Politique France

Palmarès de la connerie ambiante : le podium de la semaine « spécial Black M à Verdun »

15 mai 20161
Palmarès de la connerie ambiante : le podium de la semaine « spécial Black M à Verdun » 5.00/5 40 votes

Palmarès spécial Black M à VerdunLa colère puis la mobilisation qui se sont enflammées comme traînées de poudre sur les réseaux sociaux, la protestation de nos militaires et anciens combattants, scandalisés par l’outrage, auront donc eu raison de l’obscénité qui s’annonçait : le concert de Black M, ce pourfendeur de notre « pays de kouffars », qui traite les juifs de « youpins », qui veut que les « pédés périssent », qu’on leur « coupe le pénis », et qu’on les « laissent morts sur le périphérique » a finalement été annulé, après que le maire de Verdun (apparemment à cette place par un Hazard funeste), la Mission du Centenaire, le préfet et le gouvernement, affolés par l’ampleur de la réaction populaire, se sont pendant quelques jours refilé la patate chaude de cette géniale initiative « cuculturelle ».

D’abord sonnés, cueillis à froid par le formidable résultat en forme de Waterloo du politiquement correct obtenu grâce à cette épatante autant qu’inattendue levée de boucliers, issue de la France profonde comme de celle qui se sacrifie pour nous sur les champs de bataille quand la triste nécessité s’en fait sentir, piteux et ridicules, nos bienpensants de « gauche » comme de « droite » (si, si… aussi de « droite », vous allez le voir) se sont rapidement mis à exprimer leur dépit, puis à éructer leur haine de cette sainte colère populaire, leur indignation surtout de voir ainsi les Français se mêler de ce qui les regarde, de ce que ces guignols prétendaient, du haut de l’irresponsabilité et de l’indécence qui les caractérisent, infliger à nos morts, à nos très chers poilus…

Et ce fut alors un véritable festival, qui méritait bien un Podium de la Connerie Ambiante « spécial Black M à Verdun » sur La Plume. Le voici donc !

 _____

Médaille de bronze

Benoist Apparu

 Attribuée à Benoist Apparu

Cette première médaille aurait pu (aurait dû ?) être attribuée à une ministre qui, à l’heure où j’écris ces lignes, est sans doute en train de se goinfrer de petits fours ou de parader en robe du soir sur la Croisette du Festival de connes (justement !)… je l’évoquerai d’ailleurs plus bas, avec quelques autres qui, parfois de fort peu vous le constaterez, ont eux aussi  loupé le podium.

Mais bon ! Pour couronner les efforts – besogneux certes, mais répétés – qu’il met à dire des conneries grosses comme lui – Rappelez-vous, c’est lui qui voulait par exemple favoriser la construction de mosquées, y compris avec l’aide de l’État :

Image de prévisualisation YouTube

 … J’ai décidé de médailler de bronze Benoist Apparu, le député-maire de Châlons-en-Champagne, le NKM avec du poil aux pattes de LR, le perpétuel porteur d’eau socialo-compatible d’Alain Juppé. Une médaille de bronze « pour l’ensemble de son œuvre » en quelque sorte, et puis aussi, je dois le dire, pour méchamment taquiner une bonne copine (salut Perrine !) qui le trouve bien « mignon » (ouais, bon, d’accord… une sorte de Rama Yade, dont il a aussi les compétences et la fulgurence de pensée, mais couleur d’endive et à coucougnettes, en quelque sorte).

Le bougre (d’andouille) a déclaré voir dans l’annulation du concert de Black M « une capitulation » du gouvernement face aux « pressions » du Front National. Et d’ajouter pour faire bonne (dé)mesure : « je regrette autant les pressions du Front national que quelque part le fait que le gouvernement ait cédé un peu par rapport à ça » (sic), et encore : « Je pense qu’il fallait maintenir ce concert (…) A partir du moment où on a invité la personne, on assume son choix et on ne revient pas en arrière sous prétexte qu’il y a x personnes qui contestent » (fussent-elles près de 70% de la population, selon toutes les enquêtes d’opinion, CQFD), notre petit maçon islamophile dénonçant aussi une annulation qui « produit probablement un divorce plus grand entre la jeunesse et cet événement » ( ?) avant de con-clure, magnifique : « il est encore temps de revenir sur cette décision »…

N’en jette plus Benoist, la coupe est pleine, et la médaille assurée ! Comme je l’ai dit à ma copine : sitôt Benoît Apparu, sitôt l’intelligence disparue ! Là où Benoît passe, l’esprit trépasse ! Et tous ceux qui, comme Perrine, ne savaient pas encore qu’Apparu avait un QI d’âne mort (et je prie les ânes morts qui liraient ces lignes de bien vouloir me pardonner cette comparaison insultante, voire ordurière) sont maintenant fixés : en matière de connerie, Benoist, c’est du brutal !

