Politique France

Emmanuel Macron veut « réparer » le lien avec les catholiques. Même les « atroces » ? Par Gabrielle Cluzel

La Plume parcourt le Net
Le 11 avril 20180
acron rendant visite aux atroces..

Publié le : 10 avril 2018 Source : bvoltaire.fr Que lit-on, ces jours-ci, dans Marianne ? Qu’Emmanuel Macron ne réitérera pas l’erreur de son prédécesseur. Que concernant la PMA – les États généraux de la bioéthique ont été ouverts en janvier -, il « n’humiliera » personne, pour reprendre le mot que, candidat, il avait utilisé pour désigner le traitement infligé aux opposants du mariage gay. En effet, « théorise-t-on dans son entourage », « il est très important » pour le chef de l’État que « même les associations catholiques les plus atroces (sic) puissent s’exprimer, car les gens accepteront mieux la décision s’ils se sentent écoutés ». C’est gentil tout plein, ça. Et le Larousse confirme… « Atroce : extrêmement pénible à supporter (une souffrance atroce) » ou bien encore « Qui révolte par sa cruauté (un crime atroce) » ou, enfin, dans le registre « familier », « très désagréable par sa laideur, son mauvais goût, etc. (elle portait une robe atroce) ». C’est...

Lire la suite

Ces mauvaises fréquentations que s’est trop autorisées Nicolas Sarkozy… – Par Xavier Raufer

La Plume parcourt le Net
Le 5 avril 20180
Xavier Raufer

Publié le : 23 mars 2018 Source : atlantico.fr … financement libyen ou pas Atlantico : La mise en examen de Nicolas Sarkozy, qu’elle soit ou non justifiée, montre malgré tout qu’il s’était entouré de personnages peu recommandables. Certains l’avaient d’ailleurs alerté sur le fait qu’il n’était pas judicieux de fréquenter pareilles personnes. Ne peut-on pas dire que, s’il est coupable ou non, sa faute a été en premier lieu d’avoir affaire à ce genre de personnalités ? Xavier Raufer : D’abord, ce séisme : un ex-président de la République française mis en examen et sous contrôle judiciaire, notamment pour recel de fonds libyens. L’innocence de M. Sarkozy est bien sûr entière jusqu’à l’issue du procès judiciaire -mais l’annonce même est énorme. D’abord : je suis criminologue. Ce que j’énonce ici n’est pas politique, mais une analyse professionnelle. Que l’on songe à mes 33 ans passés à professer la...

Lire la suite

La chute de Sarkozy : la vengeance de Kadhafi et de la Libye – Par John Wight

La Plume parcourt le Net
Le 5 avril 20180
En septembre 2011, Sarkozy, Cameron et BHL paradaient en Libye, fiers de leur forfait... On sait le chaos, la violence, la barbarie qui ont presque détruit le pays au plus haut niveau de vie de toute l'Afrique

Publié le : 30 mars 2018 Source : comite-valmy.org Jules César nous rappelle que  » la fortune, dont le pouvoir est très grand dans tous les domaines, mais surtout dans la guerre, peut d’une légère chiquenaude causer de grands retournements « . La grande sagesse de l’empereur le plus célèbre et le plus illustre de Rome, un homme dont le nom même est synonyme de pouvoir, se voit confirmée par le sort de Nicolas Sarkozy, un ancien président de la République française qui vient d’être frappé d’ignominie par la nouvelle qu’il était accusé de corruption et de trafic d’influence. Plus exactement, il est accusé d’avoir tenté de suborner le juge qui dirigeait l’enquête sur les irrégularités du financement de sa campagne présidentielle de 2007. L’annonce que les autorités françaises ont décidé de mettre en examen l’ancien président du pays pour avoir commis des actes délictueux dans cette affaire vient s’ajouter...

