Société France

Pierre Bergé contre La Plume : troisième acte ce 31 mars !

29 mars 20162
Pierre Bergé contre La Plume : troisième acte ce 31 mars ! 5.00/5 26 votes

Pierre Bergé contre La Plume, un combat de Titans !Les fidèles lecteurs de La Plume à Gratter le savent : l’un des hommes les plus puissants de France, le milliardaire Pierre Bergé, a attaqué en « diffamation » l’auteur de ces lignes pour un article publié sur le site le 08 novembre 2014, relatant la « soirée d’autocongratulations entre amis » organisée à l’Institut du Monde Arabe par celui qui était alors son tout nouveau patron : Jack Lang (si, si, Jack Lang est Président de l’Institut du Monde Arabe, cela ne s’invente pas !). Une soirée mondaine organisée donc par l’ex Ministre de la Culture de Tonton Mitterrand pour fêter ses amis Frédéric Mitterrand et Pierre Bergé. Sacrée soirée, sacré tiercé, vous en conviendrez sans doute avec moi ! D’où le billet en question de La Plume, d’ailleurs…

Dans ce billet, je faisais notamment (dans le chapitre spécifiquement consacré au plaignant) une citation de presse, littérale et entre guillemets bien entendu (pratique journalistique s’il en est), concernant un article paru plus de deux ans auparavant dans l’hebdomadaire VSD, et mettant il est vrai assez gravement en cause Pierre Bergé, par le biais d’un témoignage de prêtre entendu dans une enquête au Maroc, mais article jamais (à ma connaissance, et dans tous les cas à la date de parution de mon propre article) attaqué par l’ancien compagnon d’Yves Saint Laurent. Si les commentaires qui accompagnaient cette citation de presse étaient évidemment acerbes et ironiques (Ce n’est pas pour rien que ce site, clairement pamphlétaire et/ou satirique s’appelle La Plume à Gratter), je continue de penser et même d’affirmer que rien de ce que j’écrivais alors n’était en quoi que ce soit diffamatoire. J’ajoute que la plainte contre La Plume, justifiée selon l’avocat du plaignant par le fait que mon modeste billet sur mon tout aussi modeste site causait « un tort considérable » à Pierre Bergé (sic), est intervenue presque immédiatement après la mise en ligne de l’article, sans aucune prise de contact préalable de la part de la partie plaignante, sans aucune contestation de la citation de VSD, protestation ni demande de retrait du texte attaqué pour faire au plus vite cesser le « tort » en question. Et ce n’est donc que plusieurs mois plus tard, au tout début de l’été 2015, que je découvrais avec sidération la procédure lancée à mon encontre… à la réception de ma convocation devant la Police Judiciaire de Paris !

Après donc la réception de ma convocation à la PJ puis la convocation elle-même au début de l’été 2015, après la déposition au Palais de Justice de Paris devant la juge d’instruction le 07 septembre de la même année, est arrivée mi-février 2016 la « Citation à prévenu devant le Tribunal Correctionnel » : je vais donc passer pour la première fois devant un juge, sur demande du Procureur de la République, ce jeudi 31 mars à 13 heures 30 !

A priori, c’est mon avocat qui me le dit, cette convocation n’est pas encore le jugement, mais simplement l’audience pour « fixation » de la date du procès : les amis de La Plume qui m’ont si gentiment proposé de venir me soutenir lors du jugement traitant de cette plainte « abracadabrantesque » n’ont donc pas besoin de se déplacer pour cette fois (mais leur éventuelle présence, chaleureuse et solidaire, sera grandement appréciée par votre serviteur, lors de la « véritable » audience judiciaire !)

Bien entendu, je vous ferai un compte-rendu de cette nouvelle « journée particulière » qui m’attend, après avoir déjà évoqué dans ces colonnes les deux précédentes.