_____

Médaille d’argent

Christiane Taubira

 Décernée (et presque en pissant de rire) à Christiane Taubira

Depuis qu’elle a été « panthéonisée » vivante pour avoir imposé à une France qui n’en voulait pas (ou qui, au mieux, n’en avait absolument rien à battre) le fumeux Mariage pour Tous, tout ce que la presse française compte d’éditorialistes de cour, de l’Obs à Libé en passant par Europe 1 ou France Inter, nous vend Christiane Taubira comme étant peu ou prou la Nelson Mandela de la Guyane Française. Peut-être plus grotesque encore : prétextant pour cela deux ou trois « sorties » de l’ex-Ministre de la Justice à l’Assemblée Nationale lors des questions au gouvernement, « sorties » suintantes de dédain voire de haine mais emballées dans un lyrisme poétique de pacotille surjoué jusqu’à l’extravagance, comme un mélange – fort improbable – de Hugo et de Clémenceau, de Baudelaire et de Jaurès !

Depuis cette intronisation « poético-politique » surréaliste, la donzelle, qui ne se prenait déjà pas pour la moitié d’une merde, telle le corbeau de la fable, ne se sent plus de joie, et ouvre très régulièrement son (très) large bec pour laisser tomber sous nos yeux – qui ont bien du mal à se croire eux-mêmes – sa proie prose, bien plus ampoulée que lumineuse.

L’annulation du concert de Black M a donc été pour elle l’occasion de nous pondre un nouveau chef-d’œuvre. Le black out forcé de Black M à Verdun, avec tata Christiane, cela donne ça (accrochez-vous tout de même au pinceau, vous risquez de tomber de haut quand je vais ôter l’échelle !) :

« Et voilà! Ceux qui n’ont jamais ni fauté ni combattu sont les rois du bannissement.
Ils n’ont jamais prononcé une parole de travers puisque toutes leurs paroles sont de travers.
Ils n’ont rien à voir dans les idées putrides qui naviguent sans cours d’eau pour stigmatiser par l’origine, la croyance, la culture, la façon d’aimer.
Ils n’ont rien à voir dans les préjugés qui serpentent pour dresser les uns contre les autres.
Ils n’ont rien à se reprocher, à preuve ils cumulent les condamnations.
Ils n’ont surtout rien à dicter à nos consciences.
Verdun restera ce qu’il fut: un affrontement impitoyable, une hécatombe, un lieu où des hommes ont vaillamment combattu. Ils venaient de toutes les villes de France et de tout l’empire colonial. Sous la puissance de feu, armés de leur courage, conscients de leur commune humanité, ils nouèrent ces fraternités qui dépassent en ardeur la furie destructrice.
Reconnaissance et solennité. C’est ce que nous leur offrons, de toutes voix, dans une rhapsodie où résonnent leur bravoure et notre confiance en l’avenir
 ».

… Ben oui quoi… voilà, voilà… à ce stade du ridicule, on ne sait plus trop s’il faut en rire ou en pleurer, s’il faut proposer les soins palliatifs ou plus radicalement, plus charitablement même, l’euthanasie. Mais au fond… la « fulgurance poétique », la « profondeur du propos », le « bien-fondé des arguments » de sainte Christiane se suffisent à eux-mêmes : nul n’est besoin pour La Plume de tirer plus avant sur l’ambulance, même si la Taube est dedans (et que c’est donc forcément très, très tentant, je vous l’accorde). Cette médaille d’argent est bien une évidence, et aurait même pu se transformer en une médaille d’or… si un presque inconnu (bien que Ministre en exercice, lui) n’avait explosé un peu avant elle tous les compteurs de la connerie ambiante (certains parleraient plutôt pour l’occasion, et d’ailleurs assez justement, d’indignité nationale)…

