Les Derniers Articles de La Plume

La Plume doit faire une petite pause cette semaine…

22 avril 20181
La Plume doit faire une petite pause cette semaine… 4.76/5 17 votes

GastonJe dois m’absenter une semaine pour des raisons familiales, et il me sera sans doute fort peu aisé de continuer à alimenter le site de façon satisfaisante pendant cette période qui va m’éloigner de mes pénates… si l’occasion se présente, j’essaierai tout de même de vous poster un petit mot, un article remarquable ou une vidéo épatante, mais il est bien plus probable que je reprenne La Plume à l’arrivée du muguet. A tout de suite, donc !

Amitiés à tous, ne vous découvrez pas encore d’un fil et en mai, nous ferons ce qui nous plaît !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés :

18 Responses to La Plume doit faire une petite pause cette semaine…

  1. Joséphine le 31 juillet 2018 à 7 h 24 min

    Trechelaplaine Bonjour. Avez-vous des nouvelles de Marc ? Si négatif, Un proche de notre Ami pourrait-il nous en donner ?

    • Trechelaplaine le 3 août 2018 à 15 h 18 min

      Non Joséphine, aucune nouvelle !
      Je crains qu’il nous faille ronger notre frein au moins jusqu’à la rentrée, malheureusement !
      Nous pouvons donc profiter du beau temps et nous éloigner sans crainte de nos écrans !

      • Joséphine le 9 août 2018 à 7 h 15 min

        Merci à vous Trechelaplaine ainsi qu’à JJS. Bonnes vacances à vous deux. Prompt rétablissement à Marc !

    • JJS le 7 août 2018 à 13 h 35 min

      Désolé Joséphine pas de nouvelles

  2. Joséphine le 14 juillet 2018 à 7 h 20 min

    Allo Marc, Bonjour. Comment vous sentez-vous ? De mieux en mieux j’espère.
    Nous sommes le 14 Juillet 2018 et ce soir à PARIS, des millions de Français vont fêter le FOOT !!!

  3. Joséphine le 7 juillet 2018 à 8 h 53 min

    Tamaloù ? A ma France qui brûle… Reposez-vous bien mon Cher Marc et revenez-nous vite !!!

    Incendie de bibliothèques à Nantes : C’est pas moi M’sieur, c’est Victor Hugo !

    Posted:

    Tout le monde sait, depuis Yann Moix, que les jeunes immigrés savent réciter Victor Hugo par coeur (en farsi)…

    A Nantes, les voyous ont incendié des bibliothèques :

    -Tu viens d’incendier la Bibliothèque ?

    Oui. J’ai mis le feu là.
    Mais c’est un crime inouï !
    Crime commis par toi contre toi-même, infâme !
    Mais tu viens de tuer le rayon de ton âme !
    C’est ton propre flambeau que tu viens de souffler !
    Ce que ta rage impie et folle ose brûler,
    C’est ton bien, ton trésor, ta dot, ton héritage
    Le livre, hostile au maître, est à ton avantage.
    Le livre a toujours pris fait et cause pour toi.
    Une bibliothèque est un acte de foi
    Des générations ténébreuses encore
    Qui rendent dans la nuit témoignage à l’aurore.
    Quoi! dans ce vénérable amas des vérités,
    Dans ces chefs-d’œuvre pleins de foudre et de clartés,
    Dans ce tombeau des temps devenu répertoire,
    Dans les siècles, dans l’homme antique, dans l’histoire,
    Dans le passé, leçon qu’épelle l’avenir,
    Dans ce qui commença pour ne jamais finir,
    Dans les poètes! quoi, dans ce gouffre des bibles,
    Dans le divin monceau des Eschyles terribles,
    Des Homères, des jobs, debout sur l’horizon,
    Dans Molière, Voltaire et Kant, dans la raison,
    Tu jettes, misérable, une torche enflammée !
    De tout l’esprit humain tu fais de la fumée !
    As-tu donc oublié que ton libérateur,
    C’est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
    Il luit; parce qu’il brille et qu’il les illumine,
    Il détruit l’échafaud, la guerre, la famine
    Il parle, plus d’esclave et plus de paria.
    Ouvre un livre. Platon, Milton, Beccaria.
    Lis ces prophètes, Dante, ou Shakespeare, ou Corneille
    L’âme immense qu’ils ont en eux, en toi s’éveille ;
    Ébloui, tu te sens le même homme qu’eux tous ;
    Tu deviens en lisant grave, pensif et doux ;
    Tu sens dans ton esprit tous ces grands hommes croître,
    Ils t’enseignent ainsi que l’aube éclaire un cloître
    À mesure qu’il plonge en ton cœur plus avant,
    Leur chaud rayon t’apaise et te fait plus vivant ;
    Ton âme interrogée est prête à leur répondre ;
    Tu te reconnais bon, puis meilleur; tu sens fondre,
    Comme la neige au feu, ton orgueil, tes fureurs,
    Le mal, les préjugés, les rois, les empereurs !
    Car la science en l’homme arrive la première.
    Puis vient la liberté. Toute cette lumière,
    C’est à toi comprends donc, et c’est toi qui l’éteins !
    Les buts rêvés par toi sont par le livre atteints.
    Le livre en ta pensée entre, il défait en elle
    Les liens que l’erreur à la vérité mêle,
    Car toute conscience est un nœud gordien.
    Il est ton médecin, ton guide, ton gardien.
    Ta haine, il la guérit ; ta démence, il te l’ôte.
    Voilà ce que tu perds, hélas, et par ta faute !
    Le livre est ta richesse à toi ! c’est le savoir,
    Le droit, la vérité, la vertu, le devoir,
    Le progrès, la raison dissipant tout délire.
    Et tu détruis cela, toi !