Le richissime Pierre Bergé contre Marc Leroy, le patron du Monde contre le taulier de La Plume… quel combat de Titans ! C’est évidemment Goliath contre David : il ne reste donc plus qu’à espérer que l’issue de cette grotesque histoire « judiciaire » confirmera au final l’analogie à laquelle je viens – assez facilement j’en conviens – d’avoir recours… mais dans la France d’aujourd’hui, rien n’est en vérité moins sûr !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , , , , , ,

21 Responses to Pierre Bergé contre La Plume : troisième acte ce 31 mars !

  1. Jean-Jacques Soyeux le 31 mars 2016 à 18 h 31 min

    Ma pensée vous accompagne J-J S

  2. carine le 30 mars 2016 à 22 h 02 min

    Ce pays est décidément devenu très difficile à défendre.
    Comment en sommes-nous arrivés là…
    En tout cas, bon courage, cher Marc !
    Nous penserons à toi.
    Et un bonjour au grand homme…
    Bises

    • marc le 30 mars 2016 à 22 h 47 min

      Salut la Mouette !

      Je serai juste fixé sur le calendrier,donc ce n’est pas encore le temps de l’inquiétude ! Le « grand homme » ne sera évidemment pas là : il n’y aura que moi ! :-)

      Bises

  3. Popeye le 30 mars 2016 à 18 h 04 min

    J’ai eu l’honneur et le privilège de connaître les dorures – fanées par endroit – de la célébrissime XVIIème chambre correctionnelle du tribunal correctionnel de Paris.
    Je fus relaxé d’une histoire de cornecul de commentaires sur un blog, qui sans être confidentiel, n’affiche pas une fréquentation colossale.
    Ce fut toutefois un vendredi pour ma part : je gage que vous n’aurez pas affaire à la même composition du tribunal que moi.
    Attendez-vous à une audience de jugement dans un an. Le rôle du vendredi, en tout cas, « tourne » sur ces cadences là.

    Si vous le souhaitez- je manque un peu de temps là tout de suite – , je peux vous envoyer mes impressions de « vieux routier » de la XVIIème (OK je me vante un peu là…)

    Quoi qu’il en soit, bon courage et je souhaite de tout coeur que la renommée de votre accusateur ne pèsera pas dans ce qui me semble être une histoire destinée à faire pschitt.

    • marc le 30 mars 2016 à 22 h 50 min

      Merci Jérôme !

      J’espère que nous pourrons un jour monter une amicale des anciens combattants venus à bout… d’anciens cons… battus !

      Amitiés

  4. PR CALGUÈS le 30 mars 2016 à 14 h 04 min

    Cher Marc Leroy,
    il y a des citations à comparaître en Correctionnelle qui doivent être considérées comme un véritable honneur pour les « cités ».
    C’est votre cas.
    Je vous soutiens.
    Cordialement.

    • marc le 30 mars 2016 à 22 h 52 min

      Cher PR Calguès,

      j’essaie de le prendre ainsi : un ruban honorable décerné involontairement par une clique qui l’est fort peu (honorable)…

      Ce n’est qu’un début, je continuerai de toute façon le combat !

      Merci de votre soutien

  5. M. PICOT le 30 mars 2016 à 13 h 13 min

    Bonjour Mr LEROY
    Je suis bien triste pour vous, j’espère que tout va vite rentrer dans l’ordre. Une pétition en ligne pourrait faire bouger les choses en votre faveur, je suis prête à la signer pour vous. A bientôt.

    • marc le 30 mars 2016 à 22 h 56 min

      Merci de votre solidarité :-)

      Quand le jour du procès arrivera, tous les signes de soutien seront les bienvenus. S’il y a encore une justice dans ce pays, l’affaire devrait au final tourner court… après m’avoir pourri la vie pendant de longs mois, mais… y-a-t-il encore une justice dans ce pays ? « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » ! Donc, restons debout !

      Bises

  6. trechelaplaine le 30 mars 2016 à 13 h 06 min

    Tous ces chantres de la liberté ne sont en réalité que ses pourfendeurs.

    Bon courage Marc pour cette pénible et injuste épreuve.

