Société Monde

Trois des quatre pays les plus heureux au monde sont justement les trois Etats européens restés en dehors de l’UE

Europe
Le 28 mars 20170
Le bonheur n'est pas dans l'UE

Publié le : 20 mars 2017 Source : ruptures-presse.fr Une nouvelle fois, la Norvège est désignée en 2016 comme « le pays le plus heureux du monde ». Selon le très documenté rapport du Réseau de solutions pour un développement durable (SDSN), un organisme lié aux Nations-Unies, ce pays a combiné les meilleurs résultats dans un nombre varié de domaines (santé, sécurité, bien-être, libertés publiques…). Oslo est un habitué de cette médaille d’or. Les Norvégiens ont par ailleurs refusé par deux fois (1972 et 1994) leur entrée au sein de l’Union européenne. Et le rejet populaire de l’UE est tel que personne n’imagine plus, désormais, organiser un nouveau référendum. Comme régulièrement, la Norvège est suivie par l’Islande, la Suisse et le Danemark. Ce dernier est le seul pays du quatuor qui soit membre de l’Union européenne, mais il a majoritairement rejeté en 2000 l’entrée dans la zone euro. Il fut également...

Lire la suite

Démocratie et démographie : les deux plaies de l’Afrique – Par Bernard Lugan

La Plume parcourt le Net
Le 20 mars 20170
Bernard Lugan

Publié le : 02 mars 2017 Source : bernardlugan.blogspot.fr A lire les médias, à écouter les « spécialistes », si l’Afrique est sinistrée, c’est parce qu’elle subit un déficit de développement. La solution est donc simple : injecter une aide de plus en plus en plus massive et imposer la démocratisation. L’erreur est évidement totale car, primo, les critères de pauvreté définis en Europe ne sont pas ceux de l’Afrique et, secundo, politiquement, entre nos sociétés individualisées et celles, communautaires, du continent africain, les critères sont très différents. De plus, les problèmes qui se posent au nord du Sahara ne sont pas ceux des pays situés au sud du désert. La seule approche réaliste de la question est fondamentalement géographique et ethno-historique car, et certains l’oublient trop souvent, le continent africain a une histoire différente de celle de l’Europe. Alors qu’en Europe les grands phénomènes historiques ou civilisationnels furent...

Lire la suite

Complotisme et post-vérité – Par François-Bernard Huyghe

La Plume parcourt le Net
Le 2 mars 20170
Le complotisme, fantasme ou réalité

Publié le : 25 décembre 2016 Source : huyghe.fr Qui ne dénonce le complotisme ? L’auteur de ces lignes lui a consacré des articles depuis longtemps, démarche qui ne prétend nullement être originale. Donc le complotisme, c’est mal, c’est sot, et c’est surtout le délire de l’autre (car nous, n’est-ce pas, nous sommes critiques mais pas paranoïaques…). Certes. Le problème est que les thèses complotistes gagnent ce dont témoignent aussi bien les sondages officiels que les tests que chacun peut faire dans son entourage ou sur les réseaux sociaux. Si bien que complotiste est devenu une catégorie commode qui sert à disqualifier le discours présumé populiste, djihadiste, poutinien, anti-système, etc. Ou un moyen de clore le bec à un opposant dans un débat télévisé. Que peut-on réellement reprocher aux théories du complot ? Ils nous semble qu’elles pèchent par trois aspects (d’ailleurs inhérent à leur caractère globalisant) : Faute...

