Articles liés pour ‘ Union Européenne ’

Nigel Farage au Parlement européen : « Si j’ai tort, vous pouvez me virer de ce parlement aujourd’hui » (1er février 2017)

Europe
Le 3 février 20170
Nigel Farage au Parlement européen : « Si j’ai tort, vous pouvez me virer de ce parlement aujourd’hui »  (1er février 2017)

Nigel Farage, leader du parti UKIP expose l’hypocrisie des parlementaires européens qui critiquent Donald Trump sur le décret anti-immigration alors que la liste des pays avait été établie par son prédécesseur. Posté par : agenceinfolibre 02-02-2017

Lire la suite

Marion Maréchal Le Pen comme toujours épatante face à Jean-Jacques « Bourin » sur BFMTV (27 juin 2016)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 2 juillet 20160
Marion Maréchal Le Pen face à Jean-Jacques « Bourin » sur BFMTV (27 juin 2016)

Posté par : Marion Maréchal-Le Pen 27-06-2016

Lire la suite

« Brexit, the movie » – Un documentaire britannique sur l’UE et les vraies raisons du Brexit (en V.O. sous-titrée – 21 juin 2016)

Europe
Le 1 juillet 20160
Brexit, le film – Documentaire britannique en  V.O. sous-titrée (21 juin 2016)

Note de La Plume : depuis que le référendum du Brexit a donné le résultat que l’on sait, c’est en France un véritable festival médiatique auquel nous assistons, fait d’incompréhension, de mépris, de colère, de condamnation même du résultat d’une consultation démocratique dans un pays censé être souverain. La quasi totalité des « analyses », articles et éditoriaux de nos chers merdias ont suinté la haine : haine de ces salauds d’Anglais, haine de classe, haine des vieux, etc. Tous nos journalistes, et nombre de nos responsables politiques se sont retrouvés pour nous dire que les Britanniques avaient voté leave sans trop savoir pourquoi, à la suite d’une campagne bâclée (qui a pourtant duré plus de trois mois !) par racisme, par bêtise, par inculture, par égoïsme, par inadaptation à la modernité, j’en passe et des meilleures. Bref, notre ploutocratie politico-médiatique nous a servi la même soupe indigeste qu’à l’issue du...

Lire la suite

Aldo Sterone : le débat sur le Brexit tourne au pugilat (1er juillet 2016)

Europe
Le 1 juillet 20160
Aldo Sterone : le débat sur le Brexit tourne au pugilat (1er juillet 2016)

Les jeunes qui ont grandi dans l’anti-démocratie que l’UE leur proposait, deviennent très agressifs à l’idée que le peuple puisse choisir son destin par referendum. De plus en plus d’excités réclament l’annulation voire le non-respect de ce dernier et appellent à ne plus consulter le peuple pour les décisions importantes. Le peuple est stupide, le peuple est inculte, le peuple ne connait pas son intérêt, le peuple n’est pas mature, le peuple est haineux… Voici les expressions que nous entendons de ceux qui vénèrent les valeurs de ce monstre bureaucratique qui se fait appeler Union Européenne. Sur le plan du débat démocratique, l’appartenance à cette organisation opaque nous a ramenés 800 ans en arrière. Eduquez vos enfants à la vraie démocratie avant que l’UE ne le fasse !!! Posté par : Aldo Sterone 01-07-2016  

Lire la suite

Comment l’Europe a organisé la paupérisation de ses classes moyennes – Par Véronique Nguyen

Economie
Le 1 juillet 20160
la paupérisation des classes moyennes

Publié le : 1er juillet 2016 Source : lefigaro.fr Les classes moyennes reculent partout en Europe. Pour Véronique Nguyen, rien d’étonnant à ce que celles-ci expriment leur colère car la guerre des coûts a été perdue par des acteurs publics qui n’a pas su financer l’investissement productif. La paupérisation des classes moyennes, le déclassement de leurs franges inférieures, la précarisation et l’insécurité sociale, la polarisation de la société avec la montée des inégalités, sont des faits établis dans tous les pays occidentaux (cf. les Cahiers Français, Janvier 2014). Entre 1980 et 2010, les Anglais ont ainsi vu le nombre de ménages pauvres augmenter de 60%, les ménages riches progresser de 33%, alors que le nombre de ménages aux revenus moyens diminuait de 27% (The Gardian, 7 mars 2015). En trente ans, l’Union Européenne a délibérément sabordé son modèle social, sans même avoir la satisfaction de contribuer à la diminution...

Lire la suite

Après le Brexit, le printemps des peuples est inévitable ! Par Marine Le Pen

La Plume parcourt le Net
Le 1 juillet 20160
Marine Le Pen

Publié le : 28 juin 2016 Source : new-yorktimes.com S’il est bien une chose qui chatouille l’orgueil d’un Français, c’est qu’un Anglais vienne lui voler la vedette. Mais devant la valeur du courage, même le Français le plus fier ne peut que s’incliner : il ne lui reste qu’à tirer son chapeau. Et c’est bel et bien un acte de courage que la décision que vient de prendre le peuple britannique, le courage de ceux qui assument leur liberté. Le Brexit l’a emporté, déjouant tous les pronostics. Le Royaume-Uni a décidé de larguer les amarres de l’Union européenne et de reprendre son indépendance parmi les nations du monde. On disait que l’élection se jouerait sur le seul terrain économique, et pourtant les Britanniques ont compris le véritable enjeu du référendum avec plus de perspicacité qu’on veut bien l’admettre. Ils ont compris que derrière le cours de la livre sterling...

