Articles liés pour ‘ impérialisme américain ’

La Folie de fin de règne à Washington – Par Diana Johnstone

La Plume parcourt le Net
Le 16 janvier 20170
Quand Obama rime avec Attila..

Publié le : 09 janvier 2017 Source : francais.rt.com « Jamais à Washington n’a-t-on vu un parti au pouvoir si incapable d’accepter l’alternance, si vindicatif, si avide de trouver des boucs émissaires » – la journaliste Diana Johnstone fait le point sur les derniers jours des démocrates au pouvoir. En 2016, le Parti de guerre étatsunien était sûr de pouvoir poursuivre sa politique habituelle d’hégémonie mondiale avec l’élection à la Présidence de sa candidate, Hillary Clinton. Face à sa défaite inattendue, déchirante, inacceptable, le Parti de guerre dans son désarroi s’est mis à mimer sa propre caricature de « l’ennemi », la Russie – grande nation qu’Obama qualifie bizarrement de « petite ». Son dépit est sans limites. Pour Hillary Clinton, l’élimination du « dictateur » Khadafi fut son plus grand succès et devait la qualifier pour la présidence grâce au succès de sa « stratégie de changement de régime...

Lire la suite

Moyen-Orient, politique impériale américaine : Trump, le salutaire contraire de Clinton et Obama (novembre 2016)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 4 décembre 20160
Moyen-Orient, politique impériale américaine : Trump, le salutaire contraire de Clinton et Obama (novembre 2016)

Posté par : Véritas Vérité 12-11-2016

Lire la suite

Pourquoi l’“émodiplomatie” française n’est ni crédible, ni constructive – Par Maxime Chaix

La Plume parcourt le Net
Le 8 novembre 20160
Guigou

Publié le : maximechaix.info Source : 25 octobre 2016 Depuis les Printemps arabes, le moralisme diplomatique à géométrie variable de Nicolas Sarkozy et de son successeur s’est imposé dans la politique étrangère française, en particulier à l’égard de l’axe chiite (sous Sarkozy) et de la Russie (sous Hollande). Justifiées par le pilonnage et le siège d’Alep-Est par les forces de Bachar el-Assad et ses alliés russes, les récentes hésitations et menaces de l’Éxécutif français contre Vladimir Poutine en sont un exemple paroxystique, tandis que la France et ses alliés soutiennent clandestinement des rebelles islamistes en Syrie, et qu’ils appuient la coalition arabe qui bombarde avec des armes occidentales des milliers de civils yéménites depuis plus d’un an et demi – avec des conséquences humanitaires désastreuses. Cette diplomatie de l’indignation sélective est irrationnelle et contre-productive, pour ne pas dire irresponsable et contraire à nos intérêts nationaux, en ce qu’elle cherche à satisfaire...

Lire la suite

Entretien avec Vladimir Poutine après le sommet des BRICS à Goa – Par Le Saker Francophone

La Plume parcourt le Net
Le 8 novembre 20160
Vladimir Poutine, inflexible sur la Syrie

Publié le : 17 octobre 2016 Source : lesakerfrancophone.fr Le Président de la Russie a répondu aux questions des journalistes russes après le Sommet des BRICS à Goa (octobre 2016)  _____ Question : Beaucoup a été dit dans les médias occidentaux au sujet des BRICS qui passeraient par une période difficile. Depuis que le Brésil a un nouveau président, le pays est supposé se demander s’il a besoin des BRICS. Il y a peu de secret sur la tension qui existe entre l’Inde et la Chine. En fait, les États-Unis ont été de plus en plus proactifs en ce qui concerne l’Inde. Vous avez dit à plusieurs reprises que vous considériez les BRICS comme une association importante et viable. À votre avis, quelle est la gravité des défis, le cas échéant, auxquels les BRICS font face ? Vont-il réussir à les surmonter et quelles sont les perspectives de développement des BRICS en général ? Vladimir Poutine : Certains de nos...

Lire la suite

Les “crimes invisibles” de Bachar el-Assad (et le soutien secret d’al-Qaïda par l’Occident) – Par Maxime Chaix

La Plume parcourt le Net
Le 11 juin 20160
Bachar El-Assad

Publié le : 03 juin 2016 Source : maximechaix.info Le 27 mai dernier, le ministère des Affaires étrangères français publiait ce communiqué de presse, (1) qui laisse à penser que la caméra des lauréats 2016 du prix Albert Londres a épargné « la plaie » syrienne du Quai d’Orsay : « Le prix Albert Londres est décerné cette année à (…) Sophie Nivelle Cardinale et Étienne Huver, pour le reportage audiovisuel “Disparus : la guerre invisible de Syrie” (…)  à la Résidence de France à Londres en présence de notre ambassadrice, Sylvie Bermann. Nous adressons nos plus vives félicitations aux lauréats de ce prix. » Le même jour, le site de Télérama publiait une interview de l’un des auteurs de ce documentaire, titrée « Grâce à ses crimes invisibles, Bachar al-Assad parvient à garder une façade de respectabilité ». (2) Afin d’introduire cet entretien, la journaliste de ce magazine a écrit avec une objectivité...

