Articles liés pour ‘ impérialisme américain ’

Bombardement américain contre la Syrie : comment Donald Trump a été repris en main par l’« État profond »

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Donald Trump

Publié le : 07 avril 2017 Source : ruptures-presse.fr Le bombardement soudain et massif, le 6 avril, de la base militaire syrienne de Shayrat par les forces américaines pourrait bien marquer un nouveau tournant dans la géopolitique mondiale. Au-delà de la Syrie, c’est naturellement un geste agressif brutal qui est ainsi perpétré contre la Russie. Pour l’heure, celle-ci a réagi avec sang-froid. À ce stade, trois points méritent d’être notés. D’abord, sans guère de surprise, les pays occidentaux et les médias dominants reprennent sans la moindre réserve la thèse selon laquelle l’attaque chimique contre la ville syrienne de Khan Cheikhoun – attaque qui a servi de prétexte à l’agression américaine – aurait été ordonnée par Damas. Or, outre le fait qu’on voit mal quel intérêt le pouvoir syrien aurait eu à alimenter contre lui une nouvelle fois toute la propagande occidentale, les experts militaires, notamment français, mettent en doute...

Lire la suite

« Retour sur Maïdan, la guerre hybride de l’OTAN » : Entretien avec Lucien Cerise (15 avril 2017)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 16 avril 20170
« Retour sur Maïdan, la guerre hybride de l’OTAN » : Entretien avec Lucien Cerise (15 avril 2017)

Lucien Cerise présente son livre : « Retour sur Maïdan, la guerre hybride de l’OTAN ». Posté par : Le Retour aux Sources Editeur 15-04-2017

Lire la suite

Michel Drac sur les bombardements américains en Syrie (Radio libertés, 12 avril 2017)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 16 avril 20170
Michel Drac sur les bombardements américains en Syrie (Radio libertés, 12 avril 2017)

Michel Drac sur les bombardements américains en Syrie et l’attitude de Donald Trump. (Radio libertés, 12 avril 2017). Posté par : Le Retour au Sources Editeur 13-04-2017  

Lire la suite

Quand la CIA finançait la construction européenne – Par Rémi Kauffer

Europe
Le 28 mars 20170
Depuis son origine, l'Union Européenne a toujours été une création puis une créature des USA

Publié le : 28 mars 2017 Source : comite-valmy.org Le Comité Valmy contribue à populariser des analyses diverses montrant le rôle moteur de l’impérialisme étatsunien dans le développement depuis la seconde guerre mondiale, de l’euro-dictature supranationale et atlantiste. Dans cette démarche pédagogique, nous publions ce texte datant de 2003 de Rémi Kauffer. Il me semble souhaitable cependant d’y ajouter une précision : tout en laissant à Rémi Kauffer la responsabilité de sa vision idéologique qui transparait dans son article :  » Tout commence à l’automne 1948. Déjà coupée en deux, l’Europe vit sous la menace d’une invasion totale par l’armée rouge« … j’ajoute simplement qu’en réalité, rien ne commence véritablement en 1948. Le processus idéologique pour imposer une Europe fédérale est déjà entrepris entre les deux guerres mondiales. Mais surtout pendant l’occupation allemande, les dirigeants américains hostiles à Charles de Gaulle, à Jean Moulin, à l’alliance des gaullistes et des communistes, au...

Lire la suite

La Folie de fin de règne à Washington – Par Diana Johnstone

La Plume parcourt le Net
Le 16 janvier 20170
Quand Obama rime avec Attila..

Publié le : 09 janvier 2017 Source : francais.rt.com « Jamais à Washington n’a-t-on vu un parti au pouvoir si incapable d’accepter l’alternance, si vindicatif, si avide de trouver des boucs émissaires » – la journaliste Diana Johnstone fait le point sur les derniers jours des démocrates au pouvoir. En 2016, le Parti de guerre étatsunien était sûr de pouvoir poursuivre sa politique habituelle d’hégémonie mondiale avec l’élection à la Présidence de sa candidate, Hillary Clinton. Face à sa défaite inattendue, déchirante, inacceptable, le Parti de guerre dans son désarroi s’est mis à mimer sa propre caricature de « l’ennemi », la Russie – grande nation qu’Obama qualifie bizarrement de « petite ». Son dépit est sans limites. Pour Hillary Clinton, l’élimination du « dictateur » Khadafi fut son plus grand succès et devait la qualifier pour la présidence grâce au succès de sa « stratégie de changement de régime...

