Europe

La vérité sur la Grèce – par Mikis Theodorakis

Europe
Le 6 mars 20120
Mikis-Theodorakis

Publié le : 25 février 2012 Source : voltairenet.org Un complot international est en cours, visant à mener à terme la destruction de mon pays. Les assaillants ont commencé en 1975, avec comme cible la culture grecque moderne, puis ils ont poursuivi par la dissolution de notre histoire récente et de notre identité nationale, et aujourd’hui ils essaient de nous exterminer physiquement par le chômage, la famine et la misère. Si le peuple grec ne se soulève pas pour les arrêter, le risque de disparition de la Grèce est bien réel. Je la vois arriver dans les dix prochaines années. Le seul élément qui va survivre de notre pays sera la mémoire de notre civilisation et de nos luttes pour la liberté. Jusqu’en 2009, la situation économique de la Grèce n’avait rien de très grave. Les grandes plaies de notre économie étaient les dépenses immodérées pour l’achat du matériel...

Lire la suite

L’Allemagne envisage d’envoyer son « GIGN fiscal » en Grèce

Europe
Le 1 mars 20120
crise en Grèce

Publié le : 1er mars 2012 Source : marianne2.fr Selon le Wirtschaftwoche, un hebdomadaire économique allemand, le ministère des finances allemand a lancé une campagne de recrutements de contrôleurs fiscaux. La mission de cette brigade fiscale très spéciale: apprendre aux Grecs à lever l’impôt. Des retraités pourraient également être du voyage. Une initiative qui porte atteinte encore un peu plus à la souveraineté grecque. Vous avez aimé la troïka des experts, vous adorerez la « task force » des contrôleurs fiscaux. A première vue, l’information relève de la farce. Selon le très sérieux Wirtschaftwoche, un hebdomadaire économique allemand, Berlin entend « aider » la Grèce en envoyant des experts fiscaux à titre bénévole prêter main forte aux fonctionnaires du fisc grec, incapables de lever l’impôt sur leur territoire. Déjà 160 bénévoles se seraient portés volontaires pour aider à combattre l’évasion fiscale dont le montant en Grèce serait proche de 60 milliards d’euros selon les...

Lire la suite

Grèce : l’Europe au secours des spéculateurs

Economie
Le 1 mars 20120
banques & Grèce

Publié le : 29 février 2012 Source : lepoint.fr Après avoir tout fait pour éviter l’activation des CDS, les Européens retournent leur veste. Au risque de récompenser la spéculation. Les CDS (credit default swaps, en français : contrats d’échange sur le risque de défaut) sur la dette grecque vont-ils finalement être activés ? C’est à un petit cercle d’initiés regroupant des acteurs majeurs des marchés financiers des dérivés, l’ISDA (International Swaps and Derivatives Association, Inc), qu’il appartient de trancher cette question qui a longtemps hanté la zone euro. Son comité européen devrait mettre fin au suspense jeudi à 12 heures en disant si, oui ou non, la perte infligée par la Grèce aux investisseurs privés à l’occasion de la restructuration de sa dette constitue un « événement de crédit ». Et, par voie de conséquence, si les acteurs financiers qui ont acheté ces titres d’assurances sur la dette grecque vont pouvoir...

Lire la suite

Anne-Marie Le Pourhiet – Conférence-débat « L’Europe d’Après » février 2012

Europe
Le 29 février 20120
Anne-Marie Le Pourhiet – Conférence-débat « L’Europe d’Après » février 2012

Posté le : 28 février 2012 Source : observatoiredeleurope.com Le Conseil constaterait une «nouvelle et copieuse atteinte aux conditions essentielles de la souveraineté nationale» Elle compte parmi les plus éminents et les plus libres universitaires français, n’hésitant par à décrire comme un « coup d’Etat » le recyclage du traité constitutionnel refusé par le peuple français lors du référendum de 2005, dans le traité de Lisbonne. Professeur agrégé de droit public à l’Université de Rennes et vice-présidente de l’Association française de droit constitutionnel, Anne-Marie Le Pourhiet a théorisé le concept de « post-démocratie » pour caractériser la mutation en cours de nos régimes politiques sous l’effet de l’euromondialisme. Experte du processus constitutionnel européen, elle était l’invitée du Groupe Europe des Libertés et des Démocraties au Parlement européen le 7 février dernier (« L’Europe d’après »), pour y évoquer la constitutionnalité du nouveau traité européen sur la stabilité et la gouvernance, le pacte budgétaire et le...

Lire la suite

Le déficit grec était bidonné ! Le Président de la Statistique grecque encourt la prison à vie

Economie
Le 29 février 20120
Parthenon

Publié le : 25 février 2012 Source : decapactu.com C’est un scandale de dimension continentale qui vient d’éclater à Athènes : le chiffre du déficit public de 2009 avait été gonflé artificiellement lors de sa révision à la hausse en novembre 2010 de 13,6 % à 15,4 % du PIB. Ces chiffres auraient été aggravés à dessein afin de culpabiliser les Grecs jusqu’à ce qu’ils acceptent l’abaissement de leur niveau de vie, la ruine de leur économie et le dépeçage de leur patrimoine, le tout imposé par l’Union européenne et servilement relayé par leurs politiciens véreux. Il fallait pour cela que le déficit grec dépassât celui de l’Irlande et devînt ainsi un record dans la zone euro. Malheur à celle qui a dit la vérité C’est une employée de l’Elstat, l’institut statistique grec, Zoé Gorganta, qui a révélé l’affaire en septembre dernier, sans que rien ne soit porté à la...

Lire la suite

Inauguration du premier Parlement juif européen à Bruxelles

Europe
Le 23 février 20120
Parlement juif européen

Publié le :21 février 2012 Source : identitejuive.com   La réunion inaugurale des 120 membres élus du premier Parlement juif européen, un nouveau forum innovateur où s’exprimeront les idées et les préoccupations des Juifs européens, s’est tenue jeudi 16 février dans le bâtiment du Parlement européen à Bruxelles. Les membres du Parlement représentent 47 pays et ont été élus par plus de 400.000 personnes en Europe de l’est, centrale et occidentale qui ont voté via internet et ont ainsi montré un intérêt et une demande sans précédent pour une organisation nouvelle transparente et démocratiquement élue, indique l’Union juive européenne (EJU), l’organisation à la base de la création de ce parlement. L’idée de la création d’un parlement européen juif a été pour la première fois envisagée il ya plusieurs années par le président de l’Etat d’Israël, Shimon Peres. Ce Parlement sera l’un des outils de la nouvelle institution European Jewish...

Lire la suite

Zone euro : « nous vivons une tentative de coup d’Etat larvé »

Economie
Le 15 février 20120
Euro

Posté le : 09 janvier 2012 Source : observatoiredeleurope.com   Depuis la présidence Giscard, la France est gouvernée par une classe administrative qui, de droite comme de gauche, est représentative de cette idée technocratique. Les référendums sur Maastricht ou sur la Constitution européenne ont montré que le peuple n’acceptait pas cette dérive. Mais il l’admettait. À présent, les gens se rendent compte que cela ruine le pays. La prochaine étape sera donc de se débarrasser de cette classe administrative. L’interview de l’économiste et financier Charles Gave* par La Tribune Vous avez été un des premiers à prédire les difficultés de l’euro. Vous trouvez-vous aujourd’hui conforté ? Depuis la création de l’euro, je n’ai cessé de dire qu’il s’agissait d’un système bancal qui ne peut fonctionner puisqu’il n’existe pas de mécanisme d’ajustement des différences de productivité des pays membres. Autrefois, ces différences étaient réglées par des dévaluations ponctuelles devenues impossibles....

Lire la suite

Stiglitz : les premiers qui quitteront l’euro s’en sortiront le mieux

Economie
Le 15 février 20120
Joseph Stiglitz

Publié le :31 janvier 2012 Source : observatoiredeleurope.com   Le prix Nobel d’Economie, connu pour ses positions keynésiennes, compare les politiques d’austérité actuelles à la pratique de la « saignée dans la médecine médiévale ». Seul l’investissement public peut casser cette spirale infernale, juge-t-il. Que Joseph Stiglitz, prix Nobel d’Economie réputé pour ses positions anticonformistes, se distingue dans son analyse de la crise européenne, est certes logique. Mais hier, lors du Forum financier asiatique de Hong Kong, le célèbre économiste a eu des mots d’un rare pessimisme au sujet du Vieux Continent. Pour lui, les responsables européens, sous la pression d’un consensus financier douteux, sont en train de mener leurs pays au chaos, et la monnaie unique à une disparition presque inévitable. L’Europe, a jugé l’économiste, est en train de « rendre la faveur aux Etats-Unis », en exportant à son tour une crise de plus en plus inextricable et globale....

Lire la suite

Grèce : « La classe politique grecque, une oligarchie pillant la société »

Europe
Le 14 février 20120
La rue grecque

Posté le : 13 février 2012 Source : lepoint.fr Le politologue grec Georges Contorgeorgi explique au Point.fr pourquoi les manifestants ont sombré dans la violence. De véritables scènes de guérilla urbaine. À l’annonce de l’adoption par le Parlement du troisième plan d’austérité, ce sont 100 000 Grecs qui se sont précipités dans les rues du pays pour en découdre avec les forces de l’ordre. Le bilan est lourd : plus de 120 blessés et 45 bâtiments endommagés à Athènes. Professeur de sciences politiques à l’université Panteïon d’Athènes, Georges Contorgeorgi explique au Point.fr pourquoi la Grèce ne risque pas de sortir de l’impasse. LePoint.fr : Que traduisent les violences sans précédent qui ont été observées dimanche soir ? Georges Contorgeorgi : Les manifestants ont le sentiment qu’on leur impose un plan d’austérité totalement antidémocratique. En effet, la Constitution est violée. D’ailleurs, la troïka au pouvoir déclare expressément qu’elle n’est pas...

Lire la suite

Viktor Orban : « La démocratie est en difficulté en Europe »

Europe
Le 7 février 20121
Viktor Orban

Posté le : 04-02-2012 Source : lemonde.fr En 1989, vous étiez une figure admirée de la lutte contre la dictature communiste. Aujourd’hui, on vous accuse d’être un dictateur. En quoi êtes-vous différent du Viktor Orban de 1989 ? Aujourd’hui, j’ai cinq enfants, c’est la principale différence ! En 1989, l’heure était aux idées et aux grands élans. Le débat ne portait pas encore sur la politique réelle. Nous étions à mi-chemin entre la politique et la littérature… Après 1989, la question s’est posée : allions-nous retourner à nos métiers respectifs, dans une société libre, ou intégrer la vie politique ? J’ai décidé de me présenter aux élections. A partir de ce moment, il ne s’agissait plus d’organiser des mouvements pour la libération nationale, mais de savoir comment gouverner.  Avez-vous changé idéologiquement ? L’idéologie ne m’intéresse plus, ce sont les valeurs qui comptent. Elles n’ont pas changé. Cette nation est...

Lire la suite