Politique France

La « morale laïque » de Vincent Peillon, ou la franc-maçonnerie imposée…

5 septembre 20125
La « morale laïque » de Vincent Peillon, ou la franc-maçonnerie imposée… 4.75/5 20 votes

…A nos enfants.

Depuis quelques jours, le Landerneau médiatique s’agite pour tenter de donner un sens clair aux récents propos de notre nouveau Ministre de l’Education Nationale : que voulait donc dire Vincent Peillon lorsqu’il a parlé d’introduire des cours de « morale laïque » à l’école? Et chacun de proposer sa version du bidule pour expliquer la pensée ministérielle. Pourtant, et pour celui qui se donne simplement la peine de chercher un peu et de consulter les documents existants, Vincent Peillon a déjà -et depuis longtemps- donné la réponse à la question que tous nos chers journalistes se posent : il a en effet déjà défini assez clairement ce qu’il appelle la morale laïque, et surtout, la mission qui lui est assignée, comme il l’exprime notamment dans la vidéo ci-dessous :

Image de prévisualisation YouTube

Vincent Peillon – C’est quoi la laïcité ?

Oui, vous avez bien entendu, notre cher ministre, et entre autres choses, nous dit que le rôle de l’école est de « produire des citoyens » (sic) et ajoute même carrément ceci :

« Nous avons à forger des gens qui portent un certain nombre de valeurs »… S’il évoque bien l’histoire des idées maçonniques en disant cette phrase, il la fait dans le même temps et très clairement totalement sienne, comme le démontre tout le reste de cette vidéo, ainsi que les suivantes. Et pour cause : Vincent Peillon est franc-maçon, membre du Grand Orient de France (comme François Hollande et nombre de ses collègues ministres d’ailleurs, voir plus bas).

« Forger des gens »… Je ne sais pas pour vous, mais cette affirmation me fait froid dans le dos. Votre serviteur est sans doute bien naïf, mais il pensait que le rôle de l’école républicaine était d’apporter le savoir, de transmettre les connaissances, et en dernier ressort de permettre à nos enfants de devenir des citoyens -et pas de les « produire »- instruits, libres et autonomes, pas d’en faire des objets rigides à la silhouette intellectuelle prédéfinie par les loges. Pour Vincent Peillon, il faut donc forger… C’est-à-dire -littéralement- taper à grands coups de masse jusqu’à ce que ce que l’on martèle prenne la forme désirée. Charmant programme !

Porter « un certain nombre de valeurs »… Mais choisies par qui monsieur Peillon ? Orienter l’esprit des enfants dans le sens de ses propres opinions, est-ce cela votre conception de la démocratie ? « Orient-ter » devrait-on écrire, puisque la franc-maçonnerie est carrément selon notre ministre la « religion de la république » (voir ci-dessous) :

Image de prévisualisation YouTube

Et il n’est pas le seul, loin de là, à porter cette idée somme toute totalitaire dans les plus hautes sphères de l’Etat : François Hollande (Président de la République) , Jean-Marc Ayrault (Premier Ministre), Manuel Valls (Ministre de l’Intérieur), Michel Sapin (Ministre du travail), Jean-Yves Le Drian (Ministre de la Défense), Stéphane Le Foll (Ministre de l’Agriculture), Jérôme Cahuzac (Ministre du Budget) ou Arnaud Montebourg (Ministre du Redressement Productif) sont membres avérés du Grand Orient de France, ou en tout les cas, francs-maçons. Et la liste n’est sans doute pas exhaustive !

