Articles liés pour ‘ droit international ’

Alain Chouet sur la Syrie : « Ce n’est pas en armant des salafistes qu’on trouvera une solution »

La Plume parcourt le Net
Le 21 mars 20130
Alain-Chouet

Publié le : 16 mars 2013 Source : lepoint.fr Ancien chef de poste de la DGSE à Damas, puis cadre supérieur des services secrets, Alain Chouet conteste la décision française de livrer des armes à l’opposition syrienne. Le président français François Hollande a souhaité vendredi que les Européens prennent « dans les prochaines semaines » une décision sur la levée de l’embargo sur la fourniture d’armes aux forces d’opposition syriennes. « Des armes sont livrées par des pays, dont la Russie, à Bachar el-Assad et son régime. Nous devons en tirer toutes les conclusions et l’Europe doit prendre sa décision dans les prochaines semaines », a déclaré François Hollande. Il a précisé que « toutes les conséquences de la levée de l’embargo » seraient examinées par les ministres des Affaires étrangères au cours d’une réunion prévue de longue date les 22 et 23 mars à Dublin. Une démarche jugée sévèrement par Alain Chouet, ancien chef...

Lire la suite

Nos ennemis au Mali seraient-ils nos amis en Syrie ? ? Par Dominique Jamet

La Plume parcourt le Net
Le 16 mars 20130
Dominique Jamet

Publié le : 15 mars 2013 Source : bvoltaire.fr Le 11 janvier dernier, le président de la République décidait d’intervenir militairement au Mali. Cette intervention, qui n’est pas terminée, répondait à la pressante demande du gouvernement de Bamako et bénéficiait du soutien de l’ONU. Il s’agissait alors, et dans l’urgence, d’empêcher les bandes islamistes déjà maîtresses du Nord-Mali de déferler sur le Sud du pays pour y installer un régime terroriste sous l’invocation de la charia. Il y a donc un peu plus de deux mois que nos soldats sont engagés, au nom de la France, dans une opération qui a pour but, selon les propres termes du chef de l’État et du chef d’État-major des armées, de « détruire » l’adversaire dont nous aurions d’ores et déjà « cassé les reins ». Cet adversaire, bien connu, c’est l’hydre islamiste qui menaçait de prendre le Sahel dans l’un de ses tentacules. Sur le...

Lire la suite

Gbagbo : criminel ou démocrate ?

La Plume parcourt le Net
Le 4 mars 20130
Laurent Gbagbo devant la CPI

Publié le : 01 mars 2013 Source : marianne.net Après avoir comparu pendant dix jours devant la Cour pénale internationale de La Haye (CPI), l’ancien président de Côte d’Ivoire devra attendre encore plusieurs semaines pour connaître son sort : la liberté ou un procès. Procès à haut risque, selon son conseiller spécial Bernard Houdin qui conteste ici point par point les charges de crimes contre l’humanité présentées par l’accusation. C’est au plus tard le 28 mai prochain que la Cour pénale internationale (CPI) dira si oui ou non Laurent Gbagbo, 67 ans, président déchu de la Côte d’Ivoire, devra être jugé pour « crimes contre l’humanité ». Pendant dix jours, les magistrats ont tenté de déterminer si les éléments de preuve rassemblés par l’accusation justifiaient la tenue d’un éventuel futur procès. D’après la Gambienne Fatou Bensouda, la procureur de la CPI interrogée par l’hebdomadaire Jeune Afrique, « sans l’implication de Laurent...

Lire la suite

L’avocat Alexis Deswaef : « Le gouvernement israélien a mis une autre valeur au-dessus de la démocratie, c’est l’état Juif »

La Plume parcourt le Net
Le 19 février 20130
Alexis Deswaef accompagné de Fadwa Barghouti, femme du prisonnier politique et résistant Marouane Barghouti, dans son bureau de Ramallah

Publié le : 18 février 2013 Source : michelcollon.info Le conflit israélo-palestinien est le plus traité par les médias. De nos téléviseurs, nous ne savons différencier l’agresseur de l’agressé, tout nous paraît si complexe. Alexis Deswaef, avocat au Barreau de Bruxelles et président de la Ligue des droits de l’Homme a décidé de se rendre sur place pendant dix jours avec une équipe de juristes spécialisés en droit international. Son ouvrage aborde les questions qui font mal : l’occupation militaire, la colonisation civile, le mur d’annexion, les prisonniers politiques, l’exploitation des ressources des territoires palestiniens ou encore le régime d’apartheid en Israël. Pour Investig’Action, Alexis Deswaef est revenu sur son voyage pas comme les autres.  Qu’est-ce qui vous a motivé à effectuer ce voyage en Israël ? Nous étions un groupe de juristes spécialisés en droit international. Plusieurs d’entre nous avaient traité des dossiers sur base de la loi dite...

Lire la suite