Politique France

Crétintin & Filou en Algérie : les aventures repentantes et électoralistes d’un Macron comme la lune !

16 février 20171
Crétintin & Filou en Algérie : les aventures repentantes et électoralistes d’un Macron comme la lune ! 5.00/5 20 votes

Les jours se suivent, et Macron se ressemble…

« C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes ».

Telle est donc la dernière hallucinante déclaration (après son consternant « il n’y a pas de culture française, il y a une culture en France », ici) à Alger sur la colonisation française de l’inénarrable Emmanuel Macron, l’ectoplasme merdiatique préféré de BFM-WC et du Huffington Prout. Le cuistre ajoutant encore, sûrement pour tenter tout de même de se raccrocher un peu aux branches électorales de ces salauds de « souchiens », de plus en plus exaspérés par la repentance à semelles de plomb qu’a chaussée, depuis la Présidence chiraquienne, l’essentiel de la classe politico-journalistique française :

« En même temps, il ne faut pas balayer tout ce passé, et je ne regrette pas cela parce qu’il y a une jolie formule qui vaut pour l’Algérie : “La France a installé les Droits de l’Homme en Algérie, simplement elle a oublié de les lire”. C’est une jolie formule pour expliquer ce qu’est cette période, c’est-à-dire qu’il y a eu des crimes terribles, il y a eu de la torture, il y a eu de la barbarie – parce que la colonisation est un acte de domination et de non-reconnaissance de l’autonomie d’un peuple. Mais en même temps, je ne veux pas qu’on tombe, tout en reconnaissant ce crime, dans la culture de la culpabilisation sur laquelle on ne construit rien ».

« Je ne veux pas qu’on tombe dans la culture de la culpabilisation »… tu parles, avec des déclarations pareilles !

Image de prévisualisation YouTube

Quand Crétintin réécrit l’histoire de l’Algérie, c’est du brutal !

Cette andouille de Macron à prétention présidentielle, qui nous dit ne pas vouloir « balayer tout ce passé » et qui parle de « crime contre l’humanité » à propos de la colonisation française, sait-il seulement que l’Algérie était à son origine peuplée presque exclusivement par des Berbères (qu’on appellera plus tard les Kabyles) plus quelques communautés juives (qui deviendront les Séfarades), et non, comme aujourd’hui,  par une majorité arabe ? Comment croit-il que ces mêmes Arabes, qui nous les brisent depuis des décennies avec leurs exigences de repentance et de reconnaissance d’un inexistant « génocide » colonial, en sont arrivés à prendre possession de l’Algérie ? Sait-il justement, ce cuistre terranovesque, que toute l’histoire de l’Algérie, et plus largement du Maghreb, est celle d’invasions puis de colonisations successives : romaine, arabe, albanaise et ottomane, espagnole, puis des frères Barberousse, pirates ottomans qui deviendront plus tard les tristement fameux Barbaresques, bien avant la colonisation française au milieu du XIXème siècle ?

Que la première vraie colonisation, celle qui a réellement privé les royaumes berbères d’Algérie de leur « autonomie de peuple » est donc bien la conquête arabe, à partir de la région de Kairouan en Tunisie centrale ? Que la résistance des peuples indigènes à cette colonisation, comme celle des Amazigh, fut menée notamment par une femme, la Kahina, une Berbère des Aurès d’origine… juive ou plutôt convertie au judaïsme, comme nombre de ses congénères ? Sait-il seulement que pour se défendre contre les exactions, la « barbarie » (comme pourrait dire ce Macron comme un panier) des gouverneurs arabes, les populations autochtones se rallièrent un temps au kharidjisme, une sorte de secte musulmane assez proche du protestantisme chrétien par son puritanisme et son rejet de la hiérarchie religieuse imposée par les imams ?

Sait-il enfin, ce Macronnard suceur d’élites mondialisées, que les massacres et autres crimes perpétrés notamment par les envahisseurs arabes puis ottomans durant plusieurs siècles ont fait du coup largement autant de victimes (et sans doute beaucoup plus) que la conquête coloniale de la France, dont il prétend revendiquer la magistrature suprême tout en l’insultant et la calomniant sur une terre étrangère ? Que la France a bien plus donné à l’Algérie (pacification, éducation, politique sanitaire, agriculture, infrastructures, routes, industrialisation, etc.) qu’elle ne lui a pris ? Que la colonisation française, souvent scandaleusement présentée à l’échelle continentale africaine comme un pillage éhonté, a en réalité été pour notre pays, du fait d’une colonisation certes parfois dure voire implacable lors des phases de conquête mais sur l’ensemble bien plus généreuse et redistributive que celles des autres pays colonisateurs (Belgique, Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, etc.), un véritable gouffre financier ?

Et Filou de chercher à ronger un os électoral musulman, désespérément !

Ce Macron comme un balai a bien sûr voulu, en pondant à Alger (comme on lâche un étron) cette déclaration honteuse sur le « crime contre l’humanité » et la « barbarie » français, nous refaire le coup du mini hold-up communautariste et électoral en 2012 de son Pygmalion politique élyséen, l’inénarrable motocycliste culbuteur de starlettes de seconde zone qui termine piteusement son pathétique mandat en allant caresser les racailles de banlieue dans le sens du poil (dans la main). On se souvient en effet que celui-ci a été de fait élu contre Pinocchio Sarkozy en grande partie grâce à une mobilisation massive de l’électorat maghrébin en sa faveur (près de 90%).

