Société France

Les fous d’Allah sont entrés dans Paris…

14 novembre 20157
Les fous d’Allah sont entrés dans Paris… 5.00/5 49 votes

Les fous d'Allah sont entrés dans Paris..Que dire, qu’écrire après « ça »…

Hier soir, le djihad du terrorisme islamiste est entré dans Paris. Dans toute sa barbarie aveugle, dans toute son horreur nihiliste, dans toute son ignoble monstruosité. Celles qui depuis des mois, des années maintenant, et en grande partie « grâce » à nous autres, occidentaux impérialistes et tragiquement irresponsables, constamment attisées, motivées ou carrément armées par les manipulations ou les interventions folles de nos dirigeants et autres intellectuels médiatiques à chemise blanche, ensanglantent le monde : l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie, la Libye, le Mali, tout le Moyen-Orient… et désormais Paris.

Les fous d’Allah sont entrés dans Paris…

Ils ont semé la mort, tué, dans des actions assassines coordonnées, plus de 120 de nos concitoyens en plusieurs endroits de la capitale, du Stade de France au Bataclan.

Il est encore trop tôt pour savoir si cette horreur est due à des « nationaux » de papiers ou à des « migrants » débarqués en Europe puis sur le territoire national suite à la folie « humanitaire » et laxiste de tatie Merkel et de tout son orchestre eurobéat qui sévit depuis trop longtemps à Berlin, Bruxelles ou Paris… ou si elle est due à une alliance criminelle de ces deux populations : « Français de branche  » détestant la France, rejoignant dans l’ignominie djihadiste des étrangers récemment accueillis par nos élites dirigeantes devenues complètement dingues. Mais la certitude est celle-ci :

Le djihad, la guerre terroriste au nom d’Allah, ont abominablement pris pied sur le continent européen. Et ils l’ont fait… sur le territoire français, dans la « ville lumière » qui est sa capitale, et qui est mondialement célébrée comme étant l’une des plus belles cités du monde. Manuel Valls disait il y a peu que les Français devaient « s’habituer à vivre avec le terrorisme »… Hollande et toute la classe politique ou presque, toute la classe médiatique ou presque, nous ont bassinés au lendemain des attentats de Charlie Hebdo avec le sempiternel « pas d’amalgame », avec l’« Islam religion de paix », et autres billevesées obscènes. Ce ballet indécent va sans doute reprendre de plus belle dans les jours qui viennent. Mais il n’est plus temps d’avaler ces fadaises de collabos lêche-babouches.

Nombre de musulmans n’ont rien à voir avec ces monstres qui viennent d’endeuiller la France et sa capitale ? Sans doute… mais il n’est plus temps de relativiser, de glisser la poussière ensanglantée sous le tapis de la bienpensance : nous sommes en guerre, et le temps de la prise de conscience est désormais venu ! Il faut regarder la réalité en face, et des mesures radicales doivent enfin être prises. Des dizaines de milliers d’individus, « français de papiers » et immigrés légaux ou illégaux doivent à présent être expulsés du territoire. Si les Français, à la lumière noire des évènements de cette nuit, ne prennent pas définitivement conscience de l’incompatibilité radicale de l’Islam (ou en tout cas d’une très significative frange de ceux qui s’en réclament) avec nos valeurs et notre culture, s’ils ne prennent pas conscience de l’irresponsabilité criminelle de nos « élites » immigrationnistes qui ont, depuis Giscard et son regroupement familial, en passant par le « touche pas à mon pote » des années Mitterrand et jusqu’au 200 000 immigrés « légaux » par an du quinquennat Sarkozy puis du règne consternant de la Hollandie en déroute, ouvert en grand les portes de notre pays à ceux qui ne pensent depuis des décennies qu’à nous « contre-coloniser », depuis des années à nous combattre et désormais à nous détruire… oui, si les Français ne comprennent pas en masses que le temps est enfin venu de réagir fort, clair et de manière radicale, définitive, alors ils ne comprendront jamais.

Les fous d’Allah sont entrés dans Paris, et se répandent dans toute la France, sur tout le continent. Qu’Angela Merkel, Jean-Claude Juncker et toute leur clique mondialisée, vendus à la finance et traîtres à la culture, à l’identité et aux peuples d’Europe, fassent ce qu’ils veulent de leurs cheptels d’enragés du djihad : il est plus que temps, en France au moins, de nous débarrasser des nôtres… et de tous ceux qui leur ont depuis bien trop longtemps fait la courte échelle vers cette barbarie qui vient d’endeuiller et d’ensanglanter Paris. Il est temps aujourd’hui, enfin, de crier : je ne suis pas Charlie, je suis Charles Martel ! Dehors !

Marc LEROY – La Plume à Gratter

_____

Les loups sont entrés dans Paris

(texte de Albert Vidalie, musique de Louis Bessières – 1967)

Les hommes avaient perdu le goût
De vivre, et se foutaient de tout
Leurs mères, leurs frangins, leurs nanas
Pour eux c’était qu’du cinéma
Le ciel redevenait sauvage,
Le béton bouffait l’paysage… alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups étaient loin de Paris
En Croatie, en Germanie
Les loups étaient loin de Paris
J’aimais ton rire, charmante Elvire
Les loups étaient loin de Paris.

