Articles liés pour ‘ socialisme ’

Le populisme à la croisée des chemins – Par Michel Geoffroy

La Plume parcourt le Net
Le 13 mai 20160
La Liberté guidant le Peuple - de Delacroix

Publié le : 11 mai 2016 Source : polemia.com Pour l’emporter, le populisme doit être social et non pas libéral. Une proposition qui ne plairait pas à tout le monde … Le moteur du populisme en Europe – et en France du Front National – provient historiquement du refus de l’immigration de peuplement. Ce refus se justifie aujourd’hui plus que jamais alors que le Grand Remplacement et l’Islamisation de l’Europe progressent si rapidement qu’il faut désormais être aveugle ou complice pour ne pas le constater. L’erreur des mouvements et partis populistes serait évidemment d’abandonner cette ligne identitaire au moment même où une part croissante de nos concitoyens comprend que l’avenir de notre civilisation est en jeu. Mais une erreur symétrique consisterait aussi à n’en rester qu’à ce niveau, en oubliant l’autre versant de la dissidence identitaire : la société et le social, justement. Un refus fondateur Le populisme en Europe...

Lire la suite

Charles Gave, invité de Politique & Eco N° 60 sur TV Libertés (12 octobre 2015)

Economie
Le 14 octobre 20150
Charles Gave, invité de Politique & Eco N° 60 sur TV Libertés (12 octobre 2015)

Olivier Pichon et Jean-Christophe Mounicq reçoivent Charles Gave économiste et financier. La France en voie d’appauvrissement. Le socialisme c’est l’envie. - Chômage : ne pas dire comment créer des emplois mais qui les crée. - L’entrepreneur, ce mal aimé des pseudos élites. - Les socialistes croient que la croissance se fait contre les entrepreneurs. - Le risque est l’essence de l’entreprise et du capitalisme mais les médiocres ont persuadé les Français que la richesse vient que de ce qui est pris à son voisin. L’Europe : Une Union soviétique Molle ! - Deux Europe : celle de Gasperi, de Schuman, héritière de l’Europe chrétienne du Moyen-âge, celle de Monet, Trichet, Delors, jacobine et centralisatrice. -L’euro : un système qui conduit à la désindustrialisation des moins compétitifs. -Taux de change fixe et taux d’intérêts faux interdisent toute décision rationnelle des entrepreneurs. - Le capitalisme de connivence et la ploutocratie contre...

Lire la suite

La gauche a-t-elle encore un avenir ? Débat entre Jean-Claude Michéa et Jacques Julliard

La Sélection vidéo de La Plume
Le 5 février 20150
La gauche a-t-elle encore un avenir ? Débat entre Jean-Claude Michéa  et Jacques Julliard

C’est aux Matins de France Culture que nos deux invités d’aujourd’hui se sont rencontrés, il y a presque trois ans, le 6 octobre 2011. Et ce fut une rencontre fructueuse, puisque de leurs débats ils ont décidé de faire un livre, sous forme d’échange de lettres pour confronter leurs analyses. Jacques Julliard est historien, éditorialiste à Marianne, et il a beaucoup travaillé sur le syndicalisme. Jean-Claude Michéa est philosophe et il étudie la gauche, il a notamment publié Les Mystères de la gauche en 2013. Dans leur livre commun, La Gauche et le peuple, qui paraît aujourd’hui chez Flammarion, ils partent d’un point de désaccord : la gauche s’est-elle déconnectée du peuple, ou n’a-t-elle en réalité fait avec lui que des alliances de circonstances ? A l’heure où la gauche se divise, sanctionne ses députés frondeurs, et se cherche une nouvelle identité en lançant ses Etats généraux, leurs sujets...

Lire la suite

Eric Zemmour dans Ca se Dispute (25 avril 2014)

Eric Zemmour
Le 27 avril 20140
Eric Zemmour dans Ca se Dispute (25 avril 2014)

Ségolène Royal : cachez ce décolleté… _____ Hollande à Carmaux : un Président lâché par les siens ? _____ Députés PS : rébellion ou jeu de rôle ? _____ Elections européennes : la droite façon puzzle ? _____ Manif pour tous : repartir au combat ou déposer les armes ? Posté par : itele 25-04-2014

Lire la suite

Conférence de Pierre Le Vigan sur la pensée de Michéa (mai 2013)

Conférences & Colloques
Le 10 avril 20140
Conférence de Pierre Le Vigan sur la pensée de Michéa (mai 2013)

Conférence de Pierre Le Vigan à Nice organisé par l’association le Castellaras. Monsieur le Vigan expose ici la pensée de Jean-Claude Michéa. S’appuyant sur les travaux de Claude Michea, il dresse ici une généalogie critique des idées de gauche des origines à nos jours. Pierre Le Vigan travaille dans l’urbanisme et le logement social. Il est aussi journaliste et diplomé d’études supérieures de psychopathologie. Il est l’auteur notamment du passionnant essai : « le malaise est dans l’homme »aux éditions Avatar. Posté par : lesnonalignes 24-04-2013

Lire la suite

Entretien avec Alain de Benoist sur les origines du socialisme français (mars 2014)