    - Je ne sais pas lire.

    Victor Hugo

  4. PAPY 57 le 1 juillet 2018 à 21 h 32 min

    Bonsoir
    Je ne suis qu’un lecteur invisible, vous lisant depuis peu et j’aime vos écrits.
    je venais régulièrement voir si vous étiez revenu et pressentant des ennuis de santé comme je l’ai déjà observé avec l’absence prolongée de diverses personnes sur d’autres site.
    Je vous souhaite une meilleur santé.
    Revenez nous vite, vos commentaires si pertinents me manquent.
    Cordialement

  5. JJS le 1 juillet 2018 à 14 h 51 min

    Bon retour Marc et nous sommes 3 rueillois
    Amitiés

  6. Joséphine le 26 juin 2018 à 10 h 04 min

    J’ose espérer pour vous Cher Marc, que vous êtes en repos indispensable et non sous les verrous parmi ces dix résistants arrêtés manu militari parce qu’ils envisageaient de s’en prendre à ceux qui prêchent et pratique la loi du Coran sur des victimes innocentes en FRANCE. La France sait arrêter AVANT, ceux qui « peuvent » commettre des attentats, mais arrête APRES ceux qui les ont commis dans un bain de sang ! De grâce Marc, revenez ! il y a tant et tant à écrire et à dénoncer sans modération.
    Prompt rétablissement !!!

    • Trechlaplaine le 26 juin 2018 à 23 h 17 min

      Comme vous y allez Joséphine ! Que peut-on reprocher à La Plume si ce n’est d’observer le monde tel qu’il est et non pas tel qu’on nous le montre ?

      Le coup de filet dans les milieux de «l’ultra-droite», comme ils disent, n’est-il pas une opération montée en appui de la récente déclaration du locataire de l’Elysée au sujet de la «peste» qui menacerait le pays ?

      A moins qu’il ne s’agisse d’un message adressé aux Musulmans pour les rassurer quant à la perception de l’Islam en France et reprendre en choeur avec eux la petite ritournelle : les terroristes n’ont pas de religion ! Y compris ceux qui égorgent en hurlant Allah Akbar !

      Ce coup de filet a aussi le mérite d’équilibrer les choses. Le terrorisme n’est pas qu’une affaire de Musulmans. Il y a aussi des brebis galeuses dans la population blanche et Catho !

      Dans tous les cas, saluons la belle anticipation des services de police, qui ont enfin réussi à arrêter des suspects avant qu’ils ne passent à l’acte ! Dommage qu’ils ne l’aient pas fait plus souvent !

      Une action de communication réussie à tous points de vue ! Comment résister à sa réalisation lorsqu’on dirige le pays ?

      Vous allez voir qu’on finira par nous dire que ce sont de simples illuminés, à moitié fous qui se préparaient à ce qu’ils pensent inévitable, une guerre civile et qu’ils n’avaient nullement songé à s’en prendre aux Musulmans mais seulement à s’en défendre, au cas où les choses tournent mal ? Un remake de «la valise ou le cercueil» en quelque sorte. Mais cette fois, pour aller où ?