Mais ça fait cinquante lieues
Dans une nuit à queue leu leu
Dès que ça flaire une ripaille
De morts sur un champ de bataille
Dès que la peur hante les rues
Les loups s’en viennent la nuit venue… alors

Les loups, ououh! ououououh!
Les loups ont regardé vers Paris
De Croatie, de Germanie
Les loups ont regardé vers Paris
Tu peux sourire, charmante Elvire
Les loups regardent vers Paris.

Et v’là qu’il fit un rude hiver
Cent congestions en fait divers
Volets clos, on claquait des dents
Même dans les beaux arrondissements
Et personne n’osait plus le soir
Affronter la neige des boulevards… alors

Des loups ououh! ououououh!
Des loups sont entrés dans Paris
L’un par Issy, l’autre par Ivry
Deux loups sont entrés dans Paris
Ah tu peux rire, charmante Elvire
Deux loups sont entrés dans Paris.

Le premier n’avait plus qu’un œil
C’était un vieux mâle de Krivoï
Il installa ses dix femelles
Dans le maigre square de Grenelle
Et nourrit ses deux cents petits
Avec les enfants de Passy… alors

Cent loups, ououh! ououououh!
Cent loups sont entrés dans Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Cent loups sont entrés dans Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Cent loups sont entrés dans Paris.

Le deuxième n’avait que trois pattes
C’était un loup gris des Carpates
Qu’on appelait Carêm’-Prenant
Il fit faire gras à ses enfants
Et leur offrit six ministères
Et tous les gardiens des fourrières… alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups ont envahi Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups ont envahi Paris
Cessez de rire, charmante Elvire
Les loups ont envahi Paris.

Attirés par l’odeur du sang
Il en vint des mille et des cents
Faire carouss’, liesse et bombance
Dans ce foutu pays de France
Jusqu’à c’que les hommes aient retrouvé
L’amour et la fraternité… alors

Les loups ououh! ououououh!
Les loups sont sortis de Paris
Soit par Issy, soit par Ivry
Les loups sont sortis de Paris
Tu peux sourire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris
J’aime ton rire, charmante Elvire
Les loups sont sortis de Paris…

Image de prévisualisation YouTube

 

 

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , , , , ,

7 Responses to Les fous d’Allah sont entrés dans Paris…

  1. SURICATE le 21 novembre 2015 à 16 h 56 min

    Arrêtons les bougies, les fleurs, les LARMES. AUX ARMES CITOYENS ! C’est ce qui s’impose comme réaction à ce carnage du vendredi 13 Novembre !

  2. don bernardo le 16 novembre 2015 à 7 h 45 min

    Buenos dias Marc,
    Permet moi de te presenter mes condoléances très triste pour les français morts et blesses dans les ignobles attentats ISLAMISTE. Un mot que votre president ou prétendu ne sait pas prononcer. Je pense te avoir dit que un de mes grande perte était frances de provence. Il n »nous a appris a parler sa langue natal, meme si j’ai beaucoup oublie, pas de possibilité de pratique, ou être peu. Et aussi l’amour de son pais, de son histoire, sa culture. J’ai aussi comme étudiant été en france a Nice a la faculté de droit et sciences économique. Elle a j’ai entendu change de nom maintenant. J’ai passe mon licence de droit, qui m’a pas servi puisque je suis rentre pour faire des etudes de journaliste chez moi en Perù; mais je suis fier de détenir cette diplôme frances.
    Bueno, je ne sais pas ce que rende compte les medias frances de TV, je n’ai pas accès aux tv frances a Lima ou Cusco ou je suis très souvent. Ici on a parle beaucoup de cette attentat islamiste pendant deux jours mais pas maintenant. Avec internet je peu suivre un peu la situation.
    J’aimerais dire beaucoup encore, mais mon frances m’abandonne. Désolé. Je regarde de temps en temps ton site. Aujourd’hui je veux te dire que comme beaucoup des autres étranger dans le monde je soutient moralement le peuple de france.
    Cordialement
    Don Bernardo
    Av Zorritos
    Lima Perú

  3. PR CALGUÈS le 14 novembre 2015 à 15 h 42 min

    On est en guerre.
    C’est tout.
    On doit se mettre en ordre de bataille contre les Barbares.
    Mais quand je vois ce que les chaînes d’info continue débitent, re-débitent, re-re-débitent avec une complaisance morbide et frénétique; quand j’entends ce que rabachent à longueur de « plateaux », jusqu’à la nausée, les immanquables « spécialistes bien informés de la question », j’ai envie de vomir et j’ai honte !
    Je me dis sutrtout que, hélas, avec des mecs pareils, elle est bien loin d’être gagnée la guerre contre les Barbares et leurs commanditaires et financiers…

