécessité de renoncer à l’unilatéralisme en faveur de la coopération honnête basée sur le respect mutuel, le droit international, une évaluation commune des problèmes globaux et la prise de décisions collectives. Hélas, les avertissements lancés jadis concernant les risques d’un monde unipolaire et l’obstruction à la création d’un monde multipolaire sont devenus réalité. L’humanité se trouve aujourd’hui à la croisée des chemins. L’époque de l’ordre post-guerre-froide est terminée. Comme on peut...

Lire la suite

« Politique internationale de la France dans un monde multipolaire » – Une conférence de presse de Marine Le Pen (24 février 2017)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 27 février 20170
« Politique internationale de la France dans un monde multipolaire » – Une confrence de presse de Marine Le Pen (24 février 2017)

2eme Conférence présidentielle sur le thème de la politique internationale de la France dans un monde multipolaire. ce jeudi 23 février aux Salons Hoche à Paris. Posté par : Marine 2017 24-02-2017

Lire la suite

« Turquie, ses alliés d’hier et d’aujourd’hui » : un passionnant entretien avec Caroline Galactéros (TV Libertés, Géopôles – 16 février 2017)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 17 février 20170
« Turquie, ses alliés d’hier et d’aujourd’hui » – Un entretien avec Caroline Galactéros (TV Libertés, Géopôles – 16 février 2017)

Caroline Galacteros, éminente spécialiste en géopolitique, est l’invitée de Richard Haddad. Elle intervient avec talent et pertinence sur un pays au cœur de l’actualité : la Turquie. Une des trois grandes puissances régionales du Moyen-Orient, la Turquie, a longtemps été la principale et fidèle alliée des Etats-Unis dans la région. Membre de l’OTAN, elle a toujours été un point d’appui pour la politique étrangère et de défense américaine dans la région. Depuis 2011 et le début de la guerre en Syrie, la stratégie de son président Erdogan est illisible et ressemble à un double jeu. Soutien des rebelles syriens comme ses alliés occidentaux, il devient très vite le principal promoteur de l’Etat islamique et des groupes affiliés à Al-Qaïda. Par là même, il devient l’ennemie des Russes dont il menace ouvertement l’armée engagée sur le sol syrien. L’épisode de l’avion russe abattu par l’armée turque fait même craindre, aux...

Lire la suite

SARKOZEXIT (Requiem pour un fossoyeur) – Par Bruno Guigue

La Plume parcourt le Net
Le 27 novembre 20160
Sarkozy en garde à vue... ça commence sérieusement à sentir la persécution judiciaire. Malaise..

Posté le : 21 novembre 2016 Source : arretsurinfo.ch Abandonné au milieu du gué par son propre électorat, Nicolas Sarkozy quitte la scène. Comme ses prédécesseurs, celui qui fut président de la République de 2007 à 2012 a exercé la plénitude de ses attributions en matière internationale conformément à la pratique constitutionnelle du « domaine réservé ». Mais que retiendra l’histoire de ce passage aux affaires ? On peut répondre sans excès de sévérité qu’il en restera peu de chose. L’inflexion qu’il donna à la politique extérieure, en effet, se résume à un alignement inédit de la France sur les USA. En confiant les forces françaises au commandement intégré de l’OTAN, en mars 2009, il accomplit un spectaculaire bond en arrière ! Avec lui, la France rentra au bercail atlantiste que le général de Gaulle lui avait fait quitter en 1966. Comme si l’indépendance gaullienne était une simple parenthèse, ce président...

Lire la suite

Du nouveau à Washington, une chance pour le monde ! Par Caroline Galacteros

La Plume parcourt le Net
Le 19 novembre 20160
Donald Trump, épouventail à bobos, pourfendeur populiste du système

Publié le : 17 novembre 2016 Source : lepoint.fr Le matraquage médiatique à grande échelle n’aura donc pas suffi. Une fois encore, comme au Royaume-Uni, comme peut-être très bientôt en France, le scénario politique présenté comme évident, « naturel » et surtout consensuel a été déjoué par la mobilisation inattendue d’une frange de la population américaine (pas seulement blanche d’ailleurs) décidée à risquer un changement politique aléatoire mais drastique, plutôt que de subir l’indifférence grandissante d’élites qui prétendent la représenter. Si l’Europe ne prend pas garde à ce nouveau coup de gong et ne se décide pas à traiter enfin avec courage et détermination les enjeux identitaires et sécuritaires qui minent notre ensemble continental, c’est la France, l’Italie, l’Autriche, la Grèce, les Pays-Bas, la Hongrie et d’autres peuples inquiets qui, demain, poussés par des leaders populistes dangereux, pourraient décider de fuir un ensemble économique qui ne fait plus ni corps ni...