Lire la suite

Le suicide des agriculteurs est un avertissement – Par Olivier Delacrétaz

La Plume parcourt le Net
Le 17 février 20170
Le désespoir et le suicide des agriculteurs

Publié le : 06 février 2017 Source : zeit-fragen.ch En février dernier, un rapport de l’« Obser­va­toire du suicide » nous apprenait qu’en France, c’est chez les agriculteurs que le taux de suicide est le plus élevé. Ces derniers mois, deux cas ont touché le Canton. La presse en a beaucoup parlé, évoquant notamment le poids écrasant de la gestion d’un domaine, la modestie des revenus, les investissements considérables que demande la moindre modernisation, les chicanes et paperasseries administratives quotidiennes, l’indifférence des politiciens de droite et de gauche, la difficulté, enfin, de trouver une femme qui accepte de partager ces charges. Ajoutons encore ce fait que le paysan n’est plus reconnu dans sa vocation première, qui est de nourrir la population. On comprend que cela engendre chez certains le sentiment de ne pas avoir leur place dans la société moderne. Les plus chargés ou les plus fragiles en tirent...

Lire la suite

Le cœur du Système – Pa Slobodan Despot

La Plume parcourt le Net
Le 13 février 20170
Slobodan Despot 2

Publié le : 12 février 2017 Source : antipresse.tumblr.com «La propagande sert davantage à nous justifier nous-mêmes qu’à convaincre les autres; plus nous avons de raisons de nous sentir coupables, et plus fervente sera notre propagande.» (Eric Hoffer, The True Believer: Thoughts on the Nature of Mass Movements) Dans Le Maître et Marguerite, le chef-d’œuvre de Mikhaïl Boulgakov, le Diable apparaît en personne sous la cape du magicien Woland. Le Diable est joueur : il s’amuse à tester la vanité et la crédulité des hommes. Et il sait qu’il n’est d’humains plus crédules que les incrédules de métier. C’est ainsi que son premier interlocuteur, Berlioz, vedette littéraire du Moscou soviétique et athée militant, finira décapité par un tramway, exactement comme le magicien le lui a prédit. Ah ! S’il avait un seul instant pris au sérieux l’existence du Tentateur qui venait, justement, de lui offrir une cigarette… Des blagues...

Lire la suite

Misère de la déconstruction : « french theorists » au service du nihilo-mondialisme américain – Par Yannick Jaffré

La Plume parcourt le Net
Le 13 février 20170
Les french theorists

Publié le : 24 janvier 2017 Source : katehon.com Deleuze, Foucault, Derrida, « french theorists » au service du nihilo-mondialisme américain Si les États-Unis ont été le laboratoire social du post-modernisme, des Européens, Français à l’avant-garde, en furent les théoriciens. Comme souvent, les Américains font d’abord, pensent ensuite et, philosophiquement, presque jamais par eux-mêmes. Ainsi la dissolution du patriarcat, l’individualisme économico-juridique, le règne du consumérisme et le relativisme moral ont-ils été expérimentés aux États-Unis avec plus de spontanéité et de radicalité qu’en Europe. Mais la vague post-moderne a dû ses concepts au travail de philosophes français. Sans l’hégémonie américaine combinant puissance matérielle et mimétisme social, hard et soft power, l’anti-monde des quarante dernières années aurait bien sûr été impossible ; mais sans les élaborations, ou élucubrations, menées en Europe par certains penseurs, il n’aurait pas exercé la même séduction intellectuelle. Des deux côtés de l’atlantique, cependant, cette hégémonie n’a jamais été...

Lire la suite

Méritocratie, Oligarchie et Populisme – par Jean-Paul Brighelli

La Plume parcourt le Net
Le 27 janvier 20170
Jean-Paul-Brighelli

Publié le : 20 janvier 2017 Source : causeur.fr Il y a quelques jours, le New York Times a publié un intelligent article sur « The rise and fall of European meritocraty ». Ivan Krastev, politologue bulgare, (1) y dresse un parallèle entre l’effondrement (si seulement c’était vrai !) des pseudo-élites auto-proclamées mondialisées et la montée des populismes, notant que « l’élite méritocratique est une élite mercenaire, qui n’est pas sans rapport avec la façon dont les clubs de foot les plus compétitifs s’échangent les meilleurs joueurs ». Et de préciser que « les banquiers hollandais heureux vont à Londres, pendant que les bureaucrates allemands compétents occupent Bruxelles ». Ces gens-là n’ont pas de frontières, ils n’ont plus de nation. D’où l’incompréhension desdits banquiers londoniens d’adoption lorsque le peuple anglais a voté le Brexit. Not in my name ! se sont-ils exclamés ! D’où l’ahurissement des bureaucrates bruxellois devant...

