La Plume parcourt le Net

Alors, on va à la pêche…ou bien on tente la dernière carte avant que ça soit pire ? Par la Mouette Rieuse

14 mars 20173
Alors, on va à la pêche…ou bien on tente la dernière carte avant que ça soit pire ? Par la Mouette Rieuse 5.00/5 8 votes

Publié le : 09 mars 2017

Source : lamouettejoviale.wordpress.com

Bon, mon choix est fait et je pense que le vôtre aussi, mes amis commentateurs. Je m’adresse surtout au passant qui passe et au lecteur timide et silencieux.

On vote ou on ne vote pas, drapés que nous sommes dans des principes relevant du voeu pieux et utopiste ? Si nous attendons le chimiquement et politiquement pur, nous serons morts pour avoir trop attendu. Avouez que c’est trop bête d’attendre un truc qui n’arrivera jamais, qui n’existera jamais tout simplement parce que ça ne peut pas exister.

J’ai émis pas mal de critiques ici envers Le Pen fille, parce que j’aimais bien le père, parce que comme tout le monde, j’ai dû avaler pas mal de couleuvres, parce que candidate au dîner du CRIF (elle, pas moi ^^. Mais en est-on sûr d’ailleurs,  de sa recherche d’invitation ?) et il y en a que j’ai gardées pour moi. Mais face aux candidats mondialistes et destructeurs de notre pays, je n’hésite pas à affirmer mon intention de vote, que personne ne me demande d’ailleurs. Donc c’est cadeau.

Et quand je parle des destructeurs, je veux dire tous les autres candidats, y compris Fillon. Tous les autres le sont, à des degrés divers, soit dans la genèse de leur candidature et pour ceux qu’ils représentent, soit dans leurs actes quand ils étaient aux affaires, soit dans leurs proclamations, soit dans leur vécu quotidien qu’ils aimeraient sans doute voir effacé des mémoires vidéonesques. Mais tout ressort !

Donc, soit on laisse faire et on va taquiner le goujon, soit on vote utile. Il n’y a pas d’autre question. La question du vote blanc ne se pose pas, quand l’existence-même de notre pays est en cause, en suspens, devrais-je dire. Ce n’est pas vrai qu’on ne peut plus savoir pour qui voter. « Tous pareils, tous pourris ? ».  Je l’ai souvent dit et répété. Mais là, au moment présent, et chez nous, c’est de la France, de son existence et de son aura  qu’il s’agit. Et partant, de l’Europe entière et des peuples d’Europe. La Hongrie mène le bal des réticents à l’invasion, j’aimerais bien que la France au moins l’accompagne, puisqu’elle pas pas su prendre les devants.

On peut toujours répéter comme un mantra « élections, pièges à cons ! ». Certes, certes… Mais ça vient d’où et de quand ça ? Bin si on y réfléchit, il semblerait que cela vînt de Juin 68, après que la chienlit se fût déversée dans nos villes et nos campagnes, menées par un certain Cohn-Bendit dont on sait pour qui il roulait. Je sais, j’y étais… et je n’en suis pas fière. Comme quoi on peut toujours se sortir de la manipulation des esprits.

La politique n’est jamais pure, les meneurs d’opinions et de partis ont tous des choses à se reprocher. Mais certains moins que d’autres, surtout si on veut bien considérer que leurs actes sont sous-tendus par ce qu’ils considèrent comme l’intérêt supérieur du pays et de leurs compatriotes.

A partir de ce constat, on doit faire appel à l’intelligence politique de celui qui écoute, voit, analyse, critique, compare, fait la part des choses, bref agit comme un être dont l’avenir, et surtout celui de sa descendance (parce que nous, hein…) dépend des choix qu’il va faire. Je ne développerai pas d’avantage, tout est visible partout.

Evidemment, vous pouvez toujours vous dire « ouin, elle a fait une révolution de palais ! Ouin elle a fait virer son papa ! Ouin elle a fait confiance à Philippot, un chevènementiste ! ouin, je ne vais pas mélanger mon précieux bulletin doré avec ceux des bas du front analphabètes et bornés ! Ouin, elle a publié des photos violentes de victimes de Dèche ! Ouin, son assistante parlementaire européenne était d’accord avec elle et a travaillé aussi pour le FN ! Ouin, elle est trop riche , trop blonde, trop vive. Je préfère un président moins femelle, moins blond, moins blanc, moins breton, plus stupide, plus vendu, plus mondialiste, plus financier… etc…etc… »

Dans ce cas, que faites-vous sur mon blog ? Dehors ! Allez jouer les dandies droitards ou gauchiasses ailleurs. Allez chialer ailleurs. Et si vous vous dites, à juste titre, que ça va être la chienlit dehors si elle est élue, sortez et regardez : ça ne l’est pas déjà ? Il ne vous vient pas à l’idée que les manipulations de foules hystériques après l’élection de Trump, ainsi que les manipulations de l’affaire Théodore le fils de ministre congolais participent de ces avertissements ? Et alors ? On s’aplatit ?

De toute façon, la chientlit dehors, nous l’aurons, demain ou après-demain. Je préfère que ce soit pour défendre notre pays et notre civilisation qu’en honneur du trou du luc du jeune Théodore et des sourcils de la belle Léonarda. C’est vous qui voyez…

La Mouette Rieuse

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , ,

3 Responses to Alors, on va à la pêche…ou bien on tente la dernière carte avant que ça soit pire ? Par la Mouette Rieuse

  1. Anton le 14 mars 2017 à 19 h 53 min

    La Mouette (à l’échelle de notre petit microcosme blogosphérique) a été snobée par une grande partie des blogs droitards. C’est fou ce qu’un pays pourtant bien entamé par la musulmanose et autres saloperies, peut encore compter comme parfumés.
    On a pu lui reprocher bien des choses à la Mouette: d’être de tous les combats (les chemtrails…), sa passionaria ukrainienne ou de ne m’avoir toujours pas envoyé la recette de sa tarte aux pommes. Mais c’est une fille droite, loyale, drôle et au grand coeur; du genre avec qui on part à la guerre.

    Avé Carine.

  2. Mildred le 14 mars 2017 à 9 h 33 min

    Il y a ceux qui vont voter Fillon en fermant les yeux et en se bouchant le nez. Il y a ceux qui vont voter Macron parce qu’on leur a dit et redit que c’était le meilleur. Il y a ceux qui iront à la pêche parce qu’ils ont compris que Fillon et Macron c’est bonnet blanc et blanc bonnet.
    Et puis il y a ceux qui, comme la Mouette, croient encore que la France est une nation, qu’elle est leur patrie, qu’elle a une histoire et une culture dont ils sont fiers. En un mot qu’elle a encore un avenir !

  3. Bluebair le 14 mars 2017 à 7 h 27 min

    Magistral. rien a ajouter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*