Politique France

Fillon, Macron… Macron, Fillon ? Même combat ! (et on peut l’écrire comme on veut)

17 février 20179
Fillon, Macron… Macron, Fillon ? Même combat ! (et on peut l’écrire comme on veut) 5.00/5 26 votes

Fillon,  deux poids

Ce même Fillon qui vient, avec un aplomb et un culot qui sont décidément sa marque de fabrique, de faire un nouveau demi-tour idéologique à cent quatre-vingt degrés en déclarant, à propos des dernières énormités de Macron sur la colonisation : « Cette repentance permanente est indigne d’un candidat à la présidence de la République ». Ce même Fillon, encore, qui nous avait affirmé avec force et la main sur le cœur qu’il se retirerait « évidemment ! » immédiatement s’il était mis en examen, et qui dit maintenant qu’il ira jusqu’au bout quoiqu’il arrive ! Ce même Fillon, toujours, qui avait exigé que la justice se saisisse en urgence de l’affaire du Pénélopegate pour laver son honneur, et qui demande à présent tout aussi fort qu’elle s’en dessaisisse parce qu’illégitime à se prononcer sur les agissements d’un député !

Fillon et Macron, Macron et Fillon… les Dupont et Dupond du double voire du tripe discours, de la posture médiatique et de la repentance coloniale à géométrie très, très variable (et très électoraliste). Va-t-on avoir bientôt un (in)digne héritier d’Edgar Faure à l’Elysée ? (1)

Sans autre commentaire…

Marc LEROY – La Plume à Gratter

_____

1) Edgar Faure, affublé du caustique surnom de « girouette » à cause de ses changements fréquents de position en fonction des rapports de force de moment, avait déclaré en son temps : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ».

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , ,

9 Responses to Fillon, Macron… Macron, Fillon ? Même combat ! (et on peut l’écrire comme on veut)

  1. [...] pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord » ( Je vous l’ai déjà dit : Fillon et Macron, même combat !) ; « Je n’aime pas ce terme de modèle social » (au moins c’est clair !) ; « Vous n’allez [...]

  2. ROGER SAINT PIERRE le 21 février 2017 à 14 h 39 min

    Vous avez le droit de ne pas aimer Fillon mais pas d’écrire des contrevérités. Fillon a certes dit qu’il se retirerait s’il était mis en examen mais il ne l’a pas été et, de plus, il est avéré que ceux qui se sont emparés de l’affaire en 24 heures n’on aucune compétence pour le faire !

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 22 min

      Cher Roger,

      c’est la meilleure, celle-là ! Je n’ai absolument pas écrit de contrevérité ! Je n’ai jamais dit qu’il avait été mis en examen mais lui, par contre, a bien affirmé qu’il se retirerait « évidemment » s’il l’était (sans compter sa sortie sur De Gaulle pour plomber Sarkozy)… puis il a fait un virage à 180 degrés et finalement déclaré qu’il ne se retirerait pas même s’il l’était ! Qui donc alors a menti, lui ou moi ? De même, il a dans un premier lui même exigé une saisie très rapide de la justice, puis il lui a dénié le droit à juger des agissements d’un député (et il n’est rien avéré du tout en la matière, les avis des juristes divergent)! Je crois que certains éléments vous ont échappé !

      Sincèrement vôtre

  3. Carine le 18 février 2017 à 16 h 34 min

    Cher Marc
    Si l’on veut essayer de comprendre ce qui se joue derrière ces candidatures, ces boules puantes (au carré), ces rumeurs, ces peaux de bananes, ces surprises, ce grand affolement des journalopes et le chaos ambiant, il n’est pas inutile d’aller lire ceci :

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/02/15/mondialisation-2-0-pourquoi-le-systeme-peut-jouer-la-carte-marine-le-pen/#more-43761

    Porte-toi bien et bises !

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 26 min

      Bises aussi ma mouette !

      Bientôt de retour dans l’hexagone ?

      • Carine le 22 février 2017 à 23 h 15 min

        Pas bientôt, Marc…
        Je m’habitue, bien que j’aie du mal à m’acclimater, au sens propre. Le climat est rude. Pourtant, il y a beaucoup de Métros ici car les « natifs » sont sympas.
        Beaucoup de délinquance liée à l’immigration, cependant, cambriolages, meurtres, comme chez nous, quoi. Mais les gens en ont marre et bougent.
        Justement, tu seras étonné d’apprendre qu’une milice des « 500 Frère » s’est créée, et a manifesté aujourd’hui à Cayenne, avec l’appui de la population, contre la violence importée. Les 500 ont été reçus par le Préfet.
        Tu imagines cela en Métropole ?
        Nous, on a juste le droit de subir et de se taire… Milice populaire, tu vois ça ? Habillés en noir et cagoulés.
        J’ai entendu le responsable dire à la télé que si la Police est incapable de faire son boulot, ils proposent leur aide.
        Incroyable. Il faut faire connaître ça ! Mais eux, ils ont le droit de se défendre, car ils ne sont pas blancs…

        Il se passe des choses intéressantes.
        Grosses bises.

        • Carine le 22 février 2017 à 23 h 18 min

          500 Frères. C’est mieux au pluriel ^^.

  4. PR CALGUÈS le 18 février 2017 à 10 h 56 min

    On dirait que ces individus FICRON et MALLON font tout ce qu’ils peuvent pour orienter l’électorat vers JLM ou MLP !

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 27 min

      Les Français vous entendent (pour la deuxième hypothèse !) :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*