Lire la suite

Trump ou Clinton: qui est le plus susceptible de faire sauter la planète? Par Robert Parry

La Plume parcourt le Net
Le 9 juin 20160
Clinton-Trump

Publié le : 03 juin 2016 Source : lesakerfrancophone.fr Hillary Clinton a monté un dossier solide pour expliquer pourquoi remettre les codes nucléaires à un Donald Trump président serait une idée effrayante, mais, à l’inverse, il pourrait y avoir des raisons égales ou même supérieures de pas les lui donner, à elle. Dans la zone la plus probable où une guerre nucléaire pourrait éclater – le long des frontières de la Russie – Clinton apparaît comme la plus belliqueuse des deux. Dans la vision du monde de Clinton, le président Vladimir Poutine, qui a été élu à plusieurs reprises, et affiche une cote de popularité de 80% environ, n’est rien d’autre qu’un dictateur qui s’est engagé dans une agression qui menace l’OTAN, après le changement de régime soutenu par les USA en Ukraine. « Moscou a pris des mesures militaires agressives en Ukraine, au seuil de la porte de l’OTAN », a-t-elle déclaré. Mais arrêtez-vous une seconde et réfléchissez à ce que dit...

Lire la suite

Il est temps pour l’Europe de se rappeler de sa propre culture – Par Dieter Sprock

Europe
Le 9 juin 20160
Quitter l'Europe ou sombrer avec elle, telle est la question...

Publié le : 30 mai 2016 Source : horizons-et-debats.ch Libre-échange au sein de l’AELE ou mondialisation « made in USA » L’existence réelle du mondialisme a mené l’Europe et une large partie du monde dans une crise profonde : les lieux de guerre au Proche-Orient et en Ukraine sont le terreau d’une guerre mondiale. Est-ce à nouveau contre la Russie ? Et la répartition inégale des biens matériels couve avec gravité une bombe sociale. Le fossé entre pays riches et pays pauvres s’élargit constamment. C’est ainsi que, par exemple, une partie de la population des anciens pays de l’Est gagnent moins avec leur travail à plein temps que des bénéficiaires de l’aide sociale sans emploi dans certains pays riches. Mais les différences de revenus sont révoltantes aussi bien à l’intérieur des pays riches que des pays pauvres. Outre une richesse et un luxe d’une ampleur jamais atteinte, on retrouve...

Lire la suite

Les États-Unis n’ont qu’une logique : celle du chaos – Entretien avec Michel Raimbaud

La Plume parcourt le Net
Le 9 juin 20160
Michel Raimbaud

Publié le : 30 mars 2015 Source : afrique-asie.fr Ancien ambassadeur français en Mauritanie, au Soudan et au Zimbabwe, l’écrivain Michel Raimbaud* vient de publier « Tempête sur le Grand Moyen-Orient », un ouvrage qui s’annonce déjà comme un classique de la géopolitique moyen-orientale et eurasienne. Il revient sur ce projet élaboré par les néoconservateurs américains qui a non seulement déstabilisé le monde arabo-musulman, reconfiguré les relations internationales, mais fait désormais des vagues jusqu’en Europe, avec la violence qu’on connaît. _____ Vous avez placé en épigraphe de votre livre cette citation de Voltaire : « Pour savoir qui vous dirige vraiment, il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer. » De qui parlez-vous ? Il suffit de voir autour de soi. La maxime s’applique à ce qu’on appelle le « pouvoir profond »… On ne peut pas critiquer certaines catégories de personnes et les sujets qui vont avec, dont ceux que je traite dans...

Lire la suite

Lettre ouverte aux charlatans de la révolution syrienne – Par Bruno Guigue

La Plume parcourt le Net
Le 16 mai 20161
Double attentat, en mai 2012 à Damas, revendiqué par le groupe terroriste al-Nosra qui a fait plus de 60 morts et près de 400 blessés.

Publié le : 13 mai 2016 Source : arretsurinfo.ch Au moment où un dirigeant historique de la résistance arabe libanaise, en Syrie, vient de mourir sous les coups de l’armée sioniste, j’adresse cette lettre ouverte aux intellectuels et militants de « gauche » qui ont pris parti pour la rébellion syrienne et croient défendre la cause palestinienne tout en rêvant de la chute de Damas. Vous nous disiez, au printemps 2011, que les révolutions arabes représentaient un espoir sans précédent pour des peuples subissant le joug de despotes sanguinaires. Dans un excès d’optimisme, nous vous avons écoutés, sensibles à vos arguments sur cette démocratie miraculeusement naissante et à vos proclamations sur l’universalité des droits de l’homme. Vous aviez presque réussi à nous persuader que cette protestation populaire qui emporta les dictateurs tunisien et égyptien allait balayer la tyrannie partout ailleurs dans le monde arabe, en Libye comme en Syrie, au Yémen...

Lire la suite

Dix raisons pour lesquelles Bill et Hillary Clinton ne méritent pas un troisième mandat à la Maison-Blanche – Par Rodrigue Tremblay

La Plume parcourt le Net
Le 12 mai 20160
Bill et Hillary Clinton

Publié le : 28 avril 2016 Source : mondialisation.ca « Peu de choses sont plus dangereuses que les empires poussant leurs propres intérêts dans la croyance qu’ils font à l’humanité une faveur ». Eric Hobsbawm (1917-2012), historien britannique, le 10 juin, 2003 « Ce devrait être la politique des Etats-Unis de soutenir les efforts visant à supprimer le régime dirigé par Saddam Hussein du pouvoir en Irak… » Bill Clinton, tiré de la loi inspirée des néocons, et appelée l‘Iraq Liberation Act’, promulguée par le Président Clinton, en 1998 « Je vais solliciter ses idées, je vais lui demander des conseils et je vais l’utiliser en tant qu’émissaire de bonne volonté pour faire le tour du pays afin de trouver les meilleures idées que nous avons, parce que je crois aussi, comme il l’a lui-même dit, qu’on a déjà résolu quelque part en Amérique ce qui ne va...

Lire la suite