Lire la suite

Pour Anne Hidalgo, le danger antisémite serait-il sur les plaques de rues de Paris? Par Franck Crudo

La Plume parcourt le Net
Le 5 avril 20180
La dinguerie Hidalgo continue

Publié le : 02 avril 2018 Source : causeur.fr Anne Hidalgo envisage de débaptiser la rue « Alain » à Paris pour antisémitisme. Les plaques de rues de la capitale seraient peuplées d’antisémites et d’islamophobes notoires. Pourquoi combattre ceux d’aujourd’hui quand on peut dégrader ceux d’hier ? Madame la maire, chère Anne Hidalgo, C’est l’un de vos plus fervents admirateurs qui vous écris. J’apprends que la mairie de Paris se donne le temps de la réflexion pour savoir s’il faut débaptiser la rue Alain, dans le 14e arrondissement. Le journaliste et philosophe, qui n’était pas un grand résistant si vous voyez ce que je veux dire1, aurait gribouillé des lignes teintées d’antisémitisme dans son journal intime. Ne réfléchissez pas trop longtemps et foncez madame la maire, comme vous savez si bien le faire. Enfin, « foncez » est un bien grand mot car il est désormais rare de dépasser les 12 km/h dans notre belle...

Lire la suite

Non, Monsieur Wauquiez, la république n’est pas la France ! Par Pierre-Émile Blairon

La Plume parcourt le Net
Le 30 mars 20182
Laurent  Wauquiez

Publié le : 29 mars 2018 Source : bvoltaire.fr Laurent Wauquiez, président des Républicains, semble confondre, en dépit de sa formation universitaire de très haut niveau, la nation France avec la république (sans majuscule), qui est une forme, parmi d’autres, de régime politique, ou avec la République (avec une majuscule), qui est l’État de droit qui gère cette république. Il a, en effet, proposé, le 27 mars 2018, lors d’un entretien accordé au journal Le Parisien, à la suite de l’attentat islamiste de Trèbes, « de créer un délit d’incitation à la haine de la République » en précisant: « On a trop d’individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés ». Mais, M. Wauquiez, ce n’est pas contre la république que les terroristes agissent, c’est contre la France ! Et la nation française n’a pas attendu 1789 pour exister. Les frontières de...

Lire la suite

Hommage aux Invalides : le discret double discours d’Emmanuel Macron – Par Herdé

La Plume parcourt le Net
Le 30 mars 20180
Emmanuel Macron lors de l'hommage au lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame

Publié le : 29 mars 2018 Source : atlantico.fr Dans son poignant discours d’hommage au colonel Arnaud Beltrame, le président s’est élevé au-delà de son habituel mélange de catéchisme centriste et de vocabulaire managérial. Mais que penser alors de ses autres discours, ceux qu’il tenait durant sa campagne et qu’il continue de tenir aujourd’hui en d’autres occasions ? Est-ce bien le même Emmanuel Macron qui nous vantait la « start-up nation », et qui nous parle aujourd’hui de l’attachement à la France éternelle, celle qui va « de Jeanne d’Arc au Général De Gaulle » ? Emmanuel Macron a su trouver les mots. Dans son poignant discours d’hommage au colonel Arnaud Beltrame, le président de la République s’est élevé au-delà de son habituel mélange de catéchisme centriste et de vocabulaire managérial. Il a donné à sa parole la hauteur et la coloration nationale que méritait l’événement. Il a, enfin, renoué avec les grands...

Lire la suite

Mélenchon et Le Pen expulsés : not in my name ! Par Elisabeth Lévy

La Plume parcourt le Net
Le 29 mars 20180
Elisabeth Lévy, Causeur et l'indépendance des médias...

Publié le : 29 mars 2018 Source : causeur.fr La marche blanche en hommage à Mireille Knoll aurait dû marquer l’unité nationale Des braillements à la place du recueillement, des expulsions à la place de l’union, de la séparation à la place de la réconciliation : le spectacle consternant de la marche pour Mireille Knoll, perturbée par les roulements de mécaniques de petits cons (pardon, je n’ai pas d’autre expression) appartenant semble-t-il à la LDJ (Ligue de Défense juive) et les huées de quelques participants, ont dû réjouir pas mal d’antisémites. Si on avait voulu donner le sentiment que l’assassinat de Mireille Knoll est l’affaire des Juifs et que, par ailleurs, ceux-ci ne se considèrent pas comme des citoyens comme les autres mais comme une communauté à part, on n’aurait pas fait autrement. Toute la France était prête au sursaut Bien entendu, les médias ont ouvert leur compte-rendu de la...