      La question. qui se posera fatalement sera celle de savoir si tous ces déviants de la pensée collective, ces handicapés de la domestication humaine, ne devraient pas être internés de force ! Gageons que les médias nous diront ce qu’il faudra en penser. Inutile de se broyer les méninges inutilement !

      Enfin, nous verrons bien, mais je persiste à dire que ce coup là tombe à pic et qu’il permet au passage de faire diversion sur ce qui s’est passé à Lyon entre Macron et Colomb pendant la campagne électorale ! Rien de grave assurément, un mandarin de la télé l’a déjà affirmé, sans rien savoir de l’affaire bien sûr.

      Mais chut, soyons prudents, un grand maître de la Gestapo de la pensée unique, faisant cette semaine sa ronde habituelle sur les plateaux de la télé, a claironné goulûment : la surveillance est partout et l’Etat est à la manœuvre avec la complicité des réseaux sociaux.

      Bientôt de puissants algorithmes informeront les despotes de nos futures pensées avant qu’elles n’émergent dans nos crânes !

      Que de coups de filet en perspective !

      • Joséphine le 27 juin 2018 à 11 h 00 min

        Comme toujours, brillante intervention Trechelaplaine ! Merci. Sur mon allusion à l’éventuel emprisonnement de Marc, c’était la raillerie d’une écorchée à vif face à ce qui nous attend avec celui qui vient d’être décoré et déclaré par le Pape François « Chanoine de Latran » fichtre !!! Alleluia ? Non ! Macron a du dire, entouré d’un nuage de soufre, Merci à toi SATAN…
        Un Chanoine de Latran qui partouse avec une troupe de dégénérés le soir de la Fête de la Musique à l’Elysée, en n’oubliant pas de mettre sa main sur le terminus d’un black pour montrer à la France entière combien il AIME les FEMMES !!!
        Nous sommes tous condamnés à finir comme les victimes du Bataclan torturées jusqu’à ce que la mort les emporte. AIMONS-NOUS VIVANTS !

        • Trechelaplaine le 28 juin 2018 à 10 h 16 min

          Merci Joséphine.

          J’avais bien compris et fort apprécié, votre trait d’humour concernant le maître de ces lieux.

          Quant à notre pays, des fous ont confié son destin au pire moment à un jeune prétentieux qui, du haut de quarante piges, se pose en éclaireur avisé des temps modernes !
          Ne voit-il pas que nous sommes à la croisée des chemins et que nous savons tous où nous conduira celui de la lâcheté et du reniement !

          Ce maraud est une véritable auberge espagnole des idées et des postures!
          Le lundi il courtise des homosexuels à l’Elysée, le mardi, il va à confesse au Vatican et demande à sa femme à chanter des cantiques, le mercredi, il insulte Poutine, le jeudi,, il le reçoit à l’Elysée, le jeudi il veut accueillir tous les déracinés de la terre, le vendredi, il les refile aux Italiens, le samedi, il fait du chichi à Brégançon pour une piscine à 150 000 euros et le dimanche il dit passer commande d’un bassin à deux balles chez le quincailler du coin !
          `
          Chez Macron, venez avec vos idées, il vous les resservira et vous paierez la facture !

          • Joséphine le 29 juin 2018 à 9 h 45 min

            Ah là vous êtes fort Trechelaplaine sur votre vision des jours de la semaine avec l’autre…J’aime ! Alors pour continuer dans la même ambiance j’oserai rajouter que la semaine suivante le dépravé psychopathe qui dirige notre pays, a agi comme suit : Lundi, Pépé le Putois (nom de baptême donné par les Australiens à notre blaireau)fait arrêter 10 militants de la soi-disant « ultra-droite » mais laisse libre 19745 fichés S. DIX NEUF MILLE SEPT CENT QUARANTE-CINQ Trechelaplaine c’est pas DIX c’est pas rien !!!
            Mardi le même dégénéré poursuit en justice Génération Identitaire au seul motif qu’ils sont montés sur le toit d’une mosquée salafiste à Poitiers pour dénoncer les dangers qui y sont couvés pour nous dézinguer. Mercredi pépé le putois fait SAUTER leur site pour avoir osé écrire que les ONG étaient complices des passeurs de migrants. Jeudi pépé le putois est contrait de reprendre les constats de GENERATION IDENTITAIRE… Hein ? Oui ça commence à bien faire pour que la girouette pirouette cacahuète soit destituée. Il n’aime pas les vrais Français, il n’aime pas les vraies femmes, il n’aime pas la Liberté d’Expression il la baillonne, il n’aime pas l’Art Français qui n’existe pas, il n’aime pas la Musique Française, quels sont les cons assez cons pour l’avoir élu ?
            Je soutiens les dix Héros dont un Militaire et un Flic à la retraite. Je soutiens Génération Identitaire et j’AIME Marc Leroy, et j’AIME Trechelaplaine pour chanter avec eux en canon, la liberté d’expression !!!

