Société France

RTL, Zemmour, la bienpensance… et les Français !

21 janvier 20161
RTL, Zemmour, la bienpensance… et les Français ! 5.00/5 37 votes

Zemmour-Domenach sur RTL, ou la Bérézina du politiquement correctPour sa reprise de Plume, votre hôte a aujourd’hui choisi d’y aller en douceur, de faire dans le léger, ce qui, par les temps qui courent, entre la canonisation médiatique d’Alain Juppé – après celles de Balladur puis de DSK (souhaitons  au passage que l’issue et l’efficacité de la sidérante propagande que nous subissons soit du même tonneau : jamais deux sans trois !), le énième « plan pour l’emploi » grotesque – mais bien entendu ruineux, l’un n’empêchant certainement pas l’autre – de Hollande pour faire encore et toujours semblant de lutter contre la hausse continue du chômage (et en réalité, tout le monde le sait, uniquement permettre, par la manipulation et le maquillage comptable, sa candidature à la Présidentielle de 2017), entre submersion migratoire suicidaire à Calais, et un peu partout en Europe sous imperium  Merkel-Juncker, débouchant sur la nuit sauvage de la Saint Sylvestre à Cologne (ou ailleurs en Allemagne, mais aussi en Suède, au Danemark, en Grèce, et jusqu’en Suisse, mais surtout « padamalgam » !), entre chaos et carnages islamistes en Syrie et en Libye, ou encore sempiternelle politique de spoliation des terres en Israël (encore 150 hectares de terres palestiniennes annexées par l’Etat sioniste dans un silence médiatique mondial de cathédrale de synagogue), ne nous fera pas de mal !

Dans le léger donc, mais pas pour autant dans l’anecdotique, car le Diable (ou parfois, au contraire, les raisons d’espérer) se cache souvent dans les détails, nous l’allons voir…

Tout lecteur de La Plume sait que votre site préféré (il n’y a pas de mal à se faire du bien, non mais sans blague !) relaie, si ce n’est systématiquement, du moins très souvent les chroniques radio d’Eric Zemmour sur RTL, chroniques diffusées dans l’émission matinale d’Yves Calvi sous l’intitulé « On n’est pas forcément d’accord ». Eric Zemmour n’étant d’ailleurs pas le seul chroniqueur à s’exprimer dans cette rubrique radiophonique, trois journalistes se relayant en réalité à tour de rôle dans l’exercice tout au long de la semaine : Eric Zemmour donc, mais aussi son ex-adversaire d’I-Télé Nicolas Domenach (le Jean-Michel Aphatie du pauvre, ou vice-et-versa) et une certaine Guillemette Faure, que je ne connaissais pour ma part « ni d’Eve, ni des dents » (Coluche) avant de commencer mes recherches en vue de la rédaction de ce petit papier de reprise.

Ne trouvant pas hier sur Youtube la dernière chronique « zémourienne », l’auteur de ces lignes décidait donc d’aller chercher sa pitance directement sur le site de RTL, aboutissant rapidement sur la page dédiée aux trois mousquetaires d’« On n’est pas forcément d’accord » (ou plutôt au mousquetaire Zemmour, à la mi-Milady Guillemette et au Pied niqué Domenach).

Sur cette page, rangées par ordre chronologique de la plus récente jusqu’à la plus ancienne, toutes les chroniques des derniers mois, depuis le 26 octobre 2015 jusqu’au 19 janvier 2016.

Soit : 19 chroniques d’Eric Zemmour, 18 chroniques de Nicolas Domenach, et 11 chroniques de Guillemette Faure (et la parité, bordel ? Une nana pour deux gonzes, deux fois moins de chroniques ? Mais… ils sont doublement sexistes, sur RTL !)

Pour chaque chronique, la date de diffusion, une photo de l’intervenant (donnant accès à la vidéo), le titre de son billet, le nombre de commentaires des internautes, et les partages de la chronique sur les  réseaux sociaux (voir photo).

chroniique

Si l’on a l’idée (perverse, vous l’allez voir !) de comparer les « performances » en matière de partage – et donc d’intérêt des internautes – des trois chroniqueurs, cela donne donne au final… ça :

Eric Zemmour

Les 18 chroniques d’Eric Zemmour, seul alibi « malpensant » de la station, que celle-ci n’a eu de cesse depuis quelques années de circonscrire le plus possible à l’antenne (il est passé ces derniers mois d’une chronique quotidienne à un rythme d’intervention bihebdomadaire), tout en ne se décidant finalement pas à le virer purement et simplement de l’antenne (comme n’ont pas hésité à le faire France 2, France O ou I-Télé)… parce qu’il fait beaucoup d’audience, ont TOUTES été relayées sur les réseaux sociaux directement depuis le site de RTL (cela sans compter les dizaines de milliers de vues et de relais effectués depuis Youtube). Du 26 octobre 2015 au 19 janvier 2016 donc, 2 154 relais sur la seule page du site RTL, soit une moyenne de 113 relais par intervention, avec une chronique la moins relayée reprise 22 fois (il faut dire que son sujet principal – André Glucksman – était à peu près aussi émoustillant qu’une photo d’Angela Merkel ou de Gérard Larcher en string panthère sur la plage de Saint Trop’), et une chronique la plus relayée (sur l’incapacité de François Hollande à nommer le terrorisme islamiste après les attentats du 13 novembre 2015) reprise 329 fois.

