Société Monde

Goldman Sachs finance la prostitution des mineures

Economie
Le 11 avril 20120
Goldman Sachs et la prostitution des mineurs

Publié le : 03 avril 2012 Source : lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr Goldman Sachs, la plus pourrie des banques. Au menu du jour, le trafic des prostituées mineures. L’info ne vient pas d’un site alter, allumé à l’anti-US primaire, mais du New York Times de ce samedi, et sous la signature d’un journaliste de renom, Nicholas D. Kristof. Kristof écrit : « La plus grande plateforme du trafic sexuel de jeunes filles mineures aux Etats-Unis semble être un site Internet appelé Backpage.com ». Ce site gère les annonces pour les escort girl. Mais écrit Kristof, Backpage joue un rôle majeur dans la prostitution des mineurs. Le journaliste fait état de nombreuses démarches de la justice et de parlementaires, et il évoque notamment une affaire judiciaire en cours à New York concernant une jeune fille de 15 ans « droguée, ligotée, violée et vendue à travers Backpage » Ce véritable magasin de femmes et de fille est la propriété...

Lire la suite

« Au coeur des services spéciaux / La menace islamique : fausses pistes et vrais dangers » de Alain Chouet

La Plume parcourt le Net
Le 30 mars 20120
islamisme

Publié le : 17 mars 2012 Source : novopress.info Voilà un livre fait par l’ancien chef du service de renseignement de sécurité à la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure) l’un des principaux services secrets français [Alain Chouet à droite sur la photo). Ce livre a un immense mérite : l’auteur parle vraiment sans aucune langue de bois. On peut ne pas partager toutes ses idées (il souhaiterait que la Turquie intègre l’Union européenne, par exemple) mais ses analyses nous permettent de mieux voir la réalité loin du politiquement correct. Le rôle des Etats-Unis dans la montée de l’islamisme lui semble essentiel : tout se noue au départ avec l’accord entre le président des Etats-Unis Roosevelt revenant de Yalta et le roi de l’Arabie saoudite Ibn Saoud signé sur le « Quincy », un bateau de guerre américain en 1945. Les Américains obtiennent des concessions pétrolières et s’engagent...

Lire la suite

La terre d’Argentine n’est plus à vendre

La Plume parcourt le Net
Le 22 mars 20120
terres mapuche

Publié le : 19 mars 2012 Source : metamag C’est le premier coup d’arrêt au phénomène de marchandisation du sol. Seront-ils suivis par d’autres pays ? En tout cas, c’est une date. Bien tardivement par rapport à un phénomène, qui s’est emballé et a gagné d’autres continents, les députés argentins ont opté pour la préférence nationale. Ils viennent de donner un coup de frein à un phénomène inquiétant à tous égards, que nous avons déjà évoqué voici un an : celui de l’acquisition foncière gloutonne entreprise par des personnes physiques, des gouvernements et des sociétés étrangères. Cristina Kirchner, qui avait mis cette mesure à son programme, a donc été jusqu’au bout ; elle a fait voter la loi. Les étrangers qui, globalement, possèdent plus de 15% du territoire -ce qui est déjà énorme- ne pourront pas acheter, désormais, plus de 1 000 hectares agricoles par transaction. Ils en détiendraient déjà 10%, soit...

Lire la suite

Les bals de Vienne exclus du patrimoine de l’Unesco pour « néo-nazisme »

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20120
Vienne UNESCO

Publié le : 24-01-2012 Source : novopress.info VIENNE (NOVOpress) – On pourrait croire à une plaisanterie mais l’affaire est très sérieuse et montre à quel point la « chasse au nazis », réels ou supposés emprunte parfois d’étranges chemins. Ainsi, la décision de l’UNESCO d’exclure les bals de Vienne mondialement célèbres de la liste du patrimoine culturel de l’Autriche en raison de la popularité qu’ils auraient auprès de « néonazis » peut paraître étrange. En effet, l’exclusion des bals légendaires, dont l’histoire est vieille de 250 ans, de la liste de l’UNESCO est motivée par le fait que le bal annuel des étudiants attirait, selon certaines informations, un trop grand nombre de représentants des organisations dites « d’extrême-droite ». C’est notamment sous la pression de l’extrême gauche et d’activistes « antifascistes » ne supportant pas que des corporations d’étudiants nationalistes puissent s’associer aux célèbres bals que l’UNESCO a pris...

Lire la suite