Politique France

Face à la gauche, le vote utile, c’est Marine, pas Fillon ! Par Frédéric Pichon

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Marine Le Pen ou Fillon..

Publié le : 19 avril 2017 Source : bvoltaire.fr À quelques jours du premier tour, la pression de la part de certains supporters fillonnistes se fait plus intense, tant auprès des électeurs de Dupont-Aignan que de Marine Le Pen. Face à la gauche, le seul vote utile serait le vote Fillon car c’est lui qui aurait le plus de chances… Ce paradigme ne résiste pas longtemps à un examen attentif. Même s’il convient d’être prudent sur les sondages, dans les projections du second tour, face à Macron, Marine Le Pen fait un meilleur score que Fillon. Elle est donnée entre 37 et 41 % alors que Fillon ne dépasserait pas la barre des 35 %. Par conséquent, si l’on s’en tient à un argument purement pragmatique, face à la gauche, il vaut mieux voter Marine que Fillon, notamment parce que ce dernier, au second tour, ne ralliera pas les classes populaires. En réalité,...

Lire la suite

Non, l’immigrationniste Mélenchon n’est pas l’ami des travailleurs ! Par Pierre Cassen

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Mélenchon, franc-maçon au Grand Orient et bouffeur de curé obsessionnel

Publié le : 19 avril 2017 Source : bvoltaire.fr   Il peut paraître incongru de qualifier d’ennemi des salariés un candidat qui « use sa vie à défendre les travailleurs » (c’est lui qui le dit), demande les 32 heures hebdomadaires, la retraite à 60 ans, le SMIC à 1.700 euros et l’abrogation de la loi El Khomri. Pourtant, rappelons la situation. La France compte, à ce jour, le chiffre record de plus de 6 millions de chômeurs (catégories A, B, C, D, E). Rappelons, au passage, l’immense responsabilité du candidat du Front de gauche dans cette catastrophe. Il a, en 2012, dès 20 heures, au soir du premier tour, offert sur un plateau ses 11 % au candidat Hollande, dont il ne pouvait ignorer le programme, l’ayant fréquenté 31 ans au PS. Comment un homme de gauche peut-il défendre toujours plus d’immigration et la régularisation des clandestins, quand 6 millions de...

Lire la suite

Aux urnes, patriotes ! Par Claude Picard

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Aux urnes, patriotes !

Publié le : 18 avril 2017 Source : ndf.fr Patriotes, ne vous laissez pas voler votre victoire, ne vous laissez pas abuser par les bavardages journalistiques ou l’imprécation des sondages. Soyez sûr de vous, de votre détermination à remettre la France en ordre. Allez voter ! Et mobilisez-vous comme jamais, pour que la prochaine élection présidentielle ne soit pas, encore une fois, une élection pour rien. L’enjeu est trop considérable, au regard de la situation catastrophique que les socialistes nous lèguent, après cinq de pouvoir, pour que vous laissiez passer l’opportunité d’élire, enfin, un président de la République digne de ce nom. Un vrai président ! Pas un président « normal », qui n’a que la main sur le cœur, ou un autre qui oublie que la France a une histoire et une culture, ou encore un qui croit qu’il suffit de jouer au prédicateur révolutionnaire pour persuader le peuple qu’il...

Lire la suite

Si Le Pen est un salaud… Par Michel Segal

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Macron

Publié le : 11 avril 2017 Source : bvoltaire.fr   « Alors ceux qui votent pour lui sont des salauds ! », déclarait bruyamment Bernard Tapie en 1992. La formule faisait scandale moins par son hypothèse que par sa conclusion, car la question n’était pas de savoir si Jean-Marie Le Pen était un salaud, mais si le raisonnement était valide. Vingt-cinq ans plus tard, ce n’est plus au sujet du FN qu’une question de ce type se pose, mais au sujet d’un petit candidat que les sondages placent en très bonne position. Le choc de cette élection, c’est assurément la position d’Emmanuel Macron dans les intentions de vote alors qu’il n’aligne objectivement que des handicaps. D’abord, son mouvement créé il y a un an ne compte aucun adhérent mais des soutiens sans cotisations, ce qui en fait – de fait – un petit candidat puisqu’il ne dispose ni de parti, ni de base,...

Lire la suite

Misère de la gauche – Par René Perriot

La Plume parcourt le Net
Le 20 avril 20170
Jean-Luc Mélenchon

Publié le : 20 avril 2017 Source : egaliteetreconciliation.fr Un peu de sociologie politique avant le 1er tour Si l’histoire moderne n’a pas réellement produit de système politique au sein duquel le peuple exerce directement le pouvoir, les périodes révolutionnaires ont toutes été fruit de l’action d’une petite bourgeoisie consciente, tendant la main aux masses populaires (période jacobine). Recroquevillée sur elle-même, au service de ses intérêts propres, la petite bourgeoisie a pu à d’autres époques être tout à fait réactionnaire (Allemagne des années 30 après la destruction du socialisme allemand). Alors que déjà les préparatifs du grand raout d’entre-deux-tours contre l’ « extrême droite » sont en cours (1), une analyse des profondeurs électorales fait apparaître la candidature de Jean-Luc Mélenchon comme purement formelle, dont le contenu (la matière électorale) se trouve au Front national. Si la droite d’argent via son organe de propagande quotidien, Le Figaro, fait (bêtement ?) passer M. Mélenchon...