Mais Vincent Peillon n’est pas un « laïcard » hystérique multicarte : sa seule détestation religieuse, il la réserve à ce qu’il aime appeler « l’orthodoxie catholique ». Le protestantisme est pour lui doté de toutes les vertus républicaines (voir vidéo). Le judaïsme, et il est sur ce point sur la même ligne qu’un Mélenchon (son compagnon de loge au Grand Orient), ne lui pose pas non plus le moindre problème républicain. Comment d’ailleurs pourrait-il en être autrement ? Vincent Peillon est juif par sa mère, marié à la journaliste Nathalie Bensahel (encore une union journalistico-politique : décidément, la France est digne du Guiness Book en la matière!), et ses quatre enfants (nés de 2 unions) s’appellent… Salomé, Maya, Elie et Isaac. Il vient d’ailleurs, la presse et les sites communautaires s’en sont fait l’écho, de célébrer la bar mitzvah de son fils Elie. Le judaïsme est donc pour notre gaillard lui aussi totalement soluble dans la laïcité républicaine. Quant à l’Islam, circulez là aussi, il n’y a rien à voir ou presque, comme il le disait dans la vidéo ci-dessous, où il était notamment confronté à Eric Zemmour dans l’émission On est pas Couché sur France 2 :

Image de prévisualisation YouTube

Il faut dire que l’on peut comprendre cette complaisance là : le  think tank socialiste Terra Nova n’avait-il pas incité le PS à orienter sa politique vers ce nouvel électorat potentiel, directement issu de l’immigration massive des dernières décennies, après la perte par la gauche -et au profit du Front national de Marine Le Pen pour l’essentiel- de l’électorat populaire et ouvrier ? Opération qui s’avéra d’ailleurs une totale réussite (mais pour combien de temps ?), puisque toutes les études d’opinion ont montré que les français de confession musulmane avaient voté en masse pour François Hollande à la dernière Présidentielle.

Après avoir donc commencé par enfiler une paire de lunettes sitôt nommé à son ministère (pour faire plus prof, sans doute ?), puis amusé la galerie avec l’annonce de réformes évidemment essentielles étant donné l’état de délabrement de l’Education Nationale (semaine de 5 jours, modification des vacances, rentrée scolaire avancée, probable suppression progressive de la notation… Quelle audace !), Vincent Peillon passe enfin aux choses sérieuses : formater à sa convenance et à celle du Grand Orient nos enfants qui sont aussi les futurs citoyens de la France. Et il paraît que c’est la religion qui est « l’opium du peuple »…

Mais cela ne semble inquiéter personne…

ML – La Plume à Gratter

Mots clés : , , , , , , , , ,

5 Responses to La « morale laïque » de Vincent Peillon, ou la franc-maçonnerie imposée…

  1. [...] on a encore Christiane Taubira (justice, membre de la Grande Loge Féminine de France), Peillon (qui nie aussi, de même que d’être un sioniste[10]), Stephane Le Foll[11] (agriculture), Montebourg[12] ou [...]

  2. [...] 2 http://www.laplumeagratter.fr/2012/09/05/la-morale-laique-de-vincent-peillon-ou-la-franc-maconnerie-… 3 http://www.the-savoisien.com/wawa-conspi/viewtopic.php?id=2339 [...]

  3. [...] on a encore Christiane Taubira (justice, membre de la Grande Loge Féminine de France), Peillon (qui nie aussi, de même que d’être un sioniste[10]),Stephane Le Foll[11] (agriculture), Montebourg[12] ou [...]

  4. [...] Ferry, frère du Grand Orient de France et un des maîtres de Vincent Peillon, a lui-même défini cet “enseignement”, que ne renieraient pas les inventeurs du [...]

  5. Pascale le 16 septembre 2012 à 3 h 50 min

    On dirait que cela defrise Mr Peillon que le catholicisme ait construit la France. Ce monsieur n’a pas beaucoup frequente les routes nationales, ou 3 noms de village sur 4 commencent par « Saint… ». Comptez simplement le nombre de crucifix et de clochers dans vos balades a la campagne, et arretez de dire des aneries. En outre, si j’ai bien compris dans la 2e video, il nous faudrait une nouvelle religion, qui doit etre la laicite? Les Franmac sont completement debiles. C’etait bien la peine de bouffer du cure si on se retrouve avec un tablier et un chapeau, pratiquement deguise en eveque, et des symboles esoteriques pour inities… Merci Mr Zemmour pour cette lecon, et ce respect infini que vous avez pour la France, vous, enfant de « juif d’Algerie », honneur de la Republique, veritable Francais…
    Un article decapant (de plus), merci!

Laisser un commentaire