    • marc le 27 juin 2018 à 15 h 42 min

      Ma très chère Joséphine,

      Non, je ne suis pas sous les barreaux ! :-) Comme je viens de l’expliquer sur ce fil à Trechelaplaine (vous êtes mes deux fidèles parmi les fidèles lecteurs de La Plume, et je vous embrasse tous les deux… enfin, surtout vous ma chère, pour des raisons qui ont à voir avec la savoureuse citation de Guitry : « je suis contre les femmes… tout contre »), les dernières semaines ont été pénibles. Je commence à sortir la tête de l’eau, et donc, je devrais très prochainement vous infliger à nouveau ma prose nauséabonde, je dirais même ma « lèpre épistolaire », pour abonder dans le sens de notre Président micronscopique, notre Jupiter élyséen Macron comme la lune.

      Grosses bises et rassurez-vous : je suis solide, et bientôt, comme diraient les inconnus dans l’un de leurs plus savoureux sketches télévisés : à ma reprise de Plume, « ça va ch… ! »

      GROSSES BISES

      • Joséphine le 27 juin 2018 à 19 h 46 min

        Ouf ! Vous êtes là Cher Marc, debout et bien remonté, bien motivé, que du bonheur et hauts les Coeurs ! Merci de nous « infliger » votre prose très bientôt. Nous lèverons nos verres pour l’Ami enfin revenu, à sa santé, à l’amitié, à l’Amour ! La folle espérance, la joie de vivre d’antan faut plus trop les attendre. Alors en attendant, AIMONS-NOUS VIVANTS !!!
        Je vous embrasse affectueusement.

  7. Trechelaplaine le 22 juin 2018 à 18 h 58 min

    Une absence plus longue qu’annoncée, cher Marc. J’espère que tout va bien !
    Au plaisir d’avoir de vos nouvelles !

    • marc le 27 juin 2018 à 15 h 34 min

      Bonjour mon cher Trechelaplaine

      merci de vous inquiéter pour ma personne, à la limite de l’autisme internet ces dernières semaines. :-)

      Non, tout ne va pas vraiment bien, puisque les emmerdes se sont accumulées depuis plusieurs mois : deux pannes informatiques majeures (entraînant l’achat d’un nouvel ordinateur, avec tout ce que cela implique de mise en place, récupération de fichiers, courriels, etc.), persécution fiscale indue depuis février (les impôts m’ayant réclamé à tort en taxes diverses pour 2017… la quasi totalité du « chiffre d’affaires » annuel de La Plume), et last but not least comme disent les british, santé de m… avec une convalescence toujours pas simple, et surtout en cerise sur le gâteau, une dernière IRM elle aussi de m…, puisqu’il semble bien que le crabe m’ait laissé une de ses pattes dans le ventre, ce qui nécessitera sans doute un nouveau passage sur la table de charcutage dans les mois qui viennent… :-(

      Bref, et ceci expliquant cela, un gros coup de mou ces derniers temps, d’où mon long silence.

      Bon, les choses se tassent (côté impôts, il semble que l’état reconnaisse enfin son erreur, l’informatique est de nouveau à peu près d’équerre, et je digère les dernières mauvaises nouvelles sanitaires), et je vais donc sans doute reprendre La Plume très vite maintenant ! Ce ne sera pas du luxe, parce que comme le dit notre chère Joséphine, il y en a des choses à dire et à écrire en ce moment !

      Amitiés, et à très bientôt aussi pour ce verre de l’amitié que les deux Rueillois que nous sommes repoussent depuis bien trop longtemps !

  8. J-J S le 23 avril 2018 à 13 h 56 min

    Bon repos Marc.A bientot.
    J-J S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*