Lire la suite

Pour sauver la SNCF, cheminots, battez-vous ! Par Régis de Castelnau

La Plume parcourt le Net
Le 12 mars 20180
Les cheminots, c'est aussi ces hommes là

Publié le : 28 février 2018 Source : causeur.fr Enfin une bonne raison de faire grève ? Pour mieux suivre les rails de Berlin, la profonde réforme d’Emmanuel Macron promet la destruction de la SNCF, fleuron ouvrier français. Aux cheminots de croiser le fer ! Emmanuel Macron a bénéficié de circonstances particulières pour parvenir au pouvoir. Grâce à une opération judiciaire, à laquelle il n’est peut-être pas étranger, il s’est débarrassé de son principal adversaire de l’élection présidentielle. Cette espèce de coup d’État a précipité l’effondrement du système politique d’une Ve République gangrenée. Ce qui lui permet de gouverner en s’appuyant sur quatre ou cinq personnes, en liaison directe avec le CAC 40, dont il assume très bien d’être le serviteur. Aidé de la caste de la haute fonction publique d’État, il peut mettre en œuvre la feuille de route voulue par l’Europe allemande. Un aller simple pour Berlin Après avoir détruit...

Lire la suite

Le terrorisme jihâdiste, pain bénit pour les psychiatres – par Bernard Antony

La Plume parcourt le Net
Le 25 août 20170
Le djihadisme, nouvelle terre d'étude pour la psychiatrie

Publié le : 23 août 2017 Source : bernard-antony.com On ne cesse de nous en persuader : heureusement le terrorisme jihâdiste n’a rien à voir avec l’islam. C’est la grande et heureuse affirmation historico-politico-religieuse et psycho-sociologique de ce mois d’août. Elle déferle sur toutes les chaines. Allah soit loué, la baliverne de l’islamisme terroriste est enfin déconstruite. Tous les terroristes sont simplement des déséquilibrés sociaux. Et ce n’est donc pas avec des policiers et des soldats que l’on viendra à bout du terrorisme qui tue partout au cri fallacieux « d’Allahou akbar » mais avec des psychiatres. Et notre brillant ministre de l’Intérieur, frère Gérard Collomb, d’en appeler, pour en finir avec les bombes, ceintures d’explosifs et camions-béliers, à plus de collaboration avec sa collègue du ministère de la Santé. Car il s’agit de mettre en œuvre autant de psychiatres qu’il faudra, dans les quartiers et dans les prisons pour déceler, dissuader,...

Lire la suite

De Gaulle : sous la statue, le volcan – Par Yannick Jaffré

La Plume parcourt le Net
Le 25 août 20170
De Gaulle par Jaffré

Publié le : 199 février 2017 Source : yannickjaffre.fr De quoi De Gaulle est-il aujourd’hui le nom ? Celui d’une occultation  assourdissante. Plus on commémore le grand homme – invoqué comme un mort illustre, enfoui sous les trémolos – plus on cherche à étouffer, sans y parvenir, la clameur du Politique. Nietzsche voyait dans l’« histoire monumentale » le résultat d’une double opération : signaler dans le passé des figures exemplaires ; édifier le peuple par l’exaltation de ce panthéon national. Mais dans un pays, le nôtre, qui pratique depuis quarante ans la repentance et l’autophobie, les monuments historiques subissent de méticuleuses démolitions contrôlées. Si De Gaulle est à peu près le seul à rester debout dans la période moderne, il ne faut pas s’y tromper : on ne l’épargne jamais que pour l’embaumer. La grande ombre historique, trop proche, est aussi trop dangereuse pour l’ordre établi dès qu’on retourne le regard vers qui...

Lire la suite