La Plume parcourt le Net

L’admiration de Mélenchon pour Dassault, ce « grand industriel »

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20120
Serge Dassault

Publié le : 23-01-2012 Source : gauche.blog.lemonde.fr Ce ne sont que quelques pages mais elles interpellent le lecteur. Elles parlent de  « l’amitié » de Jean-Luc Mélenchon et de Serge Dassault. Une « sympathie » entre celui qui est devenu le candidat de la gauche radicale à la présidentielle et l’industriel millionnaire ? C’est ce que décrivent Lilian Alemagna et Stéphane Alliès, les auteurs de Mélenchon, le Plébéien, une biographie du député européen sortie lundi 23 janvier*. Jean-Luc Mélenchon a fait une grande partie de sa carrière politique en Essonne dont il fut sénateur de 1986 à 2010. Serge Dassault, maire de Corbeil-Essonne de 1995 à 2009, est également sénateur depuis 2004. Les deux élus du département se sont donc notamment retrouvés sur les bancs du Palais du Luxembourg. « Du point de vue personnel, il assume très bien sa sympathie pour l’avionneur et richissime patron de presse français », écrivent les deux...

Lire la suite

Budapest : démonstration massive de soutien à Viktor Orban

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20120
Hongrie

Publié le : 23-01-2012 Source : novopress.info (NOVOpress) Dans certains pays d’Europe, les peuples soutiennent leurs gouvernants surtout lorsqu’il s’agit d’affirmer le sentiment d’appartenance nationale, d’inscrire les racines chrétiennes au sein de la constitution et de s’opposer au diktat des Eurocrates. Exemple, avec cette manifestation de soutien au premier ministre hongrois Viktor Orban malmené par les Torquemada de Bruxelles, manifestation qui a été couronnée de succès en attirant des centaines de milliers de personnes à Budapest ce week-end. Une manifestation monstre qui n’a bénéficié pratiquement d’aucun écho médiatique en France tant il est vrai que les prises de position subversive d’Orban hérissent le poil des médias du système ayant en horreur les politiques insoumis et fiers de leurs racines. La manifestation a été organisée par des proches du parti Fidesz de Viktor Orban pour montrer à l’Union Européenne que la Hongrie ne se laissera pas intimider par les technocrates...

Lire la suite

Le fiasco des barbouzes français à Homs

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20121
Gilles Jacquier

Publié le : 17-01-2012 Source : voltairenet.org Alors que Paris accuse Damas d’avoir organisé l’assassinat du journaliste de France-Télévisions Gilles Jacquier à Homs, une équipe de journalistes russes vient de présenter une toute autre version des faits. Selon leur enquête, M. Jacquier commandait sous couverture de presse une opération des services secrets militaires français qui a tourné au fiasco. Les accusations françaises ne sont qu’un moyen pour masquer la responsabilité de Paris dans les actions terroristes entreprises pour déstabiliser la Syrie. Le journaliste français Gilles Jacquier a été tué lors d’un reportage à Homs, le mercredi 11 janvier. Il était venu couvrir les événements en Syrie pour le magazine Envoyé spécial. Persuadé qu’il n’y avait pas de groupes terroristes, mais une révolution réprimée dans le sang, il avait refusé la protection des services de sécurité et ne portait ni casque, ni gilet pare-balles. Avec des collègues qui partageaient ses...

Lire la suite

Les bals de Vienne exclus du patrimoine de l’Unesco pour « néo-nazisme »

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20120
Vienne UNESCO

Publié le : 24-01-2012 Source : novopress.info VIENNE (NOVOpress) – On pourrait croire à une plaisanterie mais l’affaire est très sérieuse et montre à quel point la « chasse au nazis », réels ou supposés emprunte parfois d’étranges chemins. Ainsi, la décision de l’UNESCO d’exclure les bals de Vienne mondialement célèbres de la liste du patrimoine culturel de l’Autriche en raison de la popularité qu’ils auraient auprès de « néonazis » peut paraître étrange. En effet, l’exclusion des bals légendaires, dont l’histoire est vieille de 250 ans, de la liste de l’UNESCO est motivée par le fait que le bal annuel des étudiants attirait, selon certaines informations, un trop grand nombre de représentants des organisations dites « d’extrême-droite ». C’est notamment sous la pression de l’extrême gauche et d’activistes « antifascistes » ne supportant pas que des corporations d’étudiants nationalistes puissent s’associer aux célèbres bals que l’UNESCO a pris...

Lire la suite

François Hollande et le monde des affaires

La Plume parcourt le Net
Le 24 janvier 20120
François Hollande PS

En choisissant comme directeur de campagne le vice-président du Cercle de l’Industrie – lobby réunissant les PDG des principaux groupes industriels français – le candidat de la gauche de droite aux prochaines élections présidentielles a envoyé un signal, on ne peut plus clair, aux marchés financiers : l’alternance ne constituera pas une menace, bien au contraire, pour les classes possédantes. Après José Sócrates, José Luis Zapatero, George Papandréou et Elio Di Rupo, François Hollande sera-t-il le prochain dirigeant socialiste à prétexter la « crise des dettes publiques » pour imposer aux travailleurs l’austérité et la régression sociale ? Au vu du pédigrée de ses responsables de campagne, il y a tout lieu de le craindre : c’est que les principaux conseillers dudit candidat se signalent par leur proximité avec le monde des affaires et leur volonté de rassurer l’Europe des marchés. A moins de quatre mois des élections, un passage en revue des troupes...

Lire la suite

Le FN fasciste ? « Ah non, c’est un peu court, jeune homme »

La Plume parcourt le Net
Le 15 janvier 20120
Dominique Jamet

Publié le : 23-03-2011 Source : atlantico.fr « No pasaran! Le programme du Front National est fasciste ». A la lecture de cette tribune sur Rue89, l’écrivain Dominique Jamet s’est saisi de sa plume pour une réponse bien sentie… Tout le monde connaît, est censé connaître, ou devrait connaître Cyrano de Bergerac et, dans Cyrano de Bergerac, la quatrième scène du premier acte, et dans cette scène, la fameuse tirade des nez. Résolu à provoquer le Gascon, le vicomte de Valvert se plante en face de lui et lui jette à la figure : « Vous…vous avez un nez…heu…un nez…très grand ». A quoi Cyrano réplique : « Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire, oh Dieu ! bien des choses en somme ». Et de lui donner en une trentaine de vers la plus superbe des leçons d’humour et d’imagination. Fasciste le FN ? Tel le vicomte, M. Nestor Romero, « ancien enseignant » mais...

Lire la suite