_____

Médaille d’or

Jean-Marc Todeschini

Attribuée (avec palme d’argent, au moins) à  Jean-Marc Todeschini

Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants

« Je suis choqué, ça me fait peur » a commencé par déclarer notre bonhomme. « C’est intolérable dans une démocratie » a-t-il enchaîné, ajoutant aussitôt : « Je veux dire ma colère de voir qu’un déferlement de haine, d’injures et de menaces force un élu à annuler le concert d’un artiste dans un pays où la liberté d’expression et de création sont des valeurs et des droits fondamentaux »… un artiste… je pouffe ! Et puis…  la « liberté d’expression » ? De « création » ? Les « valeurs », les « droits fondamentaux » ? Va donc en parler à Black D (Dieudonné, CQFD), interdit de médias, privé de théâtres, et harcelé par la « justice », pauvre andouille ! Il est vrai que celui-ci, contrairement à notre chanteur à casquette de travers, n’est pas du genre « nègre de maison », et pas prêt de se mettre une rose ou une petite main jaune à la boutonnière !

Mais ce n’était pas suffisant pour notre cuistre de con-cours, qui se devait d’en rajouter une (sacrée) couche dans le genre Point Godwin, pour décrocher – et très haut la main – sa médaille d’or ! Je cite : « c’est un premier pas vers le totalitarisme, vers le fascisme »… si.

Le Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, celui-là qui plus que tout autre au gouvernement, plus que tout autre en France même, aurait pu, aurait dû, de par sa fonction, s’insurger devant l’insulte faite aux plus de 160 000 morts pour la France tombés à Verdun, considère que relever l’indécence de la présence (grassement rémunérée) de Black M au centenaire de la bataille de Verdun, « c’est un premier pas vers le totalitarisme, vers le fascisme »… 

Avouez que des médailles d’or de la connerie de cette évidence-là, on n’en attribue pas souvent ! Et c’est tant mieux d’ailleurs, parce que je ne ferais pas ça tous les jours !

_____

N’oublions pas quelques candidats pleins de bonne volonté, qui ont échoué (parfois de très peu) au pied du Podium :

Notre Ministre de la Culture d’abord, Audrey Azoulay, grande copine de Julie Gayet (ceci expliquant presque exclusivement cela), qui a frôlé de très, très près la médaille : « des voix déchaînées ont obtenu l’annulation d’un concert au nom d’un ordre moral nauséabond et décomplexé. N’acceptons jamais cela. Ce n’est pas la première fois que l’autocensure succède à ces coups de force inacceptables ». Un bel effort certes, mais son  « nauséabond » s’est révélé tout de même un peu léger face aux « totalitarisme » et « fascisme » de Todeschini.

L’inévitable Jack Lang, ensuite qui a considéré qu’il était inacceptable de « capituler devant l’idéologie frontiste ». Un peu court cependant pour la breloque, Jack : je le sais, tu le sais (ils le savent)… tu peux faire tellement mieux !

Rama Yade, évoquée plus haut, et qui a prouvé avec éclat que la ressemblance que j’évoquais avec Apparu n’est pas qu’une vue de l’esprit (ou plus exactement du simple d’esprit), en accusant le gouvernement de « plier face aux injonctions de l’extrême droite » et en ajoutant : « au lieu de laisser annuler le concert de Black M, descendant de tirailleur, artiste tiraillé et symbole du malaise d’une partie de la jeunesse française, le président de la République aurait dû y assister dans un esprit de réconciliation nationale ». La réconciliation nationale, via Black M… toi aussi, comme Audrey, tu n’as vraiment pas loupé le podium de beaucoup, Rama !

Et puis, bien sûr, le champion des champions, le mètre-étalon de la discipline, celui qui un jour, sur ce site a squatté les trois marches d’un Podium de la Connerie Ambiante à lui tout seul… l’unique, l’irremplaçable BHL : « un maire PS cède aux Le Pen et autres Philippot. Un descendant de tirailleur sénégalais se voit mis au ban de la République. Sombres temps ». Tu veux mon avis ? Il n’y a vraiment pas que les temps qui sont sombres, mon pauvre Bernard-Henry !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , , , , , , , , , ,

15 Responses to Palmarès de la connerie ambiante : le podium de la semaine « spécial Black M à Verdun »

  1. Eric le 10 juin 2016 à 7 h 54 min

    Fidèle lecteur, cet excellent billet m’avait échappé.
    J’avais, de mon coté, pointé les mêmes cibles (ou presque), et dénoncé les mêmes aberrations.
    Avec moins de talent…
    Bravo.