Lire la suite

La fin de l’européisme – Par Jacques Sapir

Europe
Le 1 juillet 20160
L'Europe, désormais ouvertement allemande, n'est plus qu'un radeau de la Méduse géopolitique et économique..

Publié le : 30 juin 2016 Source : russeurope.hypotheses.org Le « Brexit » jette une lumière particulièrement crue sur la stratégie de « fédéralisme furtif » adoptée par les dirigeants européens depuis le traité de Maastricht et en conséquence sur l’idéologie européiste qui sous-tend cette stratégie. C’est en réalité cette stratégie, et son instrument privilégié, l’Euro, qui ont provoqué cette réaction des électeurs britanniques, les poussant à quitter non pas « l’Europe » comme certains le prétendent mais une institution particulière, l’Union européenne. Les choix des électeurs britanniques a été largement expliqué (1). Le fait que des personnalités du gouvernement britannique, comme le ministre de la justice Michael Gove, aient appelé à voter pour la sortie de l’UE est significatif. Le Brexit remet donc en cause ce qui constitue aujourd’hui la colonne vertébrale de la politique qualifiée d’européiste, que ce soit celle de François Hollande ou celle d’Angela Merkel. Le choc va donc bien plus...

Lire la suite

François Hollande et le Brexit – Par Jacques Sapir

Europe
Le 28 juin 20160
La politique étrangère de François Hollande, une trahison des intérêts de la France au service de l'impérialisme américano-sion

Publié le : 25 juin 2016 Source : russeurope.hypotheses.org François Hollande a fait le vendredi 24 une déclaration consécutive au vote en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (1), ce que l’on appelle le Brexit. Cette déclaration est importante car elle révèle, par ce qu’elle dit mais surtout ce qu’elle ne dit pas, l’imaginaire de la construction européenne de notre Président et, au delà, de l’élite politique. Quand l’émotion remplace la politique François Hollande commence par dramatiser l’événement, et le présente comme une cause de souffrance avérée ou potentielle. Il se situe donc sur le terrain de l’émotion. On le constate dès la seconde phrase : « C’est un choix douloureux et je le regrette profondément pour le Royaume-Uni et pour l’Europe ». De même place-t-il la question des relations entre la France et la Grande-Bretagne sur le terrain de l’amitié : « La France pour elle-même et pour la Grande-Bretagne...

Lire la suite

Après le Brexit, Hollande tente de faire porter le chapeau à Angela Merkel… Par Thibaut d’Arcy

Europe
Le 28 juin 20160
Juger pour haute trahison Hollande, Merkel, Junker

Publié le : 28 juin 2016 Source : bvoltaire.fr En quittant l’Union européenne, les Anglais se sont jetés dans l’abîme ; ils ont joué leur avenir sur un coup de tête, une folie. Ce n’est pas mon opinion, mais celle que la plupart des grands médias tentent de promouvoir depuis quelques jours. Quant à moi, un brin pédant, je citerai plutôt Shakespeare en cette occasion : « Bien que ce soit de la folie, voici qui ne manque pas de logique. » Il y eut à n’en point douter plus de raison, dans cette folie, qu’il n’y en a chez nos européistes fervents, prêts à demander la réitération du référendum jusqu’à ce que le scrutin leur soit favorable. Il y eut une forme de sagesse dans ce point d’arrêt, dans cet avertissement. Le peuple anglais a voulu frapper les consciences. Le Brexit dénonce en creux la politique d’austérité imposée par Angela Merkel, ainsi...

Lire la suite

Avec le Brexit, la souveraineté descend dans l’arène – Par Bruno Guigue

Europe
Le 27 juin 20161
Les fameux vieux incultes ou nauséabonds qui ont voté leave

Publié le : 26 juin 2016 Source : arretsurinfo.ch Se faisant oiseaux de malheur pour la circonstance, des éditorialistes dont l’indépendance se mesure à la longueur de la laisse qui les relie à leurs patrons milliardaires nous promettaient une « catastrophe pour la civilisation » en cas de « Brexit ». Comme si l’Union européenne était autre chose qu’une construction historiquement contingente, la perspective du départ volontaire d’un Etat-membre prenait des allures d’effondrement terminal, elle exhalait par avance un angoissant parfum d’apocalypse ; horreur suprême, le collapsus final d’un monde généreusement irrigué par le capital était imminent. Raisonnant comme si l’appartenance à l’UE relevait d’une communauté de destin et non d’un choix démocratique, ces zélés dispensateurs de la doxa firent donc chorus pour tenter de conjurer l’inacceptable refus, invoquant tour à tour le désastre économique, la déchéance morale ou le chaos politique dont le Brexit donnerait immanquablement le funeste...

Lire la suite