Lire la suite

Entretien avec Vladimir Poutine après le sommet des BRICS à Goa – Par Le Saker Francophone

La Plume parcourt le Net
Le 8 novembre 20160
Vladimir Poutine, inflexible sur la Syrie

Publié le : 17 octobre 2016 Source : lesakerfrancophone.fr Le Président de la Russie a répondu aux questions des journalistes russes après le Sommet des BRICS à Goa (octobre 2016)  _____ Question : Beaucoup a été dit dans les médias occidentaux au sujet des BRICS qui passeraient par une période difficile. Depuis que le Brésil a un nouveau président, le pays est supposé se demander s’il a besoin des BRICS. Il y a peu de secret sur la tension qui existe entre l’Inde et la Chine. En fait, les États-Unis ont été de plus en plus proactifs en ce qui concerne l’Inde. Vous avez dit à plusieurs reprises que vous considériez les BRICS comme une association importante et viable. À votre avis, quelle est la gravité des défis, le cas échéant, auxquels les BRICS font face ? Vont-il réussir à les surmonter et quelles sont les perspectives de développement des BRICS en général ? Vladimir Poutine : Certains de nos...

Lire la suite

Le Brexit redistribue la géopolitique mondiale – Par Thierry Meyssan

Europe
Le 28 juin 20160
Le Brexit, un chamboulement du monde sous impérium américain

Publié le : 27 juin 2016 Source : voltairenet.org Alors que la presse internationale cherche des moyens pour relancer la construction européenne, toujours sans la Russie et désormais sans le Royaume-Uni, Thierry Meyssan considère que rien ne pourra plus éviter l’effondrement du système. Cependant, souligne-t-il, ce qui est en jeu, ce n’est pas l’Union européenne elle-même, mais l’ensemble des institutions qui permettent la domination des États-Unis dans le monde et l’intégrité des États-Unis eux-mêmes. Personne ne semble comprendre les conséquences de la décision britannique de quitter l’Union européenne. Les commentateurs, qui interprètent la politique politicienne et ont perdu depuis longtemps la connaissance des enjeux internationaux, se sont focalisés sur les éléments d’une campagne absurde : d’un côté les adversaires d’une immigration sans contrôle et de l’autre des « pères fouettards » menaçant le Royaume-Uni des pires tourments. Or, les enjeux de cette décision n’ont aucun rapport avec ces thèmes. Le décalage entre...

Lire la suite

Russophobie : « Un discours va-t-en-guerre est savamment distillé en Occident » – Entretien avec Guy Mettan

La Plume parcourt le Net
Le 27 juin 20161
Les Etats-Unis, pour sauver leur main-mise sur le monde, nous précipitent de plus en plus clairement vers le conflit avec la Russie

Publié le : 26 juin 2016 Source : algeriepatriotique.com Pour le journaliste et homme politique suisse, le nouvel axe en Europe de l’Ouest n’est plus Paris-Berlin, mais Berlin-Varsovie. Interview. _____ Algérie patriotique : Dans votre livre Russie-Occident : la guerre de mille ans vous avez remonté l’histoire, jusqu’à l’empereur Charlemagne, pour expliquer l’acharnement des Occidentaux contre la Russie. Pouvez-vous nous en parler ? Guy Mettan : C’est peut-être paradoxal, mais la russophobie occidentale est plus ancienne que la Russie ! En effet, elle a commencé avec les rivalités politiques et religieuses qui ont opposé l’Empire d’Occident, fondé par Charlemagne en l’an 800, à l’Empire d’Orient basé à Constantinople, et les Eglises catholique et orthodoxe. Charlemagne était un rebelle qui a réussi à s’imposer face au souverain légitime qui régnait à Byzance. Ses successeurs, qui ont créé le Saint-Empire romain germanique à la fin du Xe siècle ont ensuite réussi à imposer aux papes des...

Lire la suite

Hystérie anti-Russe: Quelle sera la goutte de trop? Par JeanFouche

La Plume parcourt le Net
Le 27 juin 20160
La presse occidentale fait vraiment dans la dentelle en ce moment avec Vladimir Poutine...

Publié le : 17 juin 2016 Source : jeanfouche.wordpress.com Cela fait maintenant environ 2 ans que la politique des pays occidentaux envers la Russie se résume en une succession de provocations et de « sanctions » sous les prétextes les plus divers. Inutile de revenir sur les « sanctions » financières et économiques sous le prétexte de l’ « intervention Russe en Ukraine », intervention dont étrangement aucune photo n’a jamais pu être découverte. On citera encore les multiples saisies de biens et blocages de comptes bancaires appartenant à des institutions Russes en Europe suite à un jugement d’une obscure Cour européenne accordant des dommages et intérêts à des oligarques Russes ayant pillé les actifs de la Russie sous Boris Eltsine. Les provocations sur le plan militaire, qui ont débuté il y a maintenant 2 ans avec plusieurs bombardements en territoire frontalier Russe depuis l’Ukraine, qui ont continué en Syrie avec la destruction d’un...

Lire la suite