Europe

Brexit ou pas Brexit ? Par Charles Gave

Europe
Le 9 mars 20162
Charles Gave

Publié le : 22 février 2016 Source : institutdeslibertes.org De temps en temps, j’ai l’impression diffuse mais certainement fausse que les hommes politiques prennent les électeurs pour des imbéciles. Nous venons d’en avoir une remarquable illustration à  l’occasion de la renégociation d’un statut privilégié pour la Grande Bretagne dans la Communauté Européenne. Le premier Ministre, David Cameron, pour des raisons de politique intérieure liées à la montée d’un parti  anti-européen conduit par Nigel Farage a été obligé de promettre au peuple Britannique avant les dernières élections Britanniques un référendum sur le maintien ou non de la Grande-Bretagne dans la Communauté Européenne. Ce même premier ministre à ensuite fait savoir qu’il allait renégocier des conditions «spéciales» pour la GB et que s’il obtenait ce qu’il comptait demander aux autres pays comme « privilèges», il recommanderait au Peuple de voter pour le maintien du pays dans les structures européennes…On voit l’énormité de la ficelle. Bien...

Lire la suite

Lutte contre les prêches islamistes radicaux : Algérie 1 – Europe 0 – Par Gabrielle Cluzel

Europe
Le 4 mars 20160
Gabrielle-Cluzel

Publié le : 03 mars 016 Source : bvoltaire.fr Il est des informations dont la concomitance est troublante. On apprend qu’en Algérie, l’imam salafiste Abdelfattah Hamadache a lancé une fatwa contre Kamel Daoud. On apprend, dans le même temps, qu’Abu Bilal Ismail, imam d’une mosquée du nord-ouest de Copenhague, a appelé à la « lapidation à mort » des femmes adultères (la vidéo a été diffusée par une télé danoise), affirmant au passage que ceux qui se convertissent à une autre religion que l’islam doivent connaître le même sort. Le procureur de la République d’Oran a requis, mardi, une peine de six mois de prison ferme contre l’auteur de l’appel au meurtre de Kamel Daoud. Au Danemark, on se tâte, on se perd en conjectures, on hésite. Bien sûr, on s’indigne : « Il est tout à fait inouï qu’il y ait des gens, au Danemark, prêchant ce genre de chose », s’est exclamée...

Lire la suite

Lord Mervyn King : la zone euro est condamnée

Economie
Le 4 mars 20160
La zone Euro, un cadavre qui, à grands reforts de planche à billets, bouge encore, mais un cadavre tout de même

Publié le : 29 février 2016 Source : or-argent.eu   Tandis que le référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne se rapproche, Mervyn King, ancien Gouverneur de la banque d’Angleterre, vient mettre son grain de sable dans la mécanique branlante d’une monnaie unique qui n’avait pas vraiment besoin de ça en affirmant que la zone euro est condamnée. Article du Telegraph, publié le 28 février 2016. _____ La zone euro est vouée à l’échec. Elle vivotera de crise en crise à moins d’être scindée, d’après l’ancien Gouverneur de la banque d’Angleterre. Dans son dernier livre, Lord King affirme que des réformes allant dans le sens de l’union fiscale n’apaiseront pas les tensions entre les 19 nations du bloc et pourraient même conduire à sa désintégration. Il s’attend à une crise politique et économique imminente provoquée par des renflouements sans fin, des demandes d’austérité et les pressions...