    • marc le 12 juin 2016 à 20 h 41 min

      Merci Eric :-)

      Au plaisir de vous lire à nouveau. Ce site est le vôtre !

      Amitiés

  2. PR CALGUÈS le 18 mai 2016 à 11 h 09 min

    Vous auriez pu, au moins, attribuer à Béchamelle – alias l’Entarté – la médaille de bronze ex aequo avec Benoist Apparu.
    L’ancien brillant Ministre des Affaires Étrangères et des Armées réunies de Sarkozy mérite bien qu’on lui coule, au moins, du bronze !

  3. trechelaplaine le 17 mai 2016 à 16 h 31 min

    Ne pas placer J. Lang sur le podium est un véritable scandale! Même si les idiots s’y bousculent, il faut lui trouver une place. Pourquoi pas à la tête d’une escadrille !

    Excellent article, j’ai bien rigolé. Merci La Plume.

  4. christine le 17 mai 2016 à 12 h 16 min

    Je suis bien d’accord avec Bluebair : il semble que nous sommes vraiment tout au fond du fond du fond !!!
    Mais je n’y vois malheureusement absolument rien pour s’appuyer…
    Et ce fond parait bien mou, il pourait s’enfoncer encore peut-être ???
    Il faudrait pourtant quelque chose de solide pour pousser avant d’espérer remonter…..

  5. Christophe le 16 mai 2016 à 20 h 00 min

    Bonsoir,
    Quand vous qualifié M. Apparu de « bougre » j’espère que ce n’est pas dans une acception XVIIIeme ! ?
    Le bureau politique du FN serait alors tenté de le recruté et coté « faibles d’esprit », ils ont déjà largement leurs effectifs.

  6. Jean-Jacques Soyeux le 16 mai 2016 à 19 h 11 min

    L intelligence est au pouvoir! !!plus bas toujours plus bas. Apparu ferait mieux de disparaître, la guyanaise est égale à elle même et le sinistre inconnu pas mieux. J-J S

  7. carine le 16 mai 2016 à 11 h 02 min

    « Je suis choqué, ça me fait peur »

    Tu l’imagines à Verdun sous les gaz et les shrappnels, lui ?

    Bises !

  8. carine le 16 mai 2016 à 11 h 00 min

    « Ils n’ont jamais prononcé une parole de travers puisque toutes leurs paroles sont de travers.

    Ils n’ont rien à se reprocher, à preuve ils cumulent les condamnations. »

    C’est grand !!!
    C’est son grand copain Cambadélices qui appéciera ^^

  9. Gautier le 16 mai 2016 à 10 h 06 min

    Il faudrait leur proposer de faire intervenir black m aux commémorations d’auschwitz. Là on verrait leurs réactions à ces tocards

    • marc le 16 mai 2016 à 10 h 10 min

      Cher Gautier,

      EXCELLENTE remarque, et je m’en veux terriblement de na pas y avoir pensé !

      Amicalement

  10. Roland le 16 mai 2016 à 9 h 07 min

    Totalement en accord avec ce billet, on est vraiment dans une situation catastrophique ! La droite est absente et quand elle s’exprime au travers de B Apparu on en voit le résultat. Ce dernier très proche de notre futur président Juppé (selon les sondeurs) s’est déjà distingué en étant un des rares parlementaires à voter pour le mariage pour tous. Sa médaille est donc plus que méritée.

    • marc le 16 mai 2016 à 10 h 16 min

      Roland,

      je ne me rappelais même plus les sorties pro mariage gay de ce cuistre… sale, temps, on ne prête plus à personne, même aux pauvres… d’esprits. Et par les temps de christianophobie qui sont – hélas ! – les nôtres, entre lundi de pentecôte férié sans l’être vraiment, négation des racines chrétiennes de l’Europe (Moscovici, qui aurait eu toute sa place dans un palmarès plus oeucuménique) et véritables massacres au Moyen-Orient, je ne sais plus si le Royaume des Cieux sera un jour à eux… même si au fond, pour Apparu, ça m’arrange !

      Amitiés

  11. Bluebair le 16 mai 2016 à 4 h 51 min

    « ah, ca ira, ca ira, ca ira… »
    On n’en peut plus, enfants de la patrie!!!!
    Merci La Plume, on est au fond.

    • marc le 16 mai 2016 à 10 h 17 min

      Quand on est au fond, il suffit de pousser pour entamer la remontée ! Courage !

      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*