Mais je ne suis pas sûr que, cette fois, l’histoire électorale nous resserve le plat de couscous : on peut en effet légitimement espérer que ce que sa crapulerie clientéliste algérienne lui apportera d’un côté (qui vote peu) sera très largement contrebalancé par ce qu’elle devrait lui coûter chez des Français de souche (bien plus nombreux à se rendre aux urnes) qui, comme votre serviteur, en ont plus que marre de voir nos supposés « responsables » politiques se vautrer ainsi (depuis, on l’a dit, que Jacques Chirac en a lancé la mode) dans une repentance aussi systématique qu’infondée et, pour tout dire, aussi scandaleuse et obscène qu’imbécile et minable.

Il n’y a donc plus qu’à espérer que cette diatribe traîtresse, ce Macron-trottoir communautariste et putassier en diable,  lui reviennent en pleine poire électorale en avril prochain, qu’à souhaiter que les Français le renvoient aux poubelles de  l’histoire (qu’il connait si mal) dont il n’aurait jamais dû sortir, qu’ils l’expédient au « terminus des prétentieux », « éparpillé, façon puzzle » ! (1) Ou alors, c’est que nos compatriotes sont tombés encore plus bas que je le pensais !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

_____

1) Les Tontons flingueurs, Audiard.

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , , , ,

11 Responses to Crétintin & Filou en Algérie : les aventures repentantes et électoralistes d’un Macron comme la lune !

  1. SURICATE le 15 mars 2017 à 9 h 36 min

    Sans doute ce jeune ado attardé, formaté et sponsorisé par Rothschild a-t-il voulu dépasser FILLON qui a qualifié la colonisation comme abominable et barbare d’après un journal de la REUNION.

    Ah là on est mal patron, Oui, là on est mal …et pour aller mieux demain, votons pour LA FRANCE et non CONTRE !

  2. Euripide le 17 février 2017 à 15 h 05 min

    Je n’avais encore jamais lu ailleurs la formule « Macron comme la lune ». C’est une trouvaille, l’étiquette lui va comme un gant. Souhaitons une grande fortune à ce qui sera un slogan électoral efficace contre cette enflure qui n’a aucune culture historique et se fait des illusions paranoïdes sur sa dimension christique.

    • Vent d'Est, Vent d'Ouest le 17 février 2017 à 15 h 10 min

      En effet, c’est bien pensé. Sauf que la lune, elle nous éclaire dans la nuit grâce au soleil, Macron, lui, se contente de nous éclairer sur son immense vide cérébral grâce à Normal 1er.

      • marc le 22 février 2017 à 1 h 28 min

        Oui, et on risque d’avoir cet ectoplasme à l’Elysée… au secours !

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 31 min

      Macron comme un panier, et tout ce qu’on veut ! Macron, le néant absolu du politique au service de la mondialisation financière, immigrationniste et libertaire… un possible second tour MLP – Macron ? C’est à dire pour le coup un choix politique radical et « chimiquement » pur !

      Amitiés

  3. Vent d'Est, Vent d'Ouest le 16 février 2017 à 14 h 59 min

    M’est avis qu’à lui seul, il est déjà un vaccin contre la gent humaine. Ou un crime. À chacun sa conclusion selon ses sensibilités. C’est l’idiot utile d’une instrumentalisation monnayée du camp du bien, dont il est parfaitement conscient par ailleurs ; il joue le jeu, aidé de quelques mauvais acteurs, et s’amuse des 22 % (?) de benêts qui le portent aux nues. S’ll est élu face à son adversaire au second tour des présidentielles, il continuera la même politique que son prédécesseur, c’est-à-dire faire uniquement de la représentation, en poussant de temps à autre quelques éclats de voix et faire des déclarations tout aussi creuses pour faire croire qu’il est le chef. Misère.

    Toutes mes amitiés à vous, Marc.

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 31 min

      Avec un peu de retard… toutes mes amitiés aussi mon cher zéphyr ! :-)

  4. PR CALGUÈS le 16 février 2017 à 14 h 08 min

    Ça devient un jeu de massacre cette « Pestilentielle 2017». Il y avait déjà le Mistral, l’Harmatan, le Sirocco, la Bora, le Chinook, etc. maintenant il y a le Macron. Macron c’est du vent, du vent qui pue en plus.

    Je ne suis pas près d’oublier ce que cet olibrius vient de déclarer en Algérie. Démagogue à la pêche aux voix. C’est une insulte au pays et à nos glorieux aïeux. Pour un candidat à la Présidentielle ce serait même de la haute trahison.

    Je ne voterai jamais pour un individu pareil, ni d’ailleurs pour l’autre bien peigné, missel et brassard de premier communiant, le chevalier blanc devant et marron derrière comme aurait dit Coluche, qui m’a parfaitement entubé et pour qui j’ai dépensé 4 euros.

    Ne reste plus qu’un seul « homme » : MLP (!!!!!) et ses énormités. Nous v’la jolis, nous v’la beaux !

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 35 min

      Oui mon cher PR, Macron est un vent, on peut même dire un gaz, et même, lâchons-nous, un consternant prout politique !

      Le chevalier blanc devant et marron derrière, c’est excellent, mais rendons à César ce qui appartient à Jules : ce sont les Inconnus qui ont la paternité de votre trouvaille, la preuve ici :

      https://www.youtube.com/watch?v=-WoQsLZmynY

      Amitiés

  5. Soyeux j-j le 16 février 2017 à 13 h 13 min

    Bien dit Marc ou plutot bien écrit;il n’a aucune culture ce micron et de quel droit parle t’il en notre nom.Dans quel pays vivons nous pour voir des gens voter pour ce minable,et tous les crétins qui viennent le soutenir?Bref comment aller vous? en dehors de ces présidentielles putride.
    A vous lire; Amities dégoutées.
    J-J S

    • marc le 22 février 2017 à 1 h 36 min

      On les aura, Jean-Jacques, on les aura !

      Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*