Lire la suite

L’Autriche veut sortir de l’UE – Par Horizons et Débats

Europe
Le 27 février 20160
En Autriche comme en Grande Bretagne, l'euroscepticisme a le vent en poupe

Publié le : 22 février 2016 Source : horizons-et-debats.ch L’initiative pour la sortie de l’UE soumise au Parlement –le Parti autrichien de la liberté demande une consultation populaire. Interview de Helmut Schramm, co-responsable de l’Initiative populaire pour la sortie de l’Autriche de l’Union européenne. L’engagement de la population pour une Autriche indépendante et la résistance contre une UE toujours plus despotique prend de l’ampleur. En juin 2015, une coalition de divers mouvements écologistes et patriotiques, entre autres le mouvement indépendant Initiative Heimat & Umwelt, a réussi à récolter 261 056 signatures pour une consultation populaire officielle, admise par l’Etat, ce qui fut totalement ignoré par les médias. C’est un énorme succès! 100 000 signatures auraient suffi. De ce fait l’initiative populaire optant pour la sortie de l’Autriche de l’UE a été soumise au Conseil national autrichien. Etant donné qu’en Autriche une initiative populaire même avec 261 056 signatures ne doit pas forcément...

Lire la suite

Rééducation – Par Jacques Etienne

Europe
Le 26 février 20160
Viktor Orban et Vladimiir Poutine

Publié le : 25 février 2016 Source : vudescollines.blogspot.fr Depuis quelque temps, on constate autant en Russie que dans certains pays de l’ex- bloc de l’Est de très mauvaises attitudes. N’entend-on pas l’infâme Poutine défendre les racines culturelles de son pays, ne voit-on pas le répugnant Orban empiler des réformes inadmissibles à coups de révisions constitutionnelles et renforcer indûment la protection des frontières de son pays avec la complicité de ses voisins polonais, slovaques et tchèques, ne voit-on pas des Allemands de l’Est se mobiliser par dizaines de milliers pour protester contre l’arrivée d’un petit million de migrants dans leur patrie réunifiée, un ministre polonais n’ose-t-il pas déclarer (horresco referens !) son scepticisme par rapport à certaines évolutions pourtant évidentes « Comme si le monde ne devait automatiquement aller que dans un seul sens, selon un modèle marxiste – un nouveau mélange de cultures et de races, un monde de...

Lire la suite

Angela Merkel est à la source de l’afflux de migrants vers le Vieux Continent – Par Tatiana Gutorova

Europe
Le 25 février 20160
Merkel et les migrants, une histoire d'amour complètement fou dont les motivations sont loin d'être claires.

Publié le : 23 février 2016 Source : antipresse.net Tatiana Gutorova est correspondante de l’agence kazakhe Tengrinews en Serbie. Elle a suivi de près le mouvement migratoire qui a traversé le pays en été-automne 2015. Dans l’un de ses reportages, elle pose et se pose une série de questions simples au sujet de ce phénomène, de toute évidence orchestré à ses yeux. Nous avons traduit ce reportage parce qu’il est représentatif des interrogations de nombreux journalistes extérieurs à l’UE, ayant leur tête sur les épaules et délivrés du fantôme de l’autocensure. « Entrée libre aux outsiders » (Мигранты: Посторонним вход разрешен, Tengrinews, 6.11.2015). Morceaux choisis. _____ Je me rappelle du jour où je les ai aperçus pour la première fois à Belgrade. Une compagnie de jeunes gars s’était pointée dans un petit café belgradois. Ils semblaient sortir tout droit d’un magazine : coupes dans le vent, lunettes de prix, habits griffés. —...

Lire la suite

Sortir de l’euro, de l’Europe, ou pas ? Par Claude Picard

Economie
Le 14 février 20160
L'Europe, désormais ouvertement allemande, n'est plus qu'un radeau de la Méduse géopolitique et économique..

Publié le : 10 février 2016 Source : ndf.fr Vaste programme, qui divise les Français, la classe politique, et qui clive, en deux camps inconciliables, les souverainistes et les mondialistes. Entre eux, non seulement les divergences sont importantes et profondes, mais une lutte ultime s’est engagée. En France, la question de la sortie de l’euro pour retrouver la souveraineté monétaire n’est, certes, qu’une petite étape dans un choix de société, mais en même temps et plus globalement en Europe, c’est une condition indissociable et indispensable à une résistance contre le mondialisme. On ne le répétera jamais assez : sans sortie de l’euro, la France ne peut pas s’en sortir. Une monnaie est un outil d’ajustement à la planification d’un pays. Elle ne peut jouer son rôle de régulateur que si elle est adaptée à cette économie en particulier et à l’économie réelle. L’euro, lui, est parfaitement adapté à l’économie...

