Politique France

Black M au Centenaire de Verdun : votre Plumeux est scandalisé de l’offense faite à nos poilus !

12 mai 20169
Black M au Centenaire de Verdun : votre Plumeux est scandalisé de l’offense faite à nos poilus ! 5.00/5 37 votes

Tout ou presque a été dit (et bien dit) depuis quelques jours, ici ou , au sujet de l’initiative sidérante qui prétend infliger à la France, à son histoire, au sentiment patriotique qui se rattache à ce tragique anniversaire et, telle une gigantesque claque à la face de ceux qui sont morts par centaines de milliers pour notre pays, la présence le 29 mai prochain du dénommé Black M lors du « concert » donné à l’occasion du centième anniversaire de la bataille de Verdun.

Que rajouter sur La Plume qui n’ait été exprimé (et qui sera, les jours prochains et jusqu’au 29 mai, répété et amplifié partout ailleurs, je l’espère) de cette obscénité, de ce crachat à la face du pays et de son histoire ? Rien sans doute, mais comment ne pas participer tout de même à la formidable levée de boucliers patriotes qui fait en ce moment trembler la toile et bafouiller l’oligarchie bienpensante et totalement hors sol qui a pu penser un instant qu’une telle aberration, qu’une telle ignominie pourrait passer comme une lettre à la poste ?

Le « chanteur » (j’emploie ici un mot qui dépasse en réalité très largement ma pensée) qui définit la France comme un « pays de koufars » (d’infidèles) dont il a « honte », qui ancien membre du groupe rap Sexion d’Assaut, a vomi dans ses chansons à capuche et à gourmette en or sa haine à front de taureau des juifs (« Les youpins s’éclatent et font des magasins »), des homosexuels (« Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent. Coupe-leur le pénis, laisse-les morts, retrouvés sur le périphérique »), j’en passe et des plus lamentables, tête d’affiche de la soirée de commémoration du centenaire de Verdun ? Et pourquoi pas DSK en vedette américaine d’une soirée célébrant l’émancipation des femmes, ou le docteur Petiot pour une soirée d’hommage aux victimes de la Rafle du Vel d’Hiv, pendant qu’on y est ?

Les motivations du cuistre pour justifier de sa participation à cette soirée d’hommage à Verdun se suffisent à elles-mêmes pour donner la nausée et provoquer notre – juste – colère. Je cite : « C’est de la scène, et c’est quelque chose que j’aime énormément, alors je réponds présent. Tout simplement ». Tout simplement, oui… et le crétin à casquette d’ajouter : « on va s’amuser ». S’amuser… c’est évidemment le but d’une telle soirée d’hommage aux victimes d’une des pires boucheries de l’histoire humaine, ducon !

Il n’y a pas de Hazard : quand on est c…, on est c… !

Face à la colère populaire qui monte, le crétinissime maire socialiste de Verdun, un nommé Samuel Hazard, tente de se tenir droit dans ses gros sabots du padamalgam et de l’antifascisme de carnaval : « Nous sommes harcelés depuis hier par des mails et des appels à connotation raciste… Black M représente la diversité de notre pays, c’est l’artiste préféré des Français en 2016, il est adulé par les jeunes. Je ne vois pas en quoi il souille la mémoire de nos soldats ».

Ce sinistre pitre, a dans un premier temps, et pour tenter de désamorcer la bombe de la protestation populaire, prétendu que le concert n’avait pas de rapport direct avec la commémoration du centenaire… ce qui ne l’a pas empêché de demander une subvention de 67 000 euros à la mission dudit centenaire (c’est-à-dire une dotation publique) pour financer son concert ! Et quand on le questionne sur cette sidérante initiative, le maire de Verdun de répondre : « « quelle importance a le coût financier par rapport au sacrifice de nos aïeux ? » … quelle importance Black M, ses insultes à la France, aux juifs, aux femmes, aux homosexuels, et le coût financier de sa venue à Verdun face au sacrifice de nos aïeux ? Mais va donc te cacher au fond d’un trou, pauvre abruti !

Il nous reste à tous, qui sommes outrés par une telle indécence, une telle insulte faite à la France et à ceux qui ont il y a près de cent ans sacrifié leurs vies pour elle, oui, il nous reste un peu plus de quinze jours pour forcer les crapules qui ont eu l’idée de ce sacrilège à faire machine arrière : pétitions, courriels, appels téléphoniques à la mairie de Verdun, menaces de contre-manifestation… tout peut, tout doit être bon pour arriver à cette fin : empêcher Black M de venir profaner par sa présence la ville de Verdun, l’hommage rendu aux plus de 160 000 morts qui y sont tombés pour la France lors de cette tragique bataille de la grande guerre. Alors, à vos ordinateurs, à vos téléphones, à vos stylos, à vos pancartes, à vos slogans, et si besoin est, à Verdun !

Black M ? Non : Black out !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , ,

9 Responses to Black M au Centenaire de Verdun : votre Plumeux est scandalisé de l’offense faite à nos poilus !

  1. Ribus le 15 mai 2016 à 21 h 07 min

    Je prends votre train en cours de route sur cette affaire de M. Black, alias Black M.

