Politique France

Affaire des tableaux : Laurent Fabius ne manque pas d’art !

23 septembre 20121
Affaire des tableaux : Laurent Fabius ne manque pas d’art ! 4.70/5 23 votes

Laurent Fabius ne se contente pas de ses rodomontades grotesques et indignes d’un Ministre des Affaires Etrangères lorsqu’il évoque les évènements dramatiques de Syrie. Il sait aussi, et beaucoup plus discrètement, se ménager des petits plaisirs personnels, de ces plaisirs innocents qui font tout le charme des fonctions de Ministre de la République dans la France d’aujourd’hui.

C’est ainsi, comme nous l’apprend le Canard Enchaîné du 19 septembre, qu’il a trouvé le moyen d’organiser dans les locaux de son ministère -et tout à côté de son bureau personnel- une exposition temporaire de toiles impressionnistes « empruntées » au Musée d’Orsay. Cette exposition quasi-privée se prolongera jusqu’au 31 décembre, permettant sans doute à ce grand amateur d’art de se changer les idées entre deux dossiers diplomatiques.

Le coût de ce caprice d’un ministre de la « présidence normale » est estimé à … 85 000 euros ! 40 000 euros pour la fabrication des cimaises, la rémunération de l’architecte-scénographe et la sécurité des neuf toiles exposées (dont un Boldini et plusieurs Renoir), 10.000 euros pour l’installation de l’exposition par une entreprise spécialisée, ou encore 5.000 euros pour le livret destiné aux éventuels visiteurs. Plus d’autres frais divers non détaillés par l’hebdomadaire satirique.

Mais qu’on ne fasse pas de mauvais procès à notre cher ministre : il ne s’agit pas uniquement d’un pathétique petit plaisir solitaire, car ces toiles auront bien été accessibles au public… Durant les deux Journées Annuelles du Patrimoine organisées le week-end dernier ! Deux jours d’accès pour quatre mois de mise en place… La mesure est bonne !

A l’heure de cette crise économique et politique qui ne cesse de grandir, à celle de la récession qui s’installe, des licenciements qui s’accumulent, des restrictions budgétaires en tous genres et des nouveaux impôts qui s’annoncent, l’impérieuse nécessité de ce petit caprice fabiusien n’aura échappé à personne.

Comme un grand bourgeois -qu’il est d’ailleurs- qui continuerait à danser sur le pont du Titanic, l’ « homme de gauche » Laurent Fabius, nous joue aujourd’hui les Marie-Antoinette avec un aplomb qui laisse sans voix. Comme elle, il pourrait tout aussi bien nous dire : « le Peuple n’a pas de pain ? Qu’on lui donne de la brioche » ! Et fi de toutes vos mesquineries !

L’affaire des tableaux sera-t-elle dès lors son affaire du collier ? C’est fort peu probable. Il y a bien longtemps que nos dirigeants ne se soucient plus de rendre des comptes au bon peuple qui les a élus. Et d’ailleurs, qui dans les médias dominants, le leur réclame ? Il est beaucoup plus urgent, et infiniment plus moral de demander -et obtenir- à Gallimard la tête d’un Richard Millet pour pensée non conforme ! Mais on a sans doute les gouvernants qu’on mérite…

 ML – La Plume à Gratter

EmailPrintFriendlyBookmark/FavoritesFacebookShare

Mots clés : , ,

Une réponse pour Affaire des tableaux : Laurent Fabius ne manque pas d’art !

  1. NOURATIN le 24 septembre 2012 à 19 h 10 min

    Encore un scandale de plus à porter au passif de ces salopards là!
    Comme vous dites, on a les gouvernants qu’on mérite. Enfin, c’est vrai pour ceux qui les ont élus
    -ou laissé élire- parceque si cela ne teanait qu’à moi, le sieur Fabius cultiverait ses choux
    en contemplant ses collections personnelles exonérées d’ISF.
    En tout cas, j’aime bien votre tableau, bravo.
    Amitiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*