Articles liés pour ‘ violences policières ’

Gilets Jaunes : « Cette réponse sécuritaire, je ne l’avais jamais vue en 20 ans » – Michel Thooris (RT France – 10 janvier 2019)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 11 janvier 20190
Gilets Jaunes : « Cette réponse sécuritaire, je ne l’avais jamais vue en 20 ans » – Michel Thooris (RT France – 10 janvier 2019)

Entretien du 10/1/2019 avec Michel Thooris, secrétaire général de France-Police, policiers en colère, et membre du Rassemblement National. Il intervient pour évoquer le malaise de la police, notamment ces dernières semaines marquées par les manifestations des gilets jaunes. Posté par : RT France 10-01-2019

Lire la suite

Gilets jaunes : des violences policières jamais vues – Avec David Dufresne (Le Média – 7 janvier 2019)

La Sélection vidéo de La Plume
Le 11 janvier 20190
Gilets jaunes : des violences policières jamais vues – Avec David Dufresne (Le Média – 7 janvier 2019)

Note de La Plume : il faut que ce soit Le Média, satellite de la France Insoumise, qui parle enfin du nombre considérable de violences inadmissibles qui ont eu lieu de la part des « force de l’ordre » depuis le début de la crise des Gilets jaunes ! Au secours ! Dans tous les autres médias, c’est l’omerta quasi-intégrale, seules les violences venues des manifestants (souvent perpétrées par des casseurs infiltrés, et qu’évidemment, je ne cautionne en aucune manière) sont passées en boucle jusqu’à l’indigestion… et on s’étonne, on s’indigne, comme cette petite raclure d’Eric Naulleau lors du dernier Z&N sur Paris Première, de la radicalisation de manifestants qu’on nazifie avec dégoût ! A gerber ! Plus de dix morts, des milliers de blessés, des dizaines d’amputés et d’éborgnés, et rien, absolument rien côté « journalistes »… quand on se souvient de l’ »affaire Théo » ! Vidéo à visionner absolument, pour savoir ce...

Lire la suite

La Macronie en panique est maintenant clairement en marche vers le totalitarisme…

Politique France
Le 9 janvier 20198
Forces de l'ordre, qu'ils nous disent

Le mouvement des « Gilets jaunes » est désormais tout à la fois un formidable et un terrifiant révélateur des forces, ou plutôt des nouvelles classes politiques, sociétales et sociales aujourd’hui présentes dans notre pays, forces qui se retrouveront bientôt – et même inexorablement – face à face pour décider de son destin. Comme bien souvent dans les situations historiques de crise, durant ces heures périlleuses ou sombres qui font naître les révoltes populaires face à l’injustice, qui annoncent les potentiels coups de tonnerre politiques, les tremblements de terre sociaux et qui nous font entrevoir un possible renversement de l’oligarchie, tous les masques  tombent, tous les visages, jusqu’aux plus sordides d’entre eux, se révèlent enfin en pleine lumière, fût-elle particulièrement glauque. Tous les parasites du système en place, à bout de souffle mais qui pourtant ne manque pas d’air, tous les profiteurs de la ploutocratie aux manettes qui se sont depuis...

Lire la suite

pas assez de policiers et gendarmes en mai pour faire face aux manifestations – Par Jean-Baptiste Giraud

La Plume parcourt le Net
Le 24 avril 20131
Les robocops de Manuel Valls gazant les participants de la Manif pour Tous du 24 mars 2013

Publié le : 23 avril 2013 Source : economiematin.fr Exclusif : pas assez de policiers et gendarmes en mai pour faire face aux manifestations politiques et sportives Il y a 31 000 CRS et gendarmes mobiles en France, sans compter les réservistes, qui, à ce jour, n’ont pas encore été mobilisés semble-t-il, mais ne peuvent de toute façon pas assurer de mission de maintien de l’ordre  »classiques », tout au plus de la canalisation ou des gardes statiques. Le retrait des escadrons de gendarmerie de la zone du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dans la nuit de vendredi  à samedi dernier, avait été présenté comme un signe de volonté d’apaisement du gouvernement, à l’égard des opposants qui occupent le site depuis des mois. La vérité est en fait totalement différente. De sources autorisées au ministère de l’Intérieur, il nous a été expliqué sous le sceau de la confidence que les effectifs...

Lire la suite