Lire la suite

Pour en finir avec le messianisme migratoire de l’Église – Entrevue avec Laurent Dandrieu

La Plume parcourt le Net
Le 27 janvier 20170
Le pape François

Publié le : 21 janvier 2017 Source : breizh-info.com Laurent Dandrieu vient de publier un ouvrage choc intitulé « Eglise et immigration, le grand malaise » paru aux Presses de la Renaissance. Il est rédacteur en chef des pages  Culture  de Valeurs actuelles, pour lequel il suit également l’actualité religieuse. Il est l’auteur de plusieurs livres dont Woody Allen, portrait d’un antimoderne (CNRS Éditions), Dictionnaire passionné du cinéma (Éditions de l’Homme nouveau) et La Compagnie des anges. Petite vie de Fra Angelico (Éditions du Cerf).  « Le chrétien laisse venir tout le monde » , dit le pape François. Pendant que l’Europe, qui n’a déjà pas réussi à intégrer les précédentes générations d’immigrés, est soumise à un afflux de migrants sans précédent, l’Église catholique, plus que jamais, martèle l’unique impératif de l’accueil, donnant l’impression de se faire complice de ce que le pape lui-même a qualifié d’ « invasion » ....

Lire la suite

Le vrai rôle des médias de masse – Par Slobodan Despot

La Plume parcourt le Net
Le 20 décembre 20160
Les médias occidentaux, gigantesque et redoutable outil de propagande au service de l'empire...

Publié le : novembre 2016 Source : antipresse.tumblr.com Dans l’Occident moderne, l’altruisme émotif n’est pas une vertu, ni même une option: c’est un devoir. C’est un camouflage obligé pour sortir de chez soi, tout comme l’est la burqa pour les femmes en Arabie Saoudite. La rumeur parcourt l’« antisphère » depuis l’élection de Trump : les médias officiels sont morts! Ils ont tout misé sur Hillary ils ont donc tous perdu et plus personne le leur accorde le moindre crédit. Circulez, y a plus rien à en tirer ! C’est évidemment une vue de l’esprit. Les médias ne sont pas là pour dire le vrai, ils sont là pour organiser notre vie. Ils sont, dans un sens général (englobant donc aussi les « antimédias »), le filtre par où nous recevons les 95% de notre connaissance du monde qui nous entoure. Le paysan du XIXe siècle pouvait encore se prévaloir...

Lire la suite

La spirale de l’impuissance – Par Slobodan Despot

La Plume parcourt le Net
Le 7 décembre 20160
Slobodan Despot 2

Publié le : 23 octobre 2016 Source : blog.despot.ch L’Europe s’est anesthésiée dans sa procrastination. Elle est devenue la Belle au Bois dormant. Elle se réveillera comme Euramérique ou Eurasie, à moins qu’elle devienne Eurabie. C’est un roman de Georges Simenon, La fuite de monsieur Monde, qui dépeint le plus profondément la situation l’Européen moderne. Arrivé au bord de la cinquantaine, M. Monde, petit industriel prospère, disparaît un matin sans crier gare. Alors que sa femme, personne froide et sans coeur, envoie la police à ses trousses, il prend un faux nom et se refait une vie au bas de l’échelle sociale, dans le Midi, avec une entraîneuse qu’il a sauvée du suicide. Dans un lieu sordide, il rencontrera la femme avec qui il était marié dans une vie antérieure, épave humaine ravagée par la drogue. Il remonte à Paris avec elle et la fait soigner à ses frais....

Lire la suite