    La première manche est pour nous mais ils se reprennent vite même si en l’occurrence, avec leur cheval de course à grandes oreilles, le dénommé et obscur Todeschini, alias « Mister To » ils ont pris un temps de retard dans le traitement du dossier.

    Après la satisfaction de cette petite victoire démocratique, décryptons un peu.
    Qui est-il ce Mister To ? Bien en Cour chez les francs-maçons où il a honoré de sa fonction ministérielle l’an passé à la même époque une petite « garden party » intitulée : « Aux victimes de la barbarie nazie et du régime pétainiste ».

    Or, Pétain et la guerre de 14 et la bataille de Verdun, il y a peut être un rapport, un détail de l’Histoire, même…. Le maréchal a même écrit un livre là-dessus que vous pouvez trouver aujourd’hui pour 7,50 euros aux éditions Tempus ( mais il faut se dépêcher de l’acheter, car le livre sera rapidement épuisé). L’adversaire aime la démocratie mais comme le coït … furtif..

    Donc, l’homme déteste Pétain. Passons à la raison qui a déterminé le choix de Black M. Voyons, voyons, le maire de Verdun ? La mission du centenaire de la guerre de 14 ? C’est qui ? C’est un certain Joseph Zimet qui est juif – bon, passons aussi, après tout, je suis bien breton – mais oh !surprise, c’est le mari de Rama Yade, la centriste qui ne paye pas ses cotisations et qui est d’origine sénégalaise et qui est une splendide créature noire.

    Quand on sait tout çà, le monde est assez limpide même si ses eaux sont troubles…Mais tout ce petit monde est encore celui de Georges Feydeau : Madame veut un noir pour le centenaire de 14-18, et plus vite que çà !
    Même le pauvre Black M est manipulé mais ne le sait pas encore car il est noir comme Rama Yade mais pas fils d’ambassadeur comme elle. C’est toute la nuance…

    • marc le 16 mai 2016 à 10 h 26 min

      Tout cela est plein de bon sens, mon cher Ribus ! Excepté peut-être pour un petit détail : je ne suis pas sûr que Rama Yade, pour en effet splendide qu’elle soit (j’ai tendance à croire qu’elle a été nettement plus harcelée qu’Yvette Roudy, Roselyne Bachelot ou certaines autres de ses camarades de pétition), ait plus compris que Black M ! :-)

      Sincèrement vôtre

  2. Carine le 13 mai 2016 à 10 h 38 min

    Normalement, il suffit d’annoncer et de démontrer qu’il y a un énorme risque de perturbations voire de troubles de l’ordre public pour que le préfet annule et interdise, non ?
    En tout cas, c’est comme ça que ça se passe à Calais pour un dépôt de gerbe.
    Donc annonçons des sifflets et la démocratie fera le reste.
    Tu le crois hein Marc ?

    Sinon, ça sera intéressant de voir des CRS protéger un « concert » de rap à Verdun…

    Bises.

    • marc le 13 mai 2016 à 12 h 10 min

      Ca y est, ils se sont débalonnés, ma Mouette ! :-) On est passé du Black M au Black out ! Tu vois, quand on veut…

      Bises

      • carine le 13 mai 2016 à 13 h 38 min

        Ouahhhh, on est forts, si ça se trouve !

        Ils ont eu peur du syndrome ministre allemand viré de l’estrade par les huées du peuple et s’échappant piteusement sous la protection de ses gardes du corps.

        Bises !

  3. corto74 (@corto74) le 12 mai 2016 à 22 h 59 min

    On ne sait même plus qui a choisi de faire venir BM. Hazard dans un premier temps a dit que c’était lui, puis l’agglo, puis l’Etat. Au début la presse a dit que c’était un choix imposé par l’Elysée et maintenant on apprend que le secrétaire d’Etat aux anciens combattants dit que c’est Hazard et Hazard re-dit que c’est l’Etat. Il semblerait que la pression anti-Black M commence à faire ses effets. Mais c’est pas gagné !: Hier sur twitter le hashtag  » #VerdunsansBlackM  » était dans le top 10, ce soir il a disparu au profit de : eurovison, deschamps, Euro2016

    • marc le 12 mai 2016 à 23 h 06 min

      Ces ratés dans la communication et cette tentative de se repasser la patate chaude Black M semble indiquer un début de panique. De la panique à la débandade, il peut n’y avoir qu’un pas : à nous tous de le provoquer !

      • Popeye le 13 mai 2016 à 11 h 57 min

        la débande a eu lieu.

        Apparemment, le concert est annulé.

        Cette annonce a été pour moi un moment de volupté de fin gourmet.

        • marc le 13 mai 2016 à 12 h 03 min

          @ Popeye

          Je viens également de prendre connaissance de ce rétro-pédalage du maire de Verdun :-) Par contre, vous m’apprenez le probable échec du parachutage doré de Huchon à l’Arafer: décidément, c’est le jour des très bonnes nouvelles !

          PS : votre commentaire m’incite à penser que vous connaissez cette épatante citation : « passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet »…

          Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*