    • marc le 30 mars 2016 à 22 h 57 min

      Merci trechelaplaine

      votre soutien est comme toujours précieux !

      Sincèrement vôtre

  7. Ribus le 29 mars 2016 à 22 h 33 min

    Vous êtes convoqué chez un juge d’instruction ; c’est qu’une information judiciaire a été ouverte contre vous pour avoir simplement cité un article de presse. A l’évidence, le juge a décidé de vous renvoyer devant le tribunal correctionnel car il estime les charges suffisantes.

    On peut quand même noter la disproportion des moyens utilisés par l’Action publique contre vous comme si une enquête préliminaire n’aurait pas suffi à établir les faits. Mais rien n’est trop beau ni trop grand pour l’argentier des campagnes électorales du PS.

    Il faudra bien évidemment rester vigilant et calme et surtout conservé précieusement tous les actes et documents de votre dossier judiciaire car cela pourra être plus tard un témoignage instructif de la liberté d’expression en France sous la présidence Hollande.

    En matière de liberté d’expression, nous avons affaire à une justice impitoyable aux ordres d’un pouvoir en perdition. Ivan Rioufol vient de sortir : »La guerre civile qui vient » . En fait, elle a déjà commencé notamment dans les prétoires des palais de Justice entre des citoyens qui refusent de se taire et des magistrats qui ont ordre de les réduire au silence.

    • marc le 30 mars 2016 à 23 h 01 min

      Cher Ribus,

      le (la) juge d’instruction n’a pas décidé de me renvoyer devant le tribunal : elle était même sincèrement désolée de le faire ! En matière de presse, le juge d’instruction ne peut classer une plainte, celle-ci termine forcément par un jugement. Il y aura donc jugement, même si les intitulés de la plainte sont grotesques ! Reste à espérer que le pot de terre triomphera du pot de fer !

      Amitiés

  8. Crisfi le 29 mars 2016 à 22 h 09 min

    Monde de fous, humanité minable…
    Courage !

    • marc le 30 mars 2016 à 23 h 02 min

      Merci de votre gentillesses Crisfi

      heureusement, vous en êtes un exemple, il n’y a pas que des minables dans cette humanité bien malade ! Il faut garder espoir, et continuer à se battre !

      Amitiés

  9. Christophe le 29 mars 2016 à 19 h 09 min

    Bonsoir!

    Après Eric Zemmour,Ivan Rioufol,maintenant il y a Marc Leroy et certainement d’autres journalistes inconnus qui font l’objet de poursuite judiciaire.

    En vérité,les français ne supportent pas la liberté d’expression.

    • marc le 30 mars 2016 à 23 h 03 min

      C’est vrai que je vais finir par être en très bonne compagnie ! :-)

      Et en vérité, je préfère être du côté des « nauséabonds » poursuivis que des « gentils » justiciables !

      Merci de votre soutien

  10. BOUTFIL le 29 mars 2016 à 17 h 57 min

    On pensera bien à toi demain, tiens nous au courant, de toute façon on se voit la semaine prochaine pour la réunion des blogueurs , tu auras tout le soutien que tu mérites, gros bisous

    • marc le 30 mars 2016 à 23 h 07 min

      Salut ma belle !

      Ce n’était pas aujourd’hui, c’est … demain :-)

      Moi aussi je pense à toi en ce moment pour les raisons qui ont poussé ma mère à te poster un petit message sur ton blogue. J’ai connu l’inquiétude qui est tienne en ce moment, et j’espère que finalement les choses s’arrangeront ?

      Grooses bises

  11. corto74 (@corto74) le 29 mars 2016 à 17 h 45 min

    et bien bon courage  » Prévenu  » , tiens nous au courant
    bises

    • marc le 30 mars 2016 à 23 h 09 min

      Bien sûr Corto,

      la mésaventure continue, mais on pourra en rire entre amis (l’humour est la politesse etc.) lors de notre imminent déjeuner de cryptofascistes !

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*