Histoire
Le 4 avril 20140
Entretien avec Alain de Benoist sur les origines du socialisme français (mars 2014)

Pour Kontre Kulture, le philosophe et écrivain Alain de Benoist revient sur le socialisme français de la fin du XIXème siècle. Il explique quand se sont constitués les syndicats, quels étaient les différents courants et présente les théoriciens du socialisme Georges Sorel et Édouard Berth. Il revient également sur l’aventure du Cercle Proudhon, qui a réuni des syndicalistes révolutionnaires et des monarchistes de l’Action Française. Posté par : KontreKulture 17-03-2014    

Lire la suite

Le socialisme est une religion pour Vincent Peillon – Par Vivien Hoch

La Plume parcourt le Net
Le 14 octobre 20130
Vincent Peillon, un franc maçon intégriste et laïcard qui veut formater l'homme socialiste  nouveau grâce à l'éducation nationale

Publié le : 10 janvier 2013 Source : itinerarium.fr Chronique de Vivien Hoch sur Radio courtoisie du 10 Janvier Derrière le personnage apparemment lisse, voire ennuyeux, se cache un terrible idéologue, un Pape laïque, un grand-prêtre du socialisme. On critique souvent les politiques sur le fait qu’ils n’ont pas de vraies convictions. Avec Peillon, c’est tout l’inverse. Il faut rester très vigilant et très sérieux devant ce genre d’idéologue. Le grand adversaire de Peillon, c’est le réel. Nul ne doit être dupe, ni se tromper sur le personnage. La dernière étude du CERU, le laboratoire d’idée sur la jeunesse et l’éducation, que j’ai rédigée, propose une exégèse de la philosophie de Vincent Peillon (disponible sur Amazon et Priceminister). Autant dire que je me suis collé à la lecture de son œuvre complète, et que le résultat se situe bien au-delà de toutes mes inquiétudes. Derrière le personnage apparemment lisse,...

Lire la suite

Charte de la laïcité : une religion d’État pour tous ! Par Gaël Morandeau

La Plume parcourt le Net
Le 30 septembre 20130
Vincent Peillon, ou la laïcité comme arme de destruction massive permettant le formatage des esprits de nos enfants

Publié le : 29 septembre 2013 Source : bvoltaire.fr L’habit ne fait pas le moine. Derrière ses oripeaux prétendument « laïcs », la charte de la laïcité est en réalité une arme au service d’une religion d’État qui ne dit pas son nom. Le point n°8 de ce document – qui fera désormais office de retable de préau – est très clair : l’école a vocation à inculquer les « valeurs de la République », tout en limitant la libre expression de celles qui pourraient les concurrencer. L’objectif de l’État est ici de s’octroyer, pour lui seul, le droit de tisser le lien social, de relier – « religare » en latin, d’où vient le mot « religion » – les personnes par sa médiation. La « morale laïque », qui deviendra une matière scolaire obligatoire à la rentrée 2015, mettra en pratique ce qui n’est pour l’instant qu’un principe. Vincent Peillon avait annoncé la couleur en 2010, dans un...

Lire la suite

Quand les socialistes défendaient le peuple… Entretien avec Alain De Benoist

La Plume parcourt le Net
Le 10 juin 20130
Alain de Benoist

Publié le : 09 juin 2013 Source : bvoltaire.fr Vous venez de publier Édouard Berth ou le socialisme héroïque (Pardès). Pourquoi s’intéresser à un homme aussi peu connu ? Il est en fait bien connu de tous les historiens des idées, qui le considèrent en général comme le plus fidèle disciple de Georges Sorel, auteur des Réflexions sur la violence et des Illusions du progrès. Édouard Berth (1875-1939) a été l’un des principaux théoriciens du syndicalisme révolutionnaire, c’est-à-dire de cette branche du mouvement ouvrier qui, estimant que la classe ouvrière ne pouvait compter que sur elle-même pour instaurer la « société des producteurs », n’avait qu’hostilité pour les partis politiques et donnait la priorité à « l’action directe » (soit l’action sur les lieux de travail) développée par les syndicats. Ce sont les représentants les plus actifs de cette tendance révolutionnaire, Victor Griffuelhes et Émile Pouget, qui parvinrent, en octobre 1906, à faire adopter...

Lire la suite

L’école du petit père Peillon – Par Grégor Puppinck

La Plume parcourt le Net
Le 24 mai 20130
Vincent Peillon, ou l'Education Nationale version Grand Orient de France...

Publié le : 23 mai 2013 Source : ndf.fr Que sait-on du projet de M. Vincent Peillon de Refonder l’école de la République qui est actuellement en discussion au Sénat ? Pas grand-chose, concrètement. Le texte du projet de loi rend obligatoire l’enseignement des « valeurs de la République » et de « l’esprit critique » qui feront maintenant partie du droit de tout enfant à l’instruction, même pour les enfants bénéficiant d’une instruction privée hors contrat ou à domicile (nouvel article L131-1-1). Le projet de loi remplace en outre le cours d’instruction civique par un « un enseignement moral et civique » visant à faire « acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que de la laïcité » (nouvel article L311-4). Cet « enseignement moral et civique vise notamment à amener les élèves à devenir des citoyens responsables et libres, à...

Lire la suite