Lire la suite

Moyen-Orient, politique impériale américaine : Trump, le salutaire contraire de Clinton et Obama (novembre 2016)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 4 décembre 20160
Moyen-Orient, politique impériale américaine : Trump, le salutaire contraire de Clinton et Obama (novembre 2016)

Posté par : Véritas Vérité 12-11-2016

Lire la suite

Pourquoi l’“émodiplomatie” française n’est ni crédible, ni constructive – Par Maxime Chaix

La Plume parcourt le Net
Le 8 novembre 20160
Guigou

Publié le : maximechaix.info Source : 25 octobre 2016 Depuis les Printemps arabes, le moralisme diplomatique à géométrie variable de Nicolas Sarkozy et de son successeur s’est imposé dans la politique étrangère française, en particulier à l’égard de l’axe chiite (sous Sarkozy) et de la Russie (sous Hollande). Justifiées par le pilonnage et le siège d’Alep-Est par les forces de Bachar el-Assad et ses alliés russes, les récentes hésitations et menaces de l’Éxécutif français contre Vladimir Poutine en sont un exemple paroxystique, tandis que la France et ses alliés soutiennent clandestinement des rebelles islamistes en Syrie, et qu’ils appuient la coalition arabe qui bombarde avec des armes occidentales des milliers de civils yéménites depuis plus d’un an et demi – avec des conséquences humanitaires désastreuses. Cette diplomatie de l’indignation sélective est irrationnelle et contre-productive, pour ne pas dire irresponsable et contraire à nos intérêts nationaux, en ce qu’elle cherche à satisfaire...

Lire la suite

Entretien avec Vladimir Poutine après le sommet des BRICS à Goa – Par Le Saker Francophone

La Plume parcourt le Net
Le 8 novembre 20160
Vladimir Poutine, inflexible sur la Syrie

Publié le : 17 octobre 2016 Source : lesakerfrancophone.fr Le Président de la Russie a répondu aux questions des journalistes russes après le Sommet des BRICS à Goa (octobre 2016)  _____ Question : Beaucoup a été dit dans les médias occidentaux au sujet des BRICS qui passeraient par une période difficile. Depuis que le Brésil a un nouveau président, le pays est supposé se demander s’il a besoin des BRICS. Il y a peu de secret sur la tension qui existe entre l’Inde et la Chine. En fait, les États-Unis ont été de plus en plus proactifs en ce qui concerne l’Inde. Vous avez dit à plusieurs reprises que vous considériez les BRICS comme une association importante et viable. À votre avis, quelle est la gravité des défis, le cas échéant, auxquels les BRICS font face ? Vont-il réussir à les surmonter et quelles sont les perspectives de développement des BRICS en général ? Vladimir Poutine : Certains de nos...

Lire la suite

Les “crimes invisibles” de Bachar el-Assad (et le soutien secret d’al-Qaïda par l’Occident) – Par Maxime Chaix

La Plume parcourt le Net
Le 11 juin 20160
Bachar El-Assad

Publié le : 03 juin 2016 Source : maximechaix.info Le 27 mai dernier, le ministère des Affaires étrangères français publiait ce communiqué de presse, (1) qui laisse à penser que la caméra des lauréats 2016 du prix Albert Londres a épargné « la plaie » syrienne du Quai d’Orsay : « Le prix Albert Londres est décerné cette année à (…) Sophie Nivelle Cardinale et Étienne Huver, pour le reportage audiovisuel “Disparus : la guerre invisible de Syrie” (…)  à la Résidence de France à Londres en présence de notre ambassadrice, Sylvie Bermann. Nous adressons nos plus vives félicitations aux lauréats de ce prix. » Le même jour, le site de Télérama publiait une interview de l’un des auteurs de ce documentaire, titrée « Grâce à ses crimes invisibles, Bachar al-Assad parvient à garder une façade de respectabilité ». (2) Afin d’introduire cet entretien, la journaliste de ce magazine a écrit avec une objectivité...

Lire la suite

Trump ou Clinton: qui est le plus susceptible de faire sauter la planète? Par Robert Parry

La Plume parcourt le Net
Le 9 juin 20160
Clinton-Trump

Publié le : 03 juin 2016 Source : lesakerfrancophone.fr Hillary Clinton a monté un dossier solide pour expliquer pourquoi remettre les codes nucléaires à un Donald Trump président serait une idée effrayante, mais, à l’inverse, il pourrait y avoir des raisons égales ou même supérieures de pas les lui donner, à elle. Dans la zone la plus probable où une guerre nucléaire pourrait éclater – le long des frontières de la Russie – Clinton apparaît comme la plus belliqueuse des deux. Dans la vision du monde de Clinton, le président Vladimir Poutine, qui a été élu à plusieurs reprises, et affiche une cote de popularité de 80% environ, n’est rien d’autre qu’un dictateur qui s’est engagé dans une agression qui menace l’OTAN, après le changement de régime soutenu par les USA en Ukraine. « Moscou a pris des mesures militaires agressives en Ukraine, au seuil de la porte de l’OTAN », a-t-elle déclaré. Mais arrêtez-vous une seconde et réfléchissez à ce que dit...

Lire la suite