Lire la suite

Hollande: pratiques d’un président normal – Par Régis de Castelnau

La Plume parcourt le Net
Le 28 mars 20170
François Hollande le fiasco total

Publié le : 28 mars 2017 Source : causeur.fr Bienvenue à l’Elysée ! Les journalistes d’investigation se considèrent comme une sorte d’aristocratie de la profession. Ils ont tendance à toiser leurs confrères rubricards, comme les conducteurs de l’Eurostar le font avec leurs collègues du TGV Sud-Est. Ce n’est pourtant pas un métier bien compliqué, il suffit d’avoir le numéro de portable de quelques policiers, voire d’obtenir celui d’un magistrat pour devenir « enquêteur », comme Le Monde qualifie ses prestigieux Plic & Ploc. Le fait d’écrire avec ses pieds et l’analphabétisme juridique ne sont pas des handicaps, au contraire. Tous ces gens publient force livres, vite faits, vite lus, vite oubliés qui témoignent de la culture qui leur est commune : une fascination pour les képis. Bienvenue place Beauvau sous-titré Les secrets inavouables d’un quinquennat n’échappe pas à la règle avec la description minutieuse des agissements de « l’État...

Lire la suite

Mai 2017 : la révolution dans les urnes – Par Xavier Théry

La Plume parcourt le Net
Le 28 mars 20170
2017, année du grand retour de la France

Publié le : 28 mars 2017 Source : causeur.fr La séquence électorale que nous vivons est à bien des égards révolutionnaire. Jusqu’où se poursuivra cette révolution des urnes ? Quatre phénomènes enregistrés dans les sondages sont d’ores et déjà révolutionnaires : L’installation de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. On en parle tellement depuis des mois, que cela apparaît comme presque normal. Jean-Marie Le Pen était arrivé au second tour presque par accident. Sa fille s’installe comme favorite du premier tour, en soi c’est déjà une révolution : 25 % à 30% des Français affichent clairement leur volonté de la propulser au second tour et de la présenter comme une alternative crédible au système en place. Si elle n’y parvenait pas, on parlerait alors d’accident… Un 21 avril à l’envers. L’effondrement de la droite gouvernementale… …et sa disparition probable au second tour. Certes, la candidature de François Fillon, accablé...

Lire la suite

Macron n’est pas du centre, il est d’extrême gauche ! Par Roland Hureaux

La Plume parcourt le Net
Le 28 mars 20170
Macron, d'extrême gauche plus que du centre

Publié le : 28 mars 2017 Source : bvoltaire.fr Les gens sont crédules. Spécialement ceux de droite. Il suffit qu’Emmanuel Macron ait dit qu’il n’était « ni de gauche ni de droite » pour qu’ils le croient ! Il est, soit dit en passant, assez significatif du changement d’époque de voir qu’il y a quelques années, c’était les gens de droite qui, honteux, se disaient apolitiques pour se faire accepter, et qu’aujourd’hui, ce sont au contraire les gens de gauche qui jouent ce jeu, comme si s’afficher de gauche était devenu infamant. Car, n’en doutons pas, Macron est de gauche. Il l’est même, sur la plupart des sujets, plus que Hollande. Hollande n’a combattu que mollement l’immigration illégale, mais il n’a pas félicité Angela Merkel pour l’admission d’un million de réfugiés, vrais et supposés ; Macron lui, l’a félicitée, ce qui laisse imaginer qu’il est prêt à l’imiter. Hollande a fait le mariage...

Lire la suite

Boulevard Le Pen – Par Dedefensa.org

La Plume parcourt le Net
Le 28 mars 20170
Marine Le Pen, dans l'isoloir..

Publié le : 22 mars 2017 Source : dedefensa.org Ceci doit-il être considéré comme un signal ? Il s’agit de la parution d’un article US qui reprend des informations diffusées par Le Figaro, le 17 mars, sous la plume d’Ivan Rioufol selon lequel des “sondages secrets” circulant là où ils le doivent, “sous le manteau”, donneraient à Marine Le Pen près de 34% au premier tour (« Trêve de plaisanterie: ces bravoures d’opérette ne pèsent rien, bien sûr, devant la colère française. C’est elle qui, il y a quinze ans, avait mené par surprise Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle (16,86 % des voix). Aujourd’hui, sa fille double ou presque le score au premier tour, dans des sondages qui circulent sous le manteau… »). Suivant un des parcours habituel de la presse antiSystème, l’article US se réfère également à un article de RT-français du 17 mars, qui reprend l’article...

Lire la suite

Macron est-il dangereux ? Par Régis de Castelnau

La Plume parcourt le Net
Le 20 mars 20170
Macron, le Rastignac qui devait revigorer de la gauche se révèle chaque un peu plus

Publié le : 15 mars 2017 Source : vududroit.com Pour avoir bien connu toutes les élections présidentielles au suffrage universel depuis 1965, je reste quand même sidéré cette fois-ci, au spectacle de la campagne de la mère de toutes les batailles électorales sous la Ve République. Malgré La catastrophe politique  Hollande, le traumatisme de l’agression terroriste, une situation économique terriblement dégradée et l’attitude d’élites déshonorées arc-boutées sur leurs privilèges, dans l’attente de l’échéance majeure, le peuple français a été d’un calme étonnant. Pas sûr qu’il le reste devant une telle confiscation du scrutin, à base de manipulations, d’instrumentalisations des services de l’État, et de propagande éhontée d’un appareil médiatique qui fait bloc. Et face à mobilisation acharnée de la caste, illustrée par la litanie des ralliements à Macron, et la publication par Libération du « mur des traîtres ». Tout doit être fait pour envoyer le télévangéliste à une...

Lire la suite