Lire la suite

A l’Ouest, rien de nouveau – Par Frédéric Villaret

Europe
Le 22 janvier 20160
La Tour de Babel de Brueghel l'Ancien

Publié le : 21 janvier 2016 Source : polemia.com Haro sur les Polacks ! Ayant rempli leur parlement de députés identitaires, la bien-pensance leur tombe dessus. Une de leurs volontés est de refuser la submersion de migrants imposée par l’Union européenne (UE). Ceux-ci sont désormais la cible d’UEcrates les menaçant de sanctions exemplaires s’ils en refusent les diktats. En France, les 40% d’électeurs (1) ayant voté (au moins une fois) pour les listes FN aux régionales sont une fois encore assimilés à des racistes décérébrés motivés par la haine. On nous présente Donald Trump, candidat à la présidence des USA, comme l’incarnation de l’imbécile. Son public est white, white. On ne parlera pas de ce qui se passe dans d’autres pays, eux aussi en proie au vote identitaire, en général, et au vote Blanc, en particulier. Le melting pot commun Notre planète a fait l’objet d’un brassage de populations phénoménal...

Lire la suite

La doctrine Shulz : regime change à Varsovie – Par Dedefensa.org

Europe
Le 20 janvier 20160
Martin Schulz, ou l'UE façon 4ème Reich qui se met chaque jour un peu plus en place

Publié le : 11 janvier 2016 Source : dedefensa.org Le président du Parlement Européen, l’Allemand Martin Schulz, est bien une sorte de missile de croisière à tête semi-nucléaire de Merkel et accessoirement de l’UE, visage de l’Allemagne démocratique-et-européenne ayant mis au pas la Grèce et s’apprêtant à faire de même avec la Pologne. Sa doctrine est toujours la même, avec une référence évidente à l’esprit : regime change. Le 3 juillet 2015, nous notions ses interventions à propos de la Grèce qui allait voter par référendum, vainement d’ailleurs, dans un sens insatisfaisant pour le duumvirat Merkel-UE : « Dans une interview au quotidien économique allemand Handelsblatt, Schulz espère 1) la victoire du “oui” en Grèce, ce qui n’est pas trop méchant dans le climat ambiant, 2) la démission immédiate du gouvernement Tsipras, ce qui est plus précis mais pas exceptionnel, 3) son remplacement immédiat par un gouvernement de technocrates. Ce point (3)...

Lire la suite

Entre Bruxelles et un Matteo Renzi sûr de lui, le torchon brûle – Par AFP

Europe
Le 20 janvier 20160
Rien ne va plus entre Matteo Renzi et Jean-Clauude Juncker..

Publié le : 16 janvier 2016 Source : boursorama.com Le torchon brûle entre le chef du gouvernement italien Matteo Renzi et la Commission européenne autour de la flexibilité budgétaire et de la crise migratoire, sur fond de différends plus profond entre Rome et Berlin. L’escarmouche, qui a eu lieu vendredi avec le président de la Commission Jean-Claude Juncker, a été sans précédent: « L’Italie mérite le respect » et « ne se laisse pas intimider », a grondé le président du Conseil Matteo Renzi. Sur la chaîne Canale 5, M. Renzi, très remonté, a assuré que la flexibilité budgétaire qu’il juge nécessaire pour stimuler la croissance dans l’UE avait été acceptée « après que l’Italie l’a réclamée de manière très, très insistante ». « La flexibilité, c’est moi qui l’ai introduite, pas lui. J’ai beaucoup de respect pour le président du Conseil, mais il a tort d’offenser la Commission européenne », avait lancé auparavant le président luxembourgeois...

Lire la suite