    • marc le 14 novembre 2015 à 23 h 15 min

      Cher PR Calguès,

      je partage votre dégoût, votre nausée et votre honte concernant nos pathétiques zélites et nos merdias, une fois de plus au dessous de tout… mais il ne faut pas baisser les bras : c’est beaucoup trop long, il y a beaucoup de ratés (dans tous les sens du terme) dans la sphère souverainiste, incapable pour l’instant d’accorder ses violons pour tenter de sauver la France, mais les Français ouvrent chaque jour un peu plus les yeux. Et des drames comme celui d’hier sont des révélateurs que le système n’arrive plus vraiment à endiguer. Sans les médias, contre le système, et peut-être malgré nos politiciens prétendûment patriotes qui sont souvent au dessous de l’enjeu et de la cause qu’ils prétendent défendre, notre combat, je le crois de plus en plus, finira par être gagné! Ce ne sera pas facile, il y aura des déceptions, des colères et de nécessaires coups de pieds au c… mais il faut y croire, il faut se battre ! La France le mérite !

      Amitiés

      Marc LEROY – La Plume à Gratter

      • PR CALGUÈS le 15 novembre 2015 à 10 h 44 min

        Cher Marc LEROY,
        Cette récupération aux bougies, aux bouquets, aux sentences définitives, ces quidams filmant à qui mieux-mieux et sans vergogne aucune ces lieux d’agonie où l’horreur s’est déroulée sont tout simplement abjects.
        Certes, ne désespérons pas mais il faut avouer que quand on a entendu pérorer (son auditoire buvant ses paroles) hier un « spécialiste » de l’Islam sur une chaîne d’info continue française et sous-entendre que la France l’avait bien cherché en bombardant certains nids de Barbares en Irak, il y a de quoi perdre le moral. Non ?
        Qui est ce « spécialiste » me direz vous ?
        Moez Kouider, alias Mathieu Guidère précepteur, entre autres, du fils du souverain qatari Hamad Ben Khalifa al Thani. Or, on sait que l’émir du Qatar est celui-là même qui a réussi à retourner en sa faveur le cours de la révolution arabe et que ce même émir est « tellement » généreux…
        Entre autres, avec certains hommes politiques français !
        Comme dit Robert Ménard : « maintenant on fait quoi ? »

  4. trechelaplaine le 14 novembre 2015 à 12 h 39 min

    Un cataclysme prévisible maintes fois annoncé par beaucoup (il ne fallait pas être grand clerc ni éminemment spécialiste pour prévoir ce déferlement de haine et de violence) mais à chaque fois ignoré, rejeté, méprisé ou moqué par ces ignobles et fats individus qui squattent mandats et médias depuis bien trop longtemps.
    Leur bilan le voilà aujourd’hui et il n’est sans doute pas complet, malheureusement.

    Bien sûr, il n’y aura ni prise de conscience, ni réflexion assumée de cette bande de poltrons nullards, bien dressés qu’ils sont à ne pas évoquer la relation directe qu’il y a entre l’Islam et ces tueries.

    Le mutisme des Musulmans français, qui, pour la plupart, ne sont capables que de rabâcher « l’Islam ce n’est pas ça », « ‘Islam est une religion de paix », mais incapables de commenter ou de critiquer les sourates et les versets du Coran par les quels leurs coreligionnaires terroristes tirent leur motivation et légitiment leurs actes, seraient bien inspirés de changer de posture. En auront-ils le courage ?

    Quant au peuple français, il ne lui reste que peu d’occasions de choisir son destin et tenter d’éviter la guerre civile qui couve depuis si longtemps avant que le point de non-retour ne soit atteint. Et ce ne sont ni les « marches pour la paix » scénarisées ni les campagnes publicitaires de « je suis untel », uniquement destinées à dissimuler l’incompétence de l’exécutif et redorer les faces de cake des élus, qui le sauvera !

    Un mandat présidentiel de plus d’un tartuffe de la camarilla habituelle et nous sommes faits !

    • marc le 14 novembre 2015 à 23 h 24 min

      Cher trechelaplaine,

      toujours aussi limpide, toujours aussi lucide…

      Effectivement, l’heure de vérité, celle du combat où tout risque de se jouer, du scrutin de la dernière chance, approche à grands pas… 2017 ou encore 2022 (si le probable UMPS élu encore en 2017 au détriment de MLP arrive à finir son quinquennat, ce qui est tout sauf sûr), et après, il sera très (trop?) tard.

      Raison de plus pour tout faire, à nos modestes mesures, pour remporter la victoire. Et pour cela, il va nous falloir à nous, citoyens de France, obliger tous ces politiciens qui se prétendent souverainistes, patriotes et attachés à défendre la Nation, à se mettre enfin et en urgence autour d’une table, à oublier leurs rivalités de bac à sable, indignes de la tâche historique qui doit aujourd’hui être la leur, et à joindre leurs effort dans la seule cause qui doit mobiliser leurs ambitions : le retour de la souveraineté française ! Sinon, l’histoire les jugera… et la France trépassera.

      Amitiés

      Marc LEROY – La Plume à Gratter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*