 Guillemette Faure

Sur les 11 chroniques de la donzelle, quatre seulement ont été relayées sur les réseaux sociaux, respectivement 17, 40, 20 et 12 fois, pour donc un total de 89 relais, soit une moyenne (un peu trompeuse) de 8 par billet. Il n’est pas inutile de noter au passage que la plupart des interventions de la Guillemette proposent des sujets plus qu’anecdotiques : « Acheter un calendrier de l’avent en octobre ne fera pas arriver Noël plus tôt », « Les calendriers de l’avent sont en roue libre » (c’est une obsession !), « Les cheveux blancs risquent de connaître le sort des ours blancs »… avouez qu’il n’y a pas de quoi grimper aux rideaux de la pensée politique !

Nicolas Domenach, enfin

Sur ses 18 chroniques, contrairement aux billets de la précédente intervenante, toutes aussi politiques que celles de Zemmour mais – tous ceux qui connaissent le guignol s’en doutent bien – tout à fait en sens contraire, seules… 2 ont été relayées sur les réseaux sociaux, pour un total de… 31 reprises, soit une « moyenne » par chronique de… 1,72 relais ! Ne tirez pas sur le corbillard, Domenach est dedans !

Zemmour : 2 154, Domenach : 31. Un carnage…

Mais que les âmes sensibles (ou simplement charitables) se rassurent : cette Bérézina médiatique, cette aveuglante « mise au poing » sur le pif de l’un des plus emblématiques Tartarins de la bienpensance qui sévissent quotidiennement sur le PAF, malgré le désintérêt sidéral qu’ils révèlent donc de la part des auditeurs de RTL (comme c’était déjà le cas sur I-Télé concernant l’émission « Ca se dispute », face au même Eric Zemmour), n’est pas prêt de perdre son rond de serviette sur la radio (ni sur tous les autres relais médiatiques du système, où il pige d’abondance) : sur les médias français, on ne licencie pour manque de « performances » les animateurs « blancs de plus de cinquante ans » (certes, certes, comme notre petit Nicolas) que lorsqu’ils présentent – et depuis l’origine – des émissions de jeux télévisés (regardées dans toute la francophonie) sur France 3, et qu’ils sont impossibles à classer politiquement (correct, CQFD), ou lorsqu’ils animent depuis des décennies, sur la même RTL, des « Grosses Têtes » qu’ils ont au passage créées, et qui sont bien trop ouvertement « réactionnaires » pour montrer papatte blanche (ou plutôt rose) dans la France de Président Hollande.

N’empêche… avoir confirmation – et à ce niveau là ! – du divorce entre l’auditoire de RTL (et plus largement le Peuple) avec les sempiternels donneurs de leçons, les autoproclamés prescripteurs d’opinion, les petits censeurs de rabat-joie de la mondialisation heureuse (je veux dire d’Eric Zemmour), du rejet total, aveuglant même de la soupe politiquement correcte qu’on ne cesse de vouloir nous faire avaler, et l’intérêt radicalement inverse que suscite le (seul) journaliste ouvertement « déviant » de la médiacratie française… avouez que cela fait du bien au cerveau et au moral, en ces temps de grande désespérance, qui nous donne souvent un sentiment (trompeur, donc) de grande solitude !

Le peuple se tait certes encore beaucoup trop… mais, de plus en plus, il n’en pense pas moins, et zappe en masses la propagande médiatico-politique que nos « zélites » cherchent à lui faire ingurgiter. C’est un bon début ! Un jour prochain, au train où vont (et où se défont) les choses, grâce à l’action de Flambi, de Pinocchio et de tout leur orchestre en France, grâce à tatie Merkel et toute la ploutocratie bruxelloise en Europe, on peut commencer à croire qu’il ne tardera plus à siffler la fin du jeu, et qu’après le temps du désintérêt puis du refus, voire du boycott médiatique, viendra celui, encore plus jouissif, des grands coups de pied au cul…

Je rêve ? Allons, allons, l’année commence à peine : c’est encore le temps des bonnes résolutions, que Diable !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , , , ,

15 Responses to RTL, Zemmour, la bienpensance… et les Français !

  1. Roland Gérard le 30 janvier 2016 à 22 h 43 min

    Même si RTL ou Paris-Première licenciaient Eric Zemmour cela n’aurait pas beaucoup de conséquences pour son taux d’écoute.

    Il suffirait qu’il ouvre un compte sur Youtube et un sur Dailymotion et je suis sûr qu’il aurait une audience fulminante et en même temps il toucherait des revenus appréciables.

    Je suis arrivé sur votre site cher Monsieur Leroy grâce à une chaude recommandation de Pierre-Yves Rougeyron

  2. Violette le 28 janvier 2016 à 6 h 10 min

    Bravo, merci d’exister.

  3. christine le 22 janvier 2016 à 11 h 03 min

    Bon retour parmi nous Marc et merci pour ce billet régénérant.

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 30 min

      Merci Christine,

      la reprise de collier a été douloureuse, mais c’est reparti !

      Bises et meilleurs voeux pour 2016

  4. Ribus le 21 janvier 2016 à 22 h 07 min

    Il faut peut être aussi en déduire que Zemmour a un public fidèle contrairement Domenach. Je fais partie des inconditionnels qui écoute en replay ses chroniques qui sont toutes intéressantes, pertinentes et drôles. C’est un polémiste de grand talent qui sait trouver les vices cachés, les failles et les supercheries.

    De plus, la situation actuelle qui est dramatique et aussi grotesque par le comportement de la classe dirigeante et des médias lui offre une pitance de choix. C’est le système et la caste qui fournissent la matière à la causticité de Zemmour.

    Ses chroniques d’ailleurs me font penser à celles écrites par Jacques Bainville entre 1924 et 1936 et que vient de rééditer Les belles Lettres dans un livre intitulé : » doit-on le dire ? ». Ce petit livre pétillant et impertinent vaut moins de 15 euros.

    Pour le reste, je crois toutefois qu’il faut quand même de temps en temps écouter et regarder les médias subventionnés et les journaleux aux ordres pour simplement se tenir au courant de l’état de la propagande comme pouvaient le pratiquer les soviétiques à l’époque de Brejnev.

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 32 min

      Bien-sûr Ribus,

      votre commentaire est frappé au coin du bon sens. Bainville, évidemment…

      Et oui, il faut malgré tout se farcir les médias du système, ne fût-ce que pour les combattre au plus juste, et tenter, comme essaie de le faire à sa modeste mesure La Plume, de réinformer nos concitoyens. Mais je ne vous dis pas dans quel état cela met les valises !

      Amitiés et bonne année 2016

  5. carine005 le 21 janvier 2016 à 20 h 53 min

    Tu peux aussi trouver Zemmour ici :

    http://ericzemmour.blogspot.fr/

    Mais le blog semble un peu en panne.

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 34 min

      Bonne Année la Mouette ! Tous mes voeux pour toi et tes proches ! Je crois qu’hélas on ne te voit pas demain ? :-(

      Bises

      • Carine le 23 janvier 2016 à 19 h 48 min

        Mais si mais si ^^
        J’étais avec vous.
        Quelle belle journée !

  6. Soyeux jean jacques le 21 janvier 2016 à 18 h 53 min

    Grand plaisir de vous lire et bien vu comme toujours

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 36 min

      Merci Jean-Jacques !

      C’est reparti pour un tour ! Haut les coeurs, et tant pis pour les haut-le-coeur qui ne manqueront pas d’en découler !

      Ce n’est qu’un combat, continuons le début, comme disait Coluche !

      Meilleurs voeux 2016

      Amitiés

  7. PR CALGUÈS le 21 janvier 2016 à 17 h 50 min

    Domenach c’est un peu comme Naulleau. Qu’ils le veuillent ou non, ils n’existent que par Zemmour.
    C’est spécialement le cas pour Naulleau dans la récente emission « ZEN » sur Paris Première tous les mercredi désormais.
    On ne peut que souhaiter une bonne année et une bonne santé à Eric Zemmour. Bon courage également…
    Et à vous aussi, tiens !
    Amicalement.

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 41 min

      Naulleau est un con, du moins politiquement parlant, c’est incontestable : il doit tout, médiatiquement parlant, à son « adversaire » Eric Zemmour. Il n’aurait jamais existé sans lui. Un con, mais au moins, pas un salopard, comme l’autre faire-valoir évoqué dans ce billet.

      Merci pour votre encouragement : il faut effectivement, sinon du courage, en tout cas de la bonne volonté pour se taper journellement la politicaillerie et la médiacrature françaises !

      Bonne année 2016 malgré tout, même si je pense qu’elle va être salée…

      Amitiés

  8. Crisfi le 21 janvier 2016 à 14 h 14 min

    Et RTL qui s’est payé aujourd’hui, une page complète sur le Figaro-journal ! « Ils sont numéro 1″ ! Et là, de nombreux noms, mais point de Zemmour ! Or, moi, je n’écoute RTL qu’au moment de Zemmour et j’en connais pas mal comme moi. Donc numéro 1, numéro 1… qu’ils ne pavoisent pas trop !

    • marc le 22 janvier 2016 à 22 h 38 min

      Nous sommes d’accord mon cher Crisfi !

      En plus, quand on voit ceux qu’ils devancent : Europe 1, France Inter… pas de quoi